Ghislaine Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ghislaine Paradis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paradis (homonymie).

Ghislaine Paradis est une actrice québécoise, chanteuse, animatrice et professeure d’art dramatique, née le à Montréal, au Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille aînée de parents comédiens et chanteurs classiques, Gérard Paradis et Jacqueline Plouffe[1].

En 1966, elle joue à La roulotte[2], dirigée par Paul Buissonneau. À sa sortie du conservatoire, elle est la Nicole de la populaire télé-série Quelle famille! de Janette Bertrand, durant cinq saisons (de 1969 à 1974) à la télévision de Radio-Canada[3].

Elle épouse à Montréal le son partenaire de jeu, le comédien Robert Toupin.

Après cette série, elle se consacre au théâtre[3]. Au Théâtre du Nouveau Monde, elle incarne notamment Toinette dans Le Malade imaginaire de Molière, et Suzanne dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais mis en scène par Jean-Louis Barrault. Elle obtient le Prix de la meilleure comédienne de l’année. Elle n'abandonne pas pour autant la télévision, participant durant trois ans avec Robert Toupin à la série télévisée À cœur battant, qui est tournée autour du monde, en Grèce, au Maroc, en Afghanistan, au Pakistan et dans le Grand Nord québécois, pour Via le monde, de Daniel Bertolino. Elle y fait la rencontre de Jean Faubert, à Paris. C'est le coup de foudre. Elle l'épouse et vit en France avec lui durant quinze ans[3], à compter de 1983. Avec lui elle joue beaucoup au théâtre, entre autres dans la pièce Léocadia[3], diffusée à la télévision de Radio-Canada.

En France, pour TF1, elle est la vedette, avec Catherine Allégret et Élisabeth Margoni, des Amies de Miami, télé-série de vingt-six épisodes réalisée par Philippe Galardi.

Pour France 3, elle tourne dans Madame le Maire avec Jean Faubert et dans V comme Vengeance.

Ghislaine Paradis interprète avec plaisir des pièces québécoises (avec l’accent) comme Manon Last Call et Joualez-moi d’amour de Jean Barbeau.

À son talent de comédienne s’ajoute celui de chanteuse. Comme un écho remporta un immense succès, paroles et musique de Robert Toupin et arrangements de Stéphane Venne; ainsi que la chanson humoristique Pitou, qu'elle chante en duo avec Toupin en 1974.

Elle enregistre en France pour Jean Musy (producteur et arrangeur) Moi je n’aime que les chansons d’Amour, composé de chansons françaises des années 1930 à 1950. Elle tourne en France Je vous aime pour Radio-Canada, inspiré du disque, avec Jean Faubert qui ajoutera à cette émission musicale des poèmes de Paul Géraldy.

Au Québec, elle a enseigné son art pendant neuf années aux jeunes de troisième et de cinquième secondaire du collège Notre-Dame de Montréal.

Comédienne, chanteuse, animatrice[modifier | modifier le code]

Elle s’intéresse à tout avec passion et se donne corps et âme aux nouveaux défis qu’elle relève.

Elle a vécu quinze ans en France et a suivi un cheminement exceptionnel dont elle rêvait et qu’elle a concrétisé tant au théâtre, à la télévision et dans le domaine de la musique.

Prix[modifier | modifier le code]

Au Conservatoire d’art dramatique de la province de Québec, Ghislaine Paradis fut récipiendaire :

  • 1er prix de Théâtre contemporain, avec distinction
  • 1er prix de Tragédie classique et comédie classique
  • Nommée meilleure comédienne de l'Année pour son rôle de Suzanne dans : Le Mariage de Figaro, mise en scène : Jean-Louis Barrault, aux côtés du comédien Albert Millaire au Théâtre du Nouveau-Monde.

Au théâtre[modifier | modifier le code]

  • L'Alouette de Jean Anouilh (rôle de Jeanne d’Arc)
  • Le Mariage de Figaro de Beaumarchais mise en scène de Jean-Louis Barrault, au Théâtre du Nouveau-Monde. Rôle : Suzanne.
  • Témoignage irrecevable de John Osborne… mise en scène : Jean-Louis Roux
  • Le Malade imaginaire de Molière (rôle de Toinette) TNM
  • Caroline a disparu mise en scène : Jean Dumas
  • Je l'aimais trop mise en scène : Jean Dumas
  • Une Fois par semaine de Muriel Resnick mise en scène : Jean Dumas
  • Libres sont les papillons de L. Gershe mise en scène : Florent Forget
  • La Dame de la mer de Henrik Ibsen
  • Le Vol du bourdon, au théâtre St-Sauveur, dans une mise en scène de Claude Maher

Pièces d'auteurs québécois[modifier | modifier le code]

  • Florence de Marcel Dubé (rôle de Florence)
  • Manon last call de Jean Barbeau (rôle de Manon)mise en scène : Jean-Louis Roux TNM
  • Joualez moi d'amour de Jean Barbeau
  • Comédia del'Arte de Marc Favreau (Sol)et avec Marc Favreau pour la nouvelle Compagnie Théâtrale

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

  • Les Posters de Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée, au Théâtre du Rideau vert. * Mise en scène Richard Martin
  • Mascarade de Louis Georges Carrier et François Cousineau, au Théâtre de Marjolaine. * Mise en scène : Richard Martin
  • Le Chat gris, au Théâtre de la Marjolaine. * Spectacle de Chansons avec Robert Toupin.

