Du silence et des ombres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Du silence et des ombres
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original To Kill a Mockingbird
Réalisation Robert Mulligan
Scénario Horton Foote
d'après Harper Lee
Musique Elmer Bernstein
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 129 minutes
Sortie 1962


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Du silence et des ombres (To Kill a Mockingbird) est un film américain réalisé par Robert Mulligan sorti en 1962, adaptation du roman Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le récit prend place dans les années 1930, pendant la Grande Dépression, dans la ville fictive de Maycomb en Alabama, au cœur de l'Amérique sudiste ségrégationniste. Atticus Finch, avocat et veuf, élève ses deux enfants Jean Louise (surnommée Scout) et Jeremy (Jem), avec l'aide d'une gouvernante noire, Calpurnia, qui tient lieu de mère aux deux enfants. Scout est la narratrice. Jem et Scout se lient d'amitié avec Dill, un garçon qui séjourne chez sa tante pendant l'été. Les trois enfants sont terrifiés et fascinés par leur voisin Boo Radley qui vit reclus chez lui. Les enfants imaginent l'apparence de Boo et les raisons qui le poussent à rester chez lui et essayent de le faire sortir de sa maison. Scout et Jem trouvent des petits cadeaux dans l'arbre situé devant la maison des Radley.

Avocat droit et honnête, Atticus Finch est commis d'office pour la défense d'un Noir nommé Tom Robinson, accusé d'avoir violé une femme blanche, Mayella Ewell, qui témoigne contre lui au tribunal, ainsi que son père Bob Ewell. Au cours du procès, Atticus Finch réussit à mettre sérieusement en doute la culpabilité de Tom. Il met en évidence des contradictions dans les versions des accusateurs…

Les trois enfants Scout, Jem et leur jeune voisin Dill, lors de ce procès, vont découvrir à la fois la violence des hommes et de la société et l'éthique d'un père qu'ils connaissaient au fond très mal. Le récit raconté à travers les souvenirs et le regard des enfants Scout et Jem, est parsemé de détails sur la vie et les mentalités de l'époque ainsi que d'anecdotes de voisinage (dont certaines inspirées des souvenirs d'enfance de Harper). La caméra se place à hauteur d'enfant.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non crédités :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le rôle de Boo Radley a inspiré le groupe musical britannique The Boo Radleys et le personnage principal, le groupe de rock Atticus.
  • C'est le film favori du réalisateur Cameron Crowe qui y fait référence dans plusieurs de ses propres films : Presque célèbre (Almost Famous) commence quand les protagonistes sortent d'un cinéma jouant To Kill a Mockingbird ; dans Vanilla Sky, une scène entre Atticus et Scout fait partie des souvenirs visuels de David Aames (joué par Tom Cruise).
  • La salle du procès du film apparaît aussi dans le film Tick... Tick... Tick et la violence explosa (1970).
  • C'est la toute première apparition de l'acteur Robert Duvall sur grand écran (il a fait un cameo dans Armstrong Circle Theatre).
  • La traduction exacte de « Mockingbird » est oiseau moqueur; dans le film, la société chargée du doublage a probablement opté pour le rossignol en se basant sur l'un des trois titres du livre éponyme traduit en 1961 Quand meurt le rossignol. Ce n'est qu'en 2005 que le titre du livre change en : Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Riccardo F. Esposito, Il buio oltre la siepe. Il libro, il film, Le Mani-Microart's, Recco (Gênes, Italie), 2009, (ISBN 978-88-8012-486-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]