Groupement III/1 de Gendarmerie mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupement III/1
Image illustrative de l’article Groupement III/1 de Gendarmerie mobile

Création 1967[1]
Dissolution 2012[1]
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Ministère de l'Intérieur
Ministère de la Défense
Branche Logo Gendarmerie Nationale Francaise.jpg Gendarmerie nationale
Rôle Maintien de l'ordre
Fait partie de Gendarmerie mobile
Garnison Quartier Huguel, Aubervilliers
Ancienne dénomination 3e Groupement de gendarmerie mobile
Surnom GGM III/1
Commandant historique LCL Vankerrebrouck

Le groupement III/1 de Gendarmerie mobile était subordonné à la région de Gendarmerie d'Île-de-France (RGIF). Son état-major était implanté à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). À sa dissolution en 2012, ses 4 escadrons de gendarmerie mobile ont été rattachés au Groupement II/1 de Gendarmerie mobile nouvellement installé à Maisons-Alfort.

Organisation[modifier | modifier le code]

  • Quartier Huguel à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)
    • EGM 32/1 transféré au groupement II/1 en tant qu'EGM 23/1.
    • EGM 33/1 transféré au groupement II/1 en tant qu'EGM 29/1.
  • Quartier Pichard à Drancy (Seine-Saint-Denis)
    • EGM 34/1 transféré au groupement II/1 en tant qu'EGM 27/1.
    • EGM 35/1 transféré au groupement II/1 en tant qu'EGM 28/1.

Dissolution[modifier | modifier le code]

  • EGM 31/1 à Aubervilliers dissous en septembre 2011[2].
  • EGM 36/1 à Saint-Denis dissous en 1998.

Appellations[modifier | modifier le code]

  • 3e Groupement de Gendarmerie Mobile (1967-1991)
  • Groupement III/1 de Gendarmerie Mobile (1991-2012)

Missions[modifier | modifier le code]

  • Maintien et rétablissement de l'ordre sur le territoire métropolitain et outre-mer.
  • Opérations extérieures (Liban, Côte d'Ivoire, Kosovo...)
  • Renforts à la gendarmerie départementale.

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • colonel POMMIER (1965-1968)
  • colonel LABREGERE (1968-1973)
  • colonel PINAUD (1973-1975)
  • colonel JACOTEZ (1975-1979)
  • lieutenant-colonel DESPAUX (1979-1980)
  • colonel DESERT-LACAY (1981-1983)
  • lieutenant-colonel BERNIER (1983-1986)
  • lieutenant-colonel PICARD (1986-1989)
  • lieutenant-colonel MONTCHANIN (1989-1991)
  • lieutenant-colonel GABBARDO (1992-1993)
  • lieutenant-colonel RIEUNIER (1993-1995)
  • lieutenant-colonel CARBONNE (1995-1998)
  • lieutenant-colonel FAUGERAS (1998-2000)
  • lieutenant-colonel DAGES (2000-2003)
  • lieutenant-colonel RION (2003-2007)
  • lieutenant-colonel PHALIPPOU (2007-2011)
  • lieutenant-colonel VANKERREBROUCK (2011-2012)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arrêté du 11 juin 2013 listant les opérations de restructuration des unités de gendarmerie mobile dissoutes en 2012 ouvrant droit à certaines indemnités de restructuration au profit des militaires
  2. Arrêté du 26 octobre 2011 fixant la liste des unités de gendarmerie mobile dissoutes en 2011 et ouvrant droit à certaines indemnités de restructuration