Gouvernement Paul Sauvé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement Duplessis (2e) Gouvernement Sauvé Gouvernement Barrette
25e législature
1959 1960

Le mandat du gouvernement de Paul Sauvé, de l'Union nationale, devenu premier ministre du Québec à la suite de la mort de son prédécesseur Maurice Duplessis, s'étendit du au , date de sa mort.

Cette période dura précisément 114 jours, mais est souvent décrite comme les « 100 jours de Paul Sauvé ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le gouvernement de Paul Sauvé annonce un renouveau politique par rapport au gouvernement très conservateur de Duplessis, qui vient de régner 15 ans sur le Québec. Sauvé déclare que, « désormais », l'État jouera un rôle plus actif, notamment dans l'éducation et les affaires sociales. Le nouveau premier ministre meurt cependant trop vite avant de voir ses projets se concrétiser.

Le cabinet Sauvé est d'une grande continuité avec le dernier cabinet Duplessis, gardant presque tous les mêmes ministres, mais élargissant le cabinet de 17 à 22 sièges. Le cabinet d'Antonio Barrette, nommé le 8 janvier 1960, prend les allures d'un léger remaniement de celui de Sauvé, composé de presque tous les mêmes ministres, dans presque tous les mêmes postes.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Gouvernement Paul Sauvé, lors de sa première conférence de presse officielle, le 11 septembre 1959.
Formation le 11 septembre 1959

À l'exception de l'arrivée de Jacques Miquelon et de Maurice Bellemare comme ministres d'État et de l'ajout de la responsabilité de procureur général à Antoine Rivard, le conseil des ministres garde la même composition qu'au moment de la mort de Maurice Duplessis[1].

Modification le 4 novembre 1959 
  • Jacques Miquelon : solliciteur général (remplace Antoine Rivard à ce poste. Rivard demeure procureur général.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]