Gare de Noisy-le-Roi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Noisy-le-Roi
Image illustrative de l’article Gare de Noisy-le-Roi
Bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Noisy-le-Roi
Adresse Place de la gare
78590 Noisy-le-Roi
Coordonnées géographiques 48° 50′ 29″ nord, 2° 03′ 43″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TransilienGrande ceinture Ouest GCO
Caractéristiques
Ligne(s) Grande Ceinture de Paris
Voies 2
Quais 2 latéraux
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Historique
Mise en service 1882-1939
(GCO)
Correspondances
Transdev Ecquevilly (BUS) Transdev Ecquevilly 17 17S

41 71 75 76 77 172

Hourtoule (BUS) Hourtoule 20

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Noisy-le-Roi

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Noisy-le-Roi

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Noisy-le-Roi

La gare de Noisy-le-Roi est une gare ferroviaire française de la ligne de la grande ceinture de Paris, située sur le territoire de la commune de Noisy-le-Roi (département des Yvelines).

C'est une gare SNCF desservie par les trains de la ligne L du Transilien. Son bâtiment voyageurs date de la fin du XIXe siècle[1].

La gare[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble de la gare.

Noisy-le-Roi est une bourgade assez peuplée, qui a plusieurs activités industrielles et tertiaires. Avec la commune de Bailly, elle forme une petite agglomération.

La gare est desservie par les trains de la Grande ceinture Ouest (rattachée au réseau Transilien Paris Saint-Lazare). Elle est située au sud de la forêt de Marly.

La gare permet de désenclaver cette commune assez importante, éloignée de toute infrastructure de transports[2].

En 2012, 550 voyageurs ont pris le train dans cette gare chaque jour ouvré de la semaine[3].

Les aménagements[modifier | modifier le code]

L'ascenseur de la gare.

La ligne, qui dessert la localité, est ouverte une première fois en 1882. Le trafic des voyageurs ne sera jamais ni fiable ni rentable, et disparaît en 1939. Plus tard, au début des années 2000, elle fait l’objet d’une rénovation en profondeur[2] et rouvre le . À cette occasion[réf. souhaitée], les voies, qui se trouvaient au même niveau que le bâtiment voyageurs[4], sont déplacées avec une différence de niveau[2]. Le nouveau bâtiment technique[Quoi ?], situé le long des voies à près de 300 m de la gare, se distingue par son architecture moderne réalisée en briques[1].

Comme pour la gare de Saint-Germain-en-Laye-Grande-Ceinture, il n’y a qu’une voie à quai. Un second quai existe mais n'est pas aménagé (absence de mobilier, etc.) ; il peut être utilisé en cas de perturbation. La plateforme de la voie ferrée a été abaissée de plusieurs mètres, et décalée vers le sud. Des accès par escalier et par ascenseur pour handicapés sont donc possibles. L’accès au second quai se fait par un passage piétonnier, à niveau. Le quai principal est équipé d’abris d’attente, du téléaffichage et du système Infogare (heures de succession des trains en temps réel).

Le bâtiment voyageurs, qui était auparavant à l’abandon, a été réhabilité pour offrir un espace de vente de billets de grandes lignes et pour la banlieue. Des composteurs sont disposés à proximité du quai principal.

Un parking de plus de 300 places a été construit par la municipalité de Noisy-le-Roi, et la place de la gare a été réaménagée.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les lignes 17, 17S, 41, 71, 75, 76, 77 et 172 de l'établissement Transdev d'Ecquevilly et par la ligne 20 de la société de transport Hourtoule.

Projets[modifier | modifier le code]

En 2020, la gare devrait être desservie par la ligne 13 Express du tramway d'Île-de-France.

Dans le cadre du projet, la gare de la Grande Ceinture Ouest est transformée en station du Tram 13 express. Pour favoriser l’intermodalité, les arrêts de bus sont réorganisés sur la place et la rue de Verdun. Un arrêt supplémentaire est notamment aménagé. Le projet de piste cyclable longeant la voie ferrée desservira, lui aussi, la station. Quant au futur usage du bâtiment de la gare, fermé au service commercial, il sera discuté avec la commune[5].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

Son bâtiment voyageurs correspond au modèle standard des gares de troisième classe de la ligne de la grande ceinture de Paris ; ce modèle a été utilisé notamment pour la gare de Mareil-Marly. Ce plan fut conçu par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Luneau[6].

À l'occasion de la remise en service du chemin de fer, le bâtiment a fait l'objet d'une rénovation de ses façades et de son intérieur[1].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c [PDF] Dossier de presse sur l'inauguration de la ligne
  2. a b et c « Article MétroPole — « Réouverture de la Grande Ceinture Ouest aux voyageurs (2/2) » », sur metro-pole.net, (consulté le 20 mai 2015)
  3. [PDF]« Délibération n° 2012/301, séance du 10 octobre 2012 », sur le site du STIF (consulté le 25 août 2013) : « Déploiement de nouveaux afficheurs Infogare TFT/TLED lignes L&J, Volet information voyageurs : Identifiant PQI 181 », p. 15. Le STIF définit le nombre de montants pour une gare comme le nombre de voyageurs y prenant le train les jours ouvrés et hors période de vacances scolaires.
  4. « Noisy-le-Roi (Seine et Oise puis Yvelines) : Cartes postales d'hier et photos d’aujourd’hui - Cartes Postales Anciennes sur CPArama », sur www.cparama.com, (consulté le 26 janvier 2019).
  5. « Tracé - Tramway 13 », sur stcyr-stgermain.tram13-express.fr (consulté le 20 septembre 2017).
  6. « Luneau », sur Patrimoine de France, (consulté le 18 juin 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]