Iannis Roder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Iannis Roder, né en 1971, est professeur agrégé d'Histoire. Il enseigne depuis 1999 dans un collège ZEP de Seine-Saint-Denis.

Spécialiste de l'histoire de la Shoah, il est Directeur de l'Observatoire de l’éducation à la Fondation Jean Jaurès[1] et responsable des formations au Mémorial de la Shoah.

Il est aussi consultant pédagogique et formateur pour le Mémorial de la Shoah.

Il a écrit de nombreux ouvrages sur l'enseignement de la Shoah.

Il est membre du Conseil des Sages de la laïcité[2].

Il collabore régulièrement avec le supplément Éducation du Monde[3].

Il a écrit des ouvrages sur l’enseignement dans les espaces de relégation sociale et sur l’enseignement de l’histoire de la Shoah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://jean-jaures.org/auteurs/iannis-roder
  2. « Le conseil des sages de la laïcité », sur Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse (consulté le 4 août 2020).
  3. Iannis Roder, « Enseignement à distance : « Allez, on se connecte tous à 8 h 55 », ou presque… », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 4 août 2020).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sortir de l'ère victimaire, Pour une nouvelle approche de la Shoah et des crimes de masse, éditions Odile Jacob, .
  • Tableau noir. La défaite de l’école, éditions Denoël, .
  • Allons z'enfants... la République vous appelle, éditions Odile Jacob, .
  • De la parole antisémite à la destruction des Juifs en Europe, avec Joël Kotek, Mémorial de la Shoah, .
  • Les Territoires perdus de la République (coll), Mille et une Nuits, .
  • Enseigner la Shoah au collège et au lycée, cahier pédagogique, Paris, CDJC, — avec Joël Kotek.