Gabriel Zucman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gabriel Zucman (né le à Paris) est un économiste français. Ancien enseignant en économie à la London School of Economics, il est professeur associé à l'université de Californie à Berkeley depuis 2019. Il est notamment connu pour ses travaux sur les inégalités sociales et les paradis fiscaux[1].

Ses travaux sont particulièrement influents au sein des milieux politiques de gauche (La France insoumise le cite régulièrement)[2] et altermondialistes comme Attac[3].

Il est le meilleur jeune économiste dans le monde selon RePEc[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabriel Zucman intègre l'ENS Cachan en 2005 (concours sciences sociales) après une classe préparatoire « lettres et sciences sociales » (B/L)[5]. Il étudie à la Paris School of Economics et y obtient le master Analyse et politique économique en 2008[6]. Il reçoit son doctorat en sciences économiques à l'EHESS en 2013. Il rédige sa thèse Trois essais sur la répartition mondiale des fortunes sous la direction de Thomas Piketty[7].

Après avoir effectué un post-doc à l'université de Californie à Berkeley (2013-2014), Zucman enseigne l'économie à la London School of Economics (LSE) de 2014 à 2015 et y continue ses recherches avec Thomas Piketty. Il retourne ensuite à l'université de Californie à Berkeley où il est nommé professeur assistant[6].

Il est également chercheur affilié au Centre for Economic Policy Research (CEPR) depuis 2014 et au National Bureau of Economic Research (NBER) depuis 2015[6].

En , dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, Zucman explique que « la flat tax est une bombe à retardement pour les finances publiques », ainsi il estime que « le prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les revenus du capital, mesure phare du programme présidentiel de Macron, va coûter beaucoup plus d’argent à Bercy que le 1,5 milliard d’euros budgétisés »[8]. Son analyse est plus tard contredite par les faits, la flat tax (prélèvement forfaitaire unique) ayant en réalité rapporté plus que prévu[9].

En , le World Inequality Lab, dont Gabriel Zucman est membre du comité exécutif avec Facundo Alvaredo, Lucas Chancel, Thomas Piketty et Emmanuel Saez[10], publie le World Inequality Report 2018 qui est alors mondialement commenté par la presse[11].

De 2017 à 2018, il est professeur invité à Stanford[12].

En , le journal Le Monde et le Cercle des économistes lui attribuent le prix du meilleur jeune économiste de France[13]. Lors de la réception de son prix à la Banque de France, il tient un discours particulièrement violent contre les banques d'affaires et la finance de marché[14].

En , il devient lauréat du prix Bernacer pour l'année 2018.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  •  La richesse cachée des nations : enquête sur les paradis fiscaux [« The Triumph of Injustice: How the Rich Dodge Taxes and How to Make Them Pay »] (trad. de l'anglais), Seuil,
  • avec Emmanuel Saez (trad. de l'anglais), Le Triomphe de l'injustice - Richesse, évasion fiscale et démocratie [« The Triumph of Injustice: How the Rich Dodge Taxes and How to Make Them Pay »], Seuil,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « La richesse cachée des nations », sur gabriel-zucman.eu (consulