Groupement IV/1 de Gendarmerie mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article détaillé : Groupements de Gendarmerie mobile.

Groupement IV/1
Image illustrative de l’article Groupement IV/1 de Gendarmerie mobile

Dissolution 2012
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Ministère de l'Intérieur
Ministère de la Défense
Branche Logo Gendarmerie Nationale Francaise.jpg Gendarmerie nationale
Rôle Soutien
Fait partie de Gendarmerie mobile
Composée de 3 escadrons de soutien
Garnison Quartier Général Laurier, Beynes

Le groupement IV/1 Gendarmerie mobile faisait partie de la Force de Gendarmerie mobile et d'intervention (FGMI) puis, après sa dissolution en 2010, a été rattaché à la région de Gendarmerie d'Île-de-France. Il a été dissous en 2012[1].

Son commandement était implanté à Beynes. Il disposait de 3 escadrons qui exerçaient des missions de soutien et de garde au profit des formations de la Gendarmerie en île-de-France ou d'organismes centraux: Il était le fruit de la fusion en 2007, des GGM IV/1 d'Issy-les-Moulineaux et V/1 de Beynes.

Ces trois escadrons (qui n'étaient pas des escadrons de marche et n'effectuaient donc pas de missions de maintien de l'ordre) ont également été dissous en 2012. La plupart de leurs missions ont été reprises par un escadron de soutien et d'appui (ESA) créé à la même période et basé à Maisons-Alfort (94).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 18 juin 2012 portant dissolution du groupement de gendarmerie mobile IV/1 de Beynes (Yvelines)
  2. Arrêté du 18 juin 2012 portant dissolution de l’escadron de gendarmerie mobile 41/1 de Beynes (Yvelines)
  3. Arrêté du 18 juin 2012 portant dissolution de l’escadron de gendarmerie mobile 42/1 de Malakoff (Hauts-de-Seine)
  4. Arrêté du 18 juin 2012 portant dissolution de l’escadron de gendarmerie mobile 43/1 d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine)