Gare de Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt de Marly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Nom-la-Bretèche
Forêt de Marly
Image illustrative de l’article Gare de Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt de Marly
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune L'Étang-la-Ville
Adresse Route de Saint-Nom-la-Bretèche
78620 L'Étang-la-Ville
Coordonnées géographiques 48° 52′ 04″ nord, 2° 03′ 04″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87382481
Service TransilienLigne L du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Cloud à Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt-de-Marly
Grande Ceinture de Paris
(section : Grande ceinture Ouest)
Voies 4 + voie de remisage
Quais 3
Transit annuel 1 145 419 voyageurs (2016)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 129 m
Historique
Mise en service
(GCO)

La gare de Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt de Marly est une gare ferroviaire française des lignes, de Saint-Cloud à Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt-de-Marly et de la Grande Ceinture de Paris. Elle est située route de Saint-Nom-la-Bretèche sur le territoire de la commune de L'Étang-la-Ville dans le département des Yvelines, en région Île-de-France.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Vue du quai central de la ligne L avec, à l'arrière-plan, le bâtiment de la gare.

Gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 29,913[1] de la ligne de Saint-Cloud à Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt-de-Marly après la gare de L'Étang-la-Ville et au PK 13,420[1] de la ligne de la grande ceinture de Paris. Son altitude est de 129 m.

Autrefois, le raccordement de la Route-Rusée, aujourd'hui déclassé, permettait aux trains en provenance de la gare de Paris-Saint-Lazare de rejoindre la gare de Versailles-Chantiers et vice versa sans avoir à rebrousser en gare de Saint-Nom. Elle constitue l'un des terminus de la ligne L du réseau Saint-Lazare, constituée d'un quai central encadré par deux voies et une gare de passage sur la ligne de la grande ceinture de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne de Saint-Cloud à Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt-de-Marly est ouverte le  : elle s'achève alors sur la ligne de Grande Ceinture en direction du sud. En 1889, un second raccordement est réalisé vers la ligne de Grande Ceinture, cette fois en direction du nord : la nouvelle gare de Saint-Nom-la-Bretèche - Forêt de Marly est ouverte à titre d'essai le .

La gare au début des années 1900.

Il ne s'agit alors que d'une simple halte, les trains poursuivant leur chemin sur la ligne de Grande Ceinture. En 1894, l'exploitation de la Ceinture, jusqu'alors gérée par la Compagnie de l'Ouest sur ce tronçon, est reprise à son compte entre Versailles et Noisy-le-Roi, et les trains de la Compagnie de l'Ouest doivent acquitter un péage pour l'emprunter. Seuls cinq trains quotidiens effectuent alors le parcours jusqu'à Saint-Germain-en-Laye. La halte est alors aménagée en terminus avec deux quais encadrant les voies, mais aucune voie de garage[2].

Le bâtiment, situé entre les deux lignes, est toujours en état d'origine à cette époque[3]. Il s’agit probablement d’une simple maison de garde-barrière identique au bâtiment de la halte de Bailly. Il a par la suite[Quand ?] fait l'objet d'une série d'agrandissements.

Le service des voyageurs cesse le sur la section nord de la Grande ceinture comprise entre Versailles-Chantiers et Juvisy via Argenteuil[4].

Le trafic montant quotidien ne dépasse pas 40 voyageurs en 1893. Il atteint 104 voyageurs en 1938, 526 en 1973 et enfin fait un bond à 1 740 voyageurs par jour en 2003[5].

En 2004, un nouveau poste d’aiguillage est construit le long des quais de la ligne de Grande ceinture. Il accueille le poste d’information général à partir duquel sont transmises aux cinq gares et aux voyageurs les informations sur la situation du trafic en temps réel[6].

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 1 145 419 voyageurs, ce nombre s'étant élevé à 1 344 600 en 2015 et en 2014[7].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Un guichet Transilien est ouvert du lundi au vendredi de h 45 à 20 h 25. La gare dispose de deux ascenseurs en service pour accéder aux quais[8].

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains de la ligne L du Transilien (réseau Paris-Saint-Lazare), depuis Paris-Saint-Lazare, d'un train toutes les 15 minutes aux heures creuses et le samedi, d'un train toutes les 10 minutes aux heures de pointe et d'un train toutes les 30 minutes en soirée et le dimanche. Le temps de trajet est, selon les trains, de 37 à 47 minutes depuis la gare de Paris-Saint-Lazare[9].


Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par le système de transport à la demande Gally-Mauldre à destination des communes de Saint-Nom-la-Bretèche, Chavenay, Crespières, Feucherolles, Mareil-sur-Mauldre et Maule, et par la ligne 15 du réseau « Entre Seine et Forêt » de Transdev, à l'arrêt « Petit Parc-Bignon ».

Trois parcs relais gratuits de 56, 194 et 195 places sont aménagés pour les véhicules[10].

Projet[modifier | modifier le code]

Futurs quais en travaux du tram-train, en 2021.
Futurs quais en travaux du tram-train, en 2021.

À l'été 2022, les voies de la Grande Ceinture devraient être desservis par le tramway du T13 Express, en correspondance avec la ligne L du Transilien. La circulation des trains est interrompue sur la Grande Ceinture Ouest de Noisy-le-Roi à Saint-Germain-en-Laye Grande Ceinture depuis le 7 juillet 2019 pour permettre la réalisation de ce projet[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, (ISBN 978-2-918758-44-0), volume 2, page 209.
  2. Pierre Bouchez, De Paris St-Lazare à Versailles et St-Nom-la-Bretèche (1839-2007), p. 156.
  3. « Saint-Nom-la-Bretèche : 78 - Yvelines - Cartes Postales Anciennes sur CPArama », sur www.cparama.com (consulté le ).
  4. L'aventure de la Grande Ceinture par Bruno Carrière et Bernard Collardey, La Vie du rail, 1992, page 190.
  5. Pierre Bouchez, De Paris St-Lazare à Versailles et St-Nom-la-Bretèche (1839-2007), p. 128.
  6. [PDF] Dossier de presse sur l'inauguration de la ligne.
  7. « Fréquentation en gares : Saint-Nom la Bretèche Forêt de Marly », sur SNCF Open Data (consulté le ).
  8. « Gare de Saint-Nom-la-Bretèche Forêt de Marly », sur www.transilien.com (consulté le ).
  9. Transilien - Fiches horaires.
  10. Stif - Atlas des transports publics en Île-de-France.
  11. « En ce moment sur la Grande Ceinture Ouest (GCO) », sur Tram T13 - Saint-Cyr - Saint-Germain, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bruno Carrière, Les trains de banlieue, tome I, Éd. La Vie du Rail, 1997, 303 p. (ISBN 2902808666)
  • Bernard Collardey, Les trains de banlieue, tome II, Éd. La Vie du Rail, 1999, 335 p. (ISBN 2902808763)
  • Pierre Bouchez, De Paris St-Lazare à Versailles et St-Nom-la-Bretèche (1839-2007), Éd. La Vie du Rail, 2007, 170 p. (ISBN 978-2-915034-67-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus Transilien Ligne L du Transilien L'Étang-la-Ville Paris-Saint-Lazare