Groupement II/8 de Gendarmerie mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article détaillé : Groupements de Gendarmerie mobile.

Groupement II/8
Création 1991
Dissolution 2000
Pays Drapeau de la France France
Branche Logo Gendarmerie Nationale Francaise.jpg Gendarmerie nationale
Rôle Maintien de l'ordre
Fait partie de Gendarmerie mobile
Composée de 5 escadrons de marche
Garnison Caserne Bigueur, Dole
Surnom GGM II/8

Le groupement II/8 (GGM II/8) était un groupement de Gendarmerie mobile implanté à Dole (39) et appartenant à la 8e Légion de Gendarmerie mobile de Dijon. Dissous en juillet 2000, ses unités constitueront le groupement V/7 qui sera à son tours dissous en 2011.

Implantation des unités[modifier | modifier le code]

  • EGM 21/8 à Dole devenu EGM 51/7 en juillet 2000 puis transféré au groupement IV/7 en octobre 2011 en tant qu'EGM 46/7.
  • EGM 22/8 à Belfort devenu EGM 52/7 en juillet 2000 puis transféré au groupement II/7 en octobre 2011 en tant qu'EGM 26/7.
  • EGM 23/8 à Besançon devenu EGM 53/7 en juillet 2000 puis dissous le 1er septembre 2010[1]
  • EGM 24/8 à Mâcon devenu EGM 54/7 en juillet 2000 puis transféré au groupement IV/7 en octobre 2011 en tant qu'EGM 47/7.
  • EGM 25/8 à Lure devenu EGM 55/7 en juillet 2000 puis transféré au groupement II/7 en octobre 2011 en tant qu'EGM 27/7.

Appellations[modifier | modifier le code]

  • Groupement II/8 de Gendarmerie mobile (1991-2000)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 19 novembre 2010 fixant pour l'année 2010 la liste des opérations de restructuration des unités de la gendarmerie nationale ouvrant droit à certaines indemnités de restructuration