Herman II de Celje

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Herman II de Celje
Hermanpotret.jpg

Portrait d'Herman II au musée d'histoire de Zagreb

Biographie
Naissance
Décès
Famille
Grafen von Cilli (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Catherine of Bosnia, Countess of Cilli (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Anna of Schaunberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Barbe de Cilley
Anna of Cilli, Countess Palatine of Hungary (d)
Frederick II, Count of Celje (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Herman II de Celje ou de Cillei (vers 1365, † à Bratislava), comte de Celje (1385) et ban de Slavonie (1406-1408 & 1423-1435).


Biographie[modifier | modifier le code]

Herman II est le fils cadet de Herman Ier corégent de Celje (1359-1385) avec son frère ainé Ulrich II (1359-1368) sa mère est Catherine de Bosnie fille Étienne II Kotromanić. Il succède à son père après la mort prématuré de son frère ainé Jean en 1372 et il est le véritable fondateur de la puissance de la maison de Celje. En 1396, il sauve la vie du roi Sigismond de Hongrie à Nicopolis. Il devient le conseiller et confident du roi et reçoit en récompense des domaines en Croatie, notamment le comté de Seger et la ville de Varaždin (1397). La politique de faveur accordé par Sigismond à son égard suscite la jalousie d’autres familles et le roi est jeté en prison par les barons rebelles en 1401. Herman obtient finalement sa libération. Sigismond épouse en secondes noces sa fille Barbe de Cilley en 1408. En 1420 il hérite d'Ortenbourg en Caranthie et à l'automne 1427 il est désigné comme héritier présomptif du royaume de Bosnie par son parent le roi Tvrtko II qui est sans héritier et qui recherche l'alliance de Sigismond.Grâce à sa politique matrimoniale, Herman met une grande partie de la Slovénie et la Croatie dans la main des Celje.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Herman II épouse une princesse Piast Anne de Pologne dont[1]

Il est également le père s'un fils illégitime:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anthony Stokvis Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les états du monde, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours éditions Brill, Leyde 1889, préf. H. F. Wijnman, réédition 1966. Volume 2 part 1 chapitre VI tableau généalogique n°8 « Généalogie des comtes de Cilly » p. 376