Isabelle Gallimard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie).
Isabelle Gallimard
Isabelle Gallimard et Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture..jpg
Frédéric Mitterrand lui remet les insignes d’officier dans l’ordre national du Mérite le 26 septembre 2011, au ministère de la Culture.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Distinction

Isabelle Gallimard est une éditrice et chef d'entreprise française, née à Paris en 1951.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Paris, fille de Claude Gallimard et Simone Gallimard, Isabelle Gallimard est la benjamine d'une fratrie de quatre. Elle fait des études de sociologie à la Sorbonne. De 1974 à 1984, elle travaille pour le cinéma et la télévision, notamment au service des adaptations littéraires d’Antenne 2 et à la cinémathèque Gaumont. En 1985, elle devient responsable du service audiovisuel des éditions Gallimard, puis, elle entre en 1988 au comité de lecture de cette maison où elle crée, en 1990, la collection « Biblos ».

En 1995, elle prend la direction du Mercure de France, où elle crée de nouvelles collections, et publie des auteurs français dont Andreï Makine (prix Goncourt et prix Médicis 1995), Pierre Charras, Karim Sarroub, Gilles Leroy (prix Goncourt 2007), Denis Podalydès (prix Femina Essai 2008), Gwenaëlle Aubry (prix Femina 2009), francophones (Raphaël Confiant, Louis-Philippe Dalembert, Kettly Mars, Gisèle Pineau, Sami Tchak…) et étrangers (Julian Barnes, Marlena de Blasi, Anne Cherian, Jerome Charyn…), ainsi que des poètes (Adonis, Yves Bonnefoy, Vénus Khoury-Ghata, Jean-Michel Maulpoix, Franck Venaille…).

Isabelle Gallimard est co-actionnaire principale du groupe Madrigall et, à ce titre, administratrice de Gallimard et Flammarion.

Lancement de collections[modifier | modifier le code]

  • 1995 : création du « Petit Mercure ».
  • 1998 : création de la « Bibliothèque étrangère ».
  • 1999 : création du « Temps retrouvé poche ».
  • 2002 : lancement de la collection « Le goût de... »
  • 2003 : reprise du « Temps retrouvé » grand format.
  • 2004 : création de la collection « Traits et portraits », avec la publication de L’Africain de J.-M. G. Le Clézio.
  • 2014 : création de la collection « Le Mercure Noir ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Isabelle Gallimard », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 20 juillet 2018)