Isabelle d'Angleterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isabelle d'Angleterre
Description de cette image, également commentée ci-après
Isabelle d'Angleterre.

Titres

Impératrice du Saint-Empire


(6 ans, 4 mois et 16 jours)

Prédécesseur Isabelle II de Jérusalem
Successeur Marguerite II de Hainaut

Reine de Germanie

Prédécesseur Isabelle II de Jérusalem
Successeur Élisabeth de Bavière

Reine de Sicile


(6 ans, 4 mois et 16 jours)

Prédécesseur Isabelle II de Jérusalem
Successeur Élisabeth de Bavière
Biographie
Dynastie Plantagenêt
Naissance 1214
Gloucester (Angleterre)
Décès (à 27 ans)
Foggia (Naples)
Sépulture Cathédrale d'Andria
Père Jean d'Angleterre
Mère Isabelle d'Angoulême
Conjoint Frédéric II du Saint-Empire

Isabelle d'Angleterre, également appelée Élisabeth (12141er décembre 1241), fut impératrice du Saint-Empire, reine de Germanie et de Sicile. Elle est la fille du roi Jean d'Angleterre et d'Isabelle d'Angoulême.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors d'une rencontre amicale à Rieti, le Pape Grégoire IX suggère à Frédéric II du Saint-Empire de se marier avec la princesse Isabelle, une sœur d'Henri III d'Angleterre. Dans un premier temps, Frédéric II ne veut pas perdre son alliance avec la France ; mais, quand il réalise qu'un mariage anglais mettrait fin au soutien que l'Angleterre apporte à ses opposants, il accepte.

La belle Isabelle a environ 18 ans quand elle est promise en mariage à l'empereur Frédéric II, deux fois veuf, qui en a 40. Sur la route de Cologne, elle enchante les femmes locales quand elle retire le voile porté traditionnellement pour montrer son visage. Elle apporte également une dot considérable avec elle. Elle se marie avec l'empereur Frédéric II en 1235.

Cependant, à peine mariée, elle ne peut conserver à ses côtés que deux de ses dames de compagnie anglaises ; les autres sont renvoyés en Angleterre. En tout, elle donne naissance à quatre enfants, mais seule Marguerite de Hohenstaufen (1237-1270) lui survit, d'après certaines sources[1].

Isabelle vit retirée à Noventa, où son mari vient régulièrement la visiter. Quand son frère, Richard, comte de Cornouailles, rentre de croisade, il vient lui rendre visite. Tandis que la cour impériale réside à Foggia, Isabelle donne naissance à son dernier enfant et meurt. Elle avait seulement 27 ans et, d'après Thomas Costain, Frédéric l'inhume derrière l'une de ses maîtresses sarrazines dans la cathédrale d'Andria.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :