Grand'Mare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grand’Mare)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grand'Mare
Grand'Mare
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Ville Rouen
Canton Rouen-3
Code postal 76000
Fonctions urbaines Habitat mixte
Campus
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 11″ nord, 1° 08′ 23″ est
Transport
Bus T2 F2  22   40   t53 
Localisation
Localisation de Grand'Mare
Position de la Grand'Mare à l'échelle de la Seine-Maritime

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Grand'Mare

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grand'Mare

Géolocalisation sur la carte : Rouen

Voir sur la carte administrative de Rouen
City locator 14.svg
Grand'Mare

La Grand'Mare est l'un des douze quartiers administratifs de Rouen. Situé sur un promontoire au nord-est de la ville (sur la rive droite de la Seine), il a été classé comme zone urbaine sensible et zone franche urbaine puis comme zone de sécurité prioritaire en 2013.

Historique[modifier | modifier le code]

La ferme de la Grand'Mare, qui donne le nom à ce quartier, a été la propriété de Gaston Veyssière. Elle a existé jusqu'en 1968 avant sa transformation en centre aéré.

Le plateau de la Grand'Mare, vaste étendue de champs et de bosquets, a été déclaré zone à urbaniser en priorité en 1963.

Une radio associative, Radio HDR, y a été créée en 1998.

L'école supérieure d'art et design Le Havre-Rouen (ESADHaR) s'y est installée en 2014.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • église Sainte-Claire (1973) sur les plans des architectes Alain et Guy Robinne, associés à Herbert Baum.
  • les "Lods", 500 logements H.L.M. construits dans la zone à urbaniser en priorité de la Grand'Mare par Marcel Lods entre 1966 et 1970 pour illustrer ses théories conçues au "groupement pour l'étude d'une architecture industrialisée". Insalubres et dangereux, ils deviennent le lieu de "drames" qui entraînent leur démolition en 2012[1]. Le plot 2 est inscrit au titre des monuments historiques[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Ma Ville, publication officielle de la municipalité de Rouen, numéro 11 hiver 2011-2012
  2. Notice no PA76000088, base Mérimée, ministère français de la Culture

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]