À la direction de théâtres d'étés[modifier | modifier le code]

  • Au Théâtre de Val-David, avec le comédien Guy Godin
  • Au Théâtre des Iles, avec le comédien Jean Faubert

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • Yamaska pour TVA rôle de MYRIAM BLONDEAU 2013
  • Roméo et Jeannette de Jean Anouilh. Rôle : Jeannette
  • Léocadia de Jean Anouilh. Rôle : Amanda
  • L'Aide-mémoire de Jean-Claude Carrière. Rôle : Suzanne
  • Quelle Famille série télévisée (de 1969 à 1974) de Janette Bertrand rôle : Nicole Tremblay

Conceptrice d'émissions[modifier | modifier le code]

  • Pour AVANTI Ciné Vidéo. Jean Bissonnette et Luc Wiseman.
  • Mémoire en jeu, jeu télévisé diffusé à Radio-Canada.
  • As-tu vu ça ?, jeu télévisé pour enfants diffusé à Télé-Québec.
  • Ami à vie, émission de variétés diffusée à Radio-Canada.

Séries télévisées françaises[modifier | modifier le code]

  • Les Amies de Miami, diffusée sur TF1, et réalisée par Philipe Galardi, où elle a tenu la vedette avec Catherine Allégret et Élizabeth Margoni. Tournage en France et aux États-Unis. ( 26 épisodes)
  • À cœur battant de Daniel Bertolino *** Série tournée à travers le monde (Pakistan, Afghanistan, Maroc, Grèce et Grand Nord Québécois.) Pour Via le monde et produit par Daniel Bertolino
  • Madame le Maire, avec Marthe Mercadier et Guy Tréjean, pour FR3
  • V comme Vengeance, avec Jean Rougerie, pour FR3.
  • Je vous aime, téléfilm musical tourné en France (Paris, Provins, Étretat, etc. ) et diffusé dans le cadre des Beaux Dimanches à Radio-Canada et sur TV5. Inspiré de Moi, je n'aime que les chansons d'Amour. Musique : Jean Musy… avec Jean Faubert. Réalisation : Fernand Gagnon

Animatrice[modifier | modifier le code]

  • Moitié-moitié, série d’émissions de variétés (pendant une année)… diffusées dans le cadre des Beaux Dimanches à la télévision de Radio-Canada, dans laquelle elle chantait, dansait, jouait et animait aux côtés de Robert Toupin, sous la direction de Richard Martin
  • Au jour le jour, émission culturelle quotidienne diffusée à la télévision de Radio-Canada où, en compagnie de Normand Harvey, elle confirme, pendant 2 ans, ses talents pour animer et interviewer.
  • De onze heures à une heure À la radio de CKAC, elle a animé, pendant deux années, une émission quotidienne avec Robert Toupin.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

  • de Gilles Carle, pour l’Office national du film du Canada (ONF) Documentaire.
  • de Thomas Vamos, dans La FLEUR AUX DENTS, avec Claude Jutra.

Récitals de poésie[modifier | modifier le code]

  • Entre le rêve et le merveilleux : spectacle de poésies et de musique accompagné par François Dompierre au piano, Agnès Grossmann, chef d'orchestre et vingt musiciens. Créé et Interprété par Ghislaine Paradis et Jean Faubert.
  • Festival de Trois Pistoles
  • Centre d’Art de Laval
  • Chapelle historique du Bon Pasteur
  • Festival d’Orford (gala du 50e anniversaire) pour les directeurs du festival Agnès Grossmann et Raffi Arménian .
  • Théâtre Monument National (Gala au profit de la Fondation Canadienne Louis Pasteur)
  • Théâtre Molière à Paris : Printemps des Poètes, semaine de la Francophonie.
  • Cercle littéraire de Poissy
  • Biennale de la Poésie, à Liège pour L'UNESCO
  • Théâtre Petit St-Martin (Marcel Marceau) Étés 2008 et 2009, direction : Monique et Bernard Destors.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Ghislaine Paradis & Robert Toupin. Album éponyme paru chez Barclay/Éditions Toupin-Paradis en 1974. Paroles et musique de Robert Toupin sauf Les salles de danse paroles de Luc PLamondon et Ragtime pour plus tard musique de François Dompierre
  • Comme un écho de Robert Toupin (Barclay)
  • Pitou de Robert Toupin (Barclay)
  • Un jour on sera vieux de Robert Toupin et François Dompierre (Thème de : À Cœur Battant de Daniel Bertolino)
  • Les salles de danses de Robert Toupin et Luc Plamondon
  • Moi, je n'aime que les chansons d'amour. Album de chansons françaises des années 1930-1940-1950, sous la direction de Jean Musy, aussi producteur.
  • Poésies : contes et nouvelles du Québec. Conception et interprétation : Ghislaine Paradis et Jean Faubert, musique : Jean Musy. Grand prix du disque de l'Académie Charles Cros (catégorie Patrimoine)
  • Contes d'amour et d'enchantement du Québec. Conception et interprétation : Ghislaine Paradis et Jean Faubert. Prix d'excellence des consommateurs du Québec

Publicité[modifier | modifier le code]

  • Pendant trois ans, Ghislaine Paradis a été la porte-parole de la Banque de Nouvelle-Écosse (BNE), maintenant connue sous le nom de Banque Scotia.
  • Pendant quatre ans, elle a été la porte-parole de la compagnie pétrolière Sunoco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Papineau-Couture, « Paradis, Gérard [et Plouffe, Jacqueline] », dans l'Encyclopédie de la musique au Canada, [lire en ligne (page consultée le 7 juillet 2011)].
  2. La roulotte, spectacles de 1966, site de la ville de Montréal, [lire en ligne (page consultée le 7 juillet 2011)].
  3. a, b, c et d « Que sont-ils devenus? Ghislaine Paradis », clip télé (4 min 28 s), diffusé sur RDI le 4 avril 2008, [lire en ligne (page consultée le 7 juillet 2011)].