Gare d'Eu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eu
Image illustrative de l'article Gare d'Eu
Ancien bâtiment voyageurs (en 2007).
Localisation
Pays France
Ville Eu
Adresse Place de la Gare
76260 Eu
Coordonnées géographiques 50° 03′ 15″ N 1° 25′ 01″ E / 50.054267, 1.41683350° 03′ 15″ Nord 1° 25′ 01″ Est / 50.054267, 1.416833
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Picardie
Caractéristiques
Ligne(s) Épinay - Villetaneuse au Tréport - Mers
Abbeville à Eu
Rouxmesnil à Eu
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 58 765 voyageurs (2009)
Altitude 6 m
Correspondances
Autocar voir à Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Eu

Géolocalisation sur la carte : Haute-Normandie

(Voir situation sur carte : Haute-Normandie)
Eu

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Eu

La gare d'Eu (autrefois gare de la chaussée ou Eu-la Chaussée) est une gare ferroviaire française des lignes d'Épinay - Villetaneuse au Tréport - Mers et d'Abbeville à Eu, située sur le territoire de la commune d'Eu, dans le département de la Seine-Maritime, en région Haute-Normandie. Sur la commune, se trouve également l'ancienne halte d'Eu-La Mouillette, fermée le 11 décembre 2011.

Elle est mise en service en 1872 par la Compagnie du chemin de fer du Tréport jusqu'à sa faillite, et la reprise de l'exploitation par la Compagnie des chemins de fer du Nord en 1881.

C'est un point d'arrêt sans personnel de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservi par des trains TER Picardie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 6 mètres d'altitude, la gare d'Eu est située au point kilométrique (PK) 179,393[1] de la ligne d'Épinay - Villetaneuse au Tréport - Mers, entre les gares d'Eu-la Mouillette et du Tréport - Mers. Gare de bifurcation, elle est également située au PK 209,380[1] de la ligne d'Abbeville à Eu, après la gare de Woincourt, et au PK 41,396 de la ligne de Rouxmesnil à Eu (partiellement déclassée).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrivée du chemin de fer à Eu est confirmée par le tracé inclus dans la déclaration d'utilité publique du chemin de fer d'Abancourt au Tréport, le 18 décembre 1869[2].

Gare d'Eu, l'hôtel de la gare et le tramway en 1904
Gare d'Eu, l'hôtel de la gare et le tramway, en 1904.

La gare d'Eu est mise en service le 12 juillet 1872 par la compagnie du chemin de fer du Tréport, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Gamaches au Tréport, via Eu, le 12 mai 1872[3].

Cette section prolongée jusqu'à Abancourt en 1873 va permettre la mise en circulation de trains dits des « bains de mer » en provenance de Paris via Amiens[4].

La Compagnie du Nord ouvre la ligne, d'Abbeville à Eu, le 4 décembre 1882.

Dès 1879, le plan Freycinet prévoit dans son projet no 40 la création d'une ligne d'Eu à Dieppe[5], déclarée d'utilité publique le 2 février 1880 ; elle est concédée à la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest le 17 juillet 1883. Construite à voie unique, elle est inaugurée le 22 août 1885[6].

La gare était également le terminus d'une ligne de tramway qui circula de 1902 à 1934 vers Le Tréport et Mers-les-Bains, le tramway d'Eu-Le Tréport-Mers

La ligne d'Eu à Dieppe est coordonnée le 2 octobre 1938 et partiellement transformée en sentier de randonnée : le chemin vert du Petit-Caux. L'ancien important bâtiment voyageurs, vendu par la SNCF, est aujourd'hui une propriété privée.

En 2009, la fréquentation de la gare était de 161 voyageurs par jour[7].

En 2012, Eu est un point d'arrêt non géré (PANG) qui dispose de deux voies et deux quais[8].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF[9], c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre.

Desserte[modifier | modifier le code]

Eu est desservie[9] par des trains TER Picardie qui effectuent des missions entre les gares de Paris-Nord (les dimanches et fêtes, notamment en été), de Beauvais, d'Abancourt ou d'Abbeville et du Tréport - Mers.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Le stationnement des véhicules est possible à proximité de l'ancien bâtiment voyageurs. Un service de cars TER Picardie à tarification SNCF complète la desserte ferroviaire avec une ligne d'Abbeville au Tréport[9].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Douté 2011, p. 124.
  2. France, « Bulletin des lois no 1781 : no 17477 - Décret impérial qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer d'intérêt local du Tréport à Abancourt », dans Bulletin des lois de la République française, imprimerie nationale, 1870, pp. 129-146 ; lire (consulté le 29 août 2012).
  3. Site gallica.bnf.fr, Conseil général du département de la Seine-Inférieure (Seine-Maritime), « Chemins de fer : rapport de l'inspecteur chargé du contrôle », rapports et délibérations, 1873, p. 26 ; lire (consulté le 29 août 2012).
  4. Site région Picardie, inventaire du patrimoine culturel de Picardie : Le réseau ferré de la côte picarde ; lire en ligne (consulté le 21 août 2010).
  5. José Banaudo, Trains oubliés, vol.4 : L'État, le Nord, les Ceintures, éditions du Cabri, Menton, 1982 (ISBN 2-903310-24-6), p. 15.
  6. José Banaudo, 1982, p. 130.
  7. Fiche de synthèse de l'axe Beauvais-Le Tréport - 2012 [PDF], sur train.picardie.fr (consulté le 29 août 2012).
  8. Convention d'exploitation - Région Picardie / SNCF - 2007/2012, Annexes techniques, mise à jour du 6 juillet 2012 ; lire [PDF] (consulté le 29 août 2012).
  9. a, b et c Site SNCF TER Picardie, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Halte ferroviaire d'Eu ; lire (consulté le 2 mai 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Nord
ou Beauvais
ou Abancourt
Longroy - Gamaches TER Picardie Le Tréport - Mers Le Tréport - Mers
Abbeville Woincourt TER Picardie Le Tréport - Mers Le Tréport - Mers