Groupement IV/7 de Gendarmerie mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article détaillé : Groupements de Gendarmerie mobile.

Groupement IV/7
Image illustrative de l’article Groupement IV/7 de Gendarmerie mobile
Écusson de la région zonale de Gendarmerie de Metz

Création 2000
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Ministère de l'Intérieur
Ministère de la Défense
Branche Logo de la Gendarmerie nationale française 2015.png Gendarmerie nationale
Rôle Maintien de l'ordre
Fait partie de Gendarmerie mobile
Composée de 6 escadrons de marche
1 PI2G
Garnison Quartier Deflandre, Dijon (21)
Surnom GGM IV/7
Commandant Lieutenant-colonel Bertin Malhet[1]

Le groupement IV/7 est un groupement de Gendarmerie mobile implanté à Dijon (21). Créé en juillet 2000 lors de la dissolution du groupement I/8, il appartient à la région de Gendarmerie de Metz. Il comporte 6 escadrons situés en Bourgogne-Franche-Comté dont 2 suite de la dissolution du groupement V/7 en octobre 2011[2].

L'Antenne du GIGN de Dijon est également rattaché administrativement au groupement.

Implantation des unités[modifier | modifier le code]

  • Côte-d'Or (21)
    • EGM 41/7 à Dijon
    • Ecusson PI2G.png AGIGN Dijon (rattachement administratif seulement)
    • EGM 44/7 à Beaune
  • Nièvre (58)
  • Yonne (89)
  • Jura (39)
    • EGM 46/7 à Dole (était précédemment l'EGM 51/7 avant dissolution du groupement V/7 en octobre 2011)
  • Saône-et-Loire (71)
    • Ecusson EGM 47-7 Macon.png EGM 47/7 à Mâcon (était précédemment l'EGM 54/7 avant dissolution du groupement V/7 en octobre 2011)

Dissolutions et transferts[modifier | modifier le code]

  • EGM 42/7 à Dijon dissous en septembre 2010[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dijon : un nouveau commandant pour la gendarmerie mobile », sur www.profession-gendarme.com, Profession GENDARME (consulté le 17 avril 2015)
  2. Arrêté du 26 octobre 2011 fixant la liste des unités de gendarmerie mobile dissoutes en 2011 et ouvrant droit à certaines indemnités de restructuration
  3. Arrêté du 19 novembre 2010 fixant pour l'année 2010 la liste des opérations de restructuration des unités de la gendarmerie nationale ouvrant droit à certaines indemnités de restructuration