Groupement III/5 de Gendarmerie mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article détaillé : Groupements de Gendarmerie mobile.

Groupement III/5
Image illustrative de l’article Groupement III/5 de Gendarmerie mobile
Écusson de la région zonale de Gendarmerie de Lyon

Création 1991
Dissolution 2011
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Ministère de l'Intérieur
Ministère de la Défense
Branche Logo Gendarmerie Nationale Francaise.jpg Gendarmerie nationale
Rôle Maintien de l'ordre
Fait partie de Gendarmerie mobile
Composée de 4 escadrons de marche
Garnison Clermont-Ferrand
Surnom GGM III/5

Le groupement III/5 (GGM III/5) était un groupement de Gendarmerie mobile implanté à Clermont-Ferrand (63) et ayant appartenu à la région de Gendarmerie de Lyon. Dissous le 1er septembre 2011[1], il comportait 4 escadrons d'Auvergne et de Rhône-Alpes. Ses unités seront transférés sous le commandements du groupement I/5 de Sathonay-Camp.

Transferts et implantation des unités[modifier | modifier le code]

  • Auvergne
    • EGM 31/5 à Clermont-Ferrand transféré au groupement I/5 en tant qu'EGM 16/5.
    • EGM 32/5 à Moulins transféré au groupement I/5 en tant qu'EGM 17/5.
    • EGM 33/5 à Aurillac transféré au groupement I/5 en tant qu'EGM 18/5.
  • Rhône-Alpes
    • EGM 34/5 à Roanne transféré au groupement I/5 en tant qu'EGM 19/5.

Appellations[modifier | modifier le code]

  • Groupement III/5 de Gendarmerie Mobile (1991-2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 26 octobre 2011 fixant la liste des unités de gendarmerie mobile dissoutes en 2011 et ouvrant droit à certaines indemnités de restructuration