Hibou (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hibou (homonymie).
Hibou
Personnage de fiction apparaissant dans
Daredevil.

Nom original Leland Owlsley
Activité Criminel
Pouvoirs spéciaux Planer, vision très développée, force supérieure à la moyenne
Ennemi de Daredevil

Créé par Stan Lee (scénariste)
Joe Orlando (dessinateur)
Première apparition Daredevil #3 (août 1964)
Éditeurs Marvel Comics

Le Hibou, Owl en version originale, est un super-vilain dans l'univers Marvel de la maison d'édition américaine Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Joe Orlando, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Daredevil #3 d'août 1964. Leland Owlsley est un ennemi récurrent de Daredevil[1].

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Leland Owlsley, riche investisseur, surnommé le Hibou de Wall Street, décide d'abandonner sa profession pour se lancer dans le crime organisé. Il profite de sa réputation d'homme d'affaires vertueux. Son premier combat l'oppose à Daredevil, le justicier de Hell's Kitchen. Bien qu'il s'injecte un sérum développant son gène X, ce qui lui permet alors de voler, il est vaincu. Marqué par cette défaite, le Hibou tente à plusieurs reprises d'éliminer Daredevil.

Leland Owlsley enlève le juge qui l'avait condamné lors d'une précédente affaire, à l'aide d'un hibou robotique, mais Daredevil le libère. Gêné dans ses affaires et coincé par la Veuve Noire, il part s'installer à Chicago, où il se trouve opposé à Greer Grant, alors surnommé la Chatte qui devient plus tard Tigra. Il est obligé de quitter la ville et s'installe à San Francisco. Ses plans sont contrés par Daredevil et la Veuve Noire.

Hémiplégique, il retourne vivre à New York, où il recrute l'Homme-taureau comme homme de main. Ce dernier est chargé de capturer un neurologue pour le forcer à guérir Owlsley, mais Daredevil empêche l'enlèvement.

Très affecté physiquement, le Hibou achète à la Maggia un pacemaker et un module qui l'aident à vivre. Il compte piller New York lors d'une panne de courant locale mais est capturé par Spider-Man.

Plus tard, ayant récupéré un niveau de santé correct, il se lance dans une guerre des gangs contre le Docteur Octopus pour prendre la place du Caïd, mais il perd le combat. Il est ensuite invoqué mystiquement (avec Nekra et Asp) par Llan le Sorcier à Winnipeg, pour combattre la Division Alpha.

Affectés par un engin du Docteur Fatalis, plusieurs super-vilains, dont le Hibou, attaquent les Quatre Fantastiques, sans succès[2].

Revenu dans le monde criminel, il se lance dans le commerce d'hormone mutante, drogue à la mode, mais est arrêté par Daredevil. Pendant les Actes de Vengeance, il attaque la Division Alpha.

Récemment, il s'arrange pour faire arrêter le Caid, alors que ce dernier allait négocier avec le FBI. Quand Foggy Nelson est par la suite laissé pour mort lors d'une visite en prison (il est en fait placé dans un programme de protection des témoins), Daredevil vient se venger du Hibou, le laissant grièvement blessé.

Guéri, il réussit à s'échapper de prison et vole Deathlok dans un dépôt du SHIELD qu'il comptait revendre au marché noir. Mais il est alors abattu par The Hood, le nouveau roi du crime à New York.

Pouvoirs, capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Leyland Owlsley est un homme d'affaires avisé et financier compétent. Son intellect rusé fait de lui un cerveau criminel manipulateur. Après avoir employé un sérum, son corps a développé un pouvoir lui permettant de planer sur de courtes distances. Le Hibou peut donc chuter d'une hauteur de sept mètres sans dégâts, s'il a assez de place pour manœuvrer. Ses os sont creux, et sa perte de poids est compensée par un gain de muscles. Sa force et son agilité sont supérieures à celles d'un athlète. Sa tête peut tourner à 180°. Sa vision, très fine, a une portée étendue. De même, il est capable de faire diverger ses yeux, pour voir deux endroits en même temps.

Ses ongles sont plus solides que ceux d'un humain normal, et il s'en sert pour griffer ses adversaires. Mais le Hibou n'est pas un combattant doué, il évite autant que possible le corps-à-corps. Pour être plus dangereux, il s'équipe parfois de griffes métalliques attachées à ses avant-bras. Le Hibou porte une cape adaptée à sa morphologie qui améliore ses capacités lorsqu'il plane. Il lui arrive d'employer d'autres armes et équipement hi-tech, fourni par le Bricoleur.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Dans l'univers alternatif Age of Apocalypse, le Hibou apparaît dans l'histoire "Last Stand" du premier numéro de la série X-Universe de 1995. Dans cet univers, le super-vilain fait partie des Maraudeurs[3].

En 2010, une version alternative, similaire à la continuité principale, apparaît dans l'histoire "Partner in Crime" du troisième numéro de la mini-série Marvel Universe vs. The Punisher. Le Hibou est réemployé dans "Insatiable" du troisième numéro de la mini-série Marvel Universe vs. The Avengers en 2012 qui se poursuit dans le même univers alternatif[4]. Dans ces mini-séries de comic books, un virus transforme une partie de l'humanité en cannibales. Frank Castle est immunisé et affronte les super-héros et super-vilains infectés.

Adaptations à d'autres médias[modifier | modifier le code]

En 2015, le personnage est adapté à la télévision avec la série télévisée de Netflix Daredevil qui fait partie de l'univers cinématographique Marvel. Interprété par Bob Gunton, Leland Owlsley est un magnat de Wall Street sans aucun pouvoir particulier dans cette adaptation. L'homme d'affaires agit comme comptable de Wilson Fisk[5],[6],[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]