Horton Foote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Horton Foote est un scénariste, producteur et acteur américain né le à Wharton, Texas (États-Unis) et mort le à Hartford, Connecticut[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Horton Foote est né au Texas en 1916. Il se fait connaitre au cours de la décennie 1950, alors qu'il écrit pour la télévision alors naissante des téléthéâtres transmis en direct.

Au cours des années 1960, Foote écrit le scénario du film Du silence et des ombres, que réalise Robert Mulligan d'après le roman de Harper Lee Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. Le film, aujourd'hui considéré comme un classique du cinéma américain, reçoit huit nominations aux Oscars et Horton Foote lui-même obtient celui du meilleur scénario adapté. Mulligan et Foote collaborent à nouveau sur Le Sillage de la violence, adaptation d'une pièce initialement écrite par Foote pour la télévision. Il est également un des scénaristes de Que vienne la nuit de Otto Preminger.

Il consacre ensuite plusieurs années à la rédaction d'un cycle de neuf pièces intitulé The Orphean's Home évoquant différents moments de la vie de son père. Il revient au cinéma en 1982 en écrivant la comédie dramatique Tendre Bonheur. Le film, réalisé par Bruce Beresford, permet à Foote de recevoir un deuxième Oscar, cette fois-ci pour un scénario original.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Oscar du meilleur scénario adapté pour To Kill a Mockingbird (1962), film de Robert Mulligan.
  • 1984 : Oscar du meilleur scénario original pour Tender Mercies (1983), film de Bruce Beresford.

Nomination[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Nommé pour l'Oscar du meilleur scénario adapté pour The Trip to Bountiful (1985), film de Peter Masterson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Horton Foote Has Died nytimes.com, 4 mars 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]