Françoise Gallimard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Françoise Gallimard, née à Paris en 1940, est une cheffe d'entreprise française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille ainée de Claude Gallimard, qui fut président de la maison d'édition Gallimard (de 1976 à 1988), et de Simone Gallimard, qui dirigea le Mercure de France, Françoise Gallimard revend en 1990, tout comme son frère Christian Gallimard, les parts qu'elle détenait dans le groupe d'édition alors dirigé par son frère Antoine Gallimard : l'affaire se règle en 1992 avec la création du Groupe Madrigall[2].

Françoise Gallimard crée avec l'UNESCO en 1997, un prix pour récompenser les jeunes écrivains: le prix UNESCO-Françoise Gallimard pour des jeunes auteurs exprimant les tensions de notre époque, financé par une donation personnelle annuelle de 50 000 dollars[3]. En 1999, après deux éditions, Françoise Gallimard souhaite, entre autres amendements, le renommer[4] mais le conseil exécutif de l'UNESCO ne donne pas suite[5] et le supprime en 2005 comme huit autres prix inactifs[6].

Elle est la mère de Stephen Haskell,Frederick Haskell,Thibault de Montaigu,Alexis de Montaigu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Françoise Gallimard », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 20 juillet 2018)
  2. « Le tenant des titres » par Antoine de Gaudemar, In: Libération, 12 mai 1997.
  3. « liste recapitulative des prix UNESCO » [PDF], sur unesdoc.unesco.org, (consulté le 20 juillet 2018)
  4. « Amendements aux statuts du prix UNESCO-Françoise Gallimard pour les jeunes auteurs exprimant les tensions et les espérances de notre époque » [PDF], sur unesdoc.unesco.org, (consulté le 20 juillet 2018)
  5. « Décisions adoptées par le conseil exécutif à sa 157esession » [PDF], sur unesdoc.unesco.org, (consulté le 20 juillet 2018)
  6. « Décisions adoptées par le conseil exécutif à sa 171esession » [PDF], sur unesdoc.unesco.org, (consulté le 20 juillet 2018)