Simone Gallimard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie).
Simone Gallimard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Nom de naissance
Simone CornuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Conjoint
Enfants

Simone Gallimard, née Simone Cornu le , morte le , est une éditrice française, qui fut directrice du Mercure de France[1] .

Parcours[modifier | modifier le code]

Simone Gallimard est la fille d'André Cornu, un homme politique et haut fonctionnaire français qui fut sénateur, député avant la guerre et secrétaire d'État aux Beaux-Arts dans différents gouvernements, entre 1951 et 1954. En 1939, Simone épouse Claude Gallimard, fils de Gaston Gallimard, fondateur et patron de la maison d'édition Gallimard. Les quatre enfants issus de ce mariage sont Françoise, Christian, Antoine et Isabelle, qui travaillent tous dans les métiers du livre.

Après le rachat en 1957 par son beau-père Gaston Gallimard du Mercure de France, maison d'édition fondée en 1894 par Alfred Valette, Simone Gallimard en devient la directrice en 1962 et le PDG en 1969. Elle s'entoure de directeurs littéraires reconnus comme Renaud Matignon, Michel Cournot, Paul Pavlowitch, Nicolas Bréhal. Des auteurs de cette maison d'édition reçoivent des prix littéraires enviés : prix Goncourt pour Andreï Makine, prix Renaudot pour Salvat Etchart, prix Médicis pour Michel Butel et François-Olivier Rousseau, prix Fémina pour Claude Faraggi, Jocelyne François et Paula Jacques.

Elle fut au cœur de l'« affaire Émile Ajar » : Ajar se vit décerner le prix Goncourt, alors qu'il était en fait le pseudonyme de Romain Gary, lequel est donc l'unique récipiendaire de deux prix Goncourt.

Elle meurt le des suites d'un cancer. Sa fille, Isabelle Gallimard, prend sa succession à la tête du Mercure de France en 1995.

Références[modifier | modifier le code]