Milka Duno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Milka Duno
Milka Duno.jpg

Milka Duno

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
CaracasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Milka Duno est un pilote de course automobile, née le à Caracas au Venezuela. La Vénézuélienne, diplômée d'ingénierie navale, a été la première femme à remporter une course majeure en Amérique du Nord grâce à sa victoire en Grand Am à Miami en 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pilote multi-disciplines, Milka Duno a débuté en 1998 en Porsche Supercup au Venezuela et en Barber Dodge 2000 Series aux États-Unis.

En 2001, elle est la première femme à être régulièrement inscrite en ALMS, et remporte 4 victoires de catégorie avec le Dick Barbour Racing, dont une au 1000 kilomètres du Petit Le Mans, au volant d'une LMP 675, et finit 6e des 24 Heures de Daytona au volant d'une Dodge Viper.

Outre son expérience en Prototype et en Endurance, Milka Duno possède une solide connaissance des monoplaces, puisqu'elle a participé entre autres aux World Series by Nissan de 2001 à 2003 (2001 : 24e - 1 point / Formula Nissan World Series, 2002 : 18e - 1 point / Formula Nissan 2000, 2003 : 11e - 28 points / World Series Light).

En 2002, elle participe aux mythiques 24 Heures du Mans.

Depuis 2004, Milka se consacre à la série American le Mans series.

En 2005, parallèlement à sa saison Proto (American Le Mans Series - ALMS), et grâce au soutien de son fidèle sponsor CITGO, Milka effectue des essais pour l'écurie de Champ Car HVM Racing, qui ne donne pas suite.

En décembre 2006, le Cahill Racing (présent en IRL de 1998 à 2002) annonce son retour en IndyCar Series pour la saison 2007 ainsi que l'engagement de Milka Duno, mais le projet fait long feu. Duno intègre finalement les rangs de l'IndyCar, mais au sein de l'écurie SAMAX Motorsports (son employeur en Grand-Am) et dans le cadre d'un programme partiel. Après avoir effectué ses débuts en IndyCar lors de la manche du Kansas, elle a participé au mois de mai aux 500 miles d'Indianapolis.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Penigaut, Moteur ! L’Anthologie du Sport Auto au Cinéma, CultuRacing, , 136 p. (ISBN 2955032913), p. 87, 124

Liens externes[modifier | modifier le code]