Jacques Dassié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Dassié
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prospecteur archéologique aérien J. Dassié en vol
Naissance
Angoulême
Nationalité Drapeau de la France France
Profession


Jacques Dassié, né à Angoulême en 1928, est un spécialiste de l'archéologie aérienne.

Il a été breveté pilote en 1949. Dans les années 1960, volant à partir de l'Aéro-club de Pons-Avy, en Charente-Maritime, il était souvent intrigué par des traces aux formes géométriques, repérées parfois dans la campagne saintongeaise. Cherchant à approfondir l'énigme de ces structures inconnues, il créa une méthode de la prospection aérienne, présentée en 1975 à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris, dont il est diplômé. Puis il soutint une thèse de doctorat d'archéologie à la Faculté de Tours, publiée en 1978, sous forme d'un Manuel d'archéologie aérienne, multidisciplinaire. Un récent ouvrage, grand public, Archéologie aérienne, présente un large panorama du patrimoine archéologique et touristique des Charentes.

D'importantes découvertes sont venues ponctuer ce cheminement, notamment en Charente-Maritime, parmi lesquelles les plus surprenantes et les plus inattendues sont les suivantes :

Elles ont déclenché de grandes fouilles, par les universités de Bordeaux, Poitiers, La Rochelle, le CNRS, le Musée des Antiquités nationales, les Sociétés régionales d’archéologie ainsi que par les meilleurs spécialistes.

Le Néolithique saintongeais, les nécropoles de la protohistoire aussi bien que les grandes voies antiques, le monde gallo-romain ou les grandes constructions médiévales ont ainsi été révélées aux chercheurs et aux habitants du sud Poitou-Charentes.

Au cours de ses prospections, Jacques Dassié a survolé près de 900 fois cette région. En 1998, il a créé sur Internet le premier site didactique bilingue d'archéologie aérienne[1], complété par une présentation touristique. Des expositions, une centaine de publications, autant de conférences, lient ce membre de l'Académie de Saintonge à cette région, à son terroir et à son patrimoine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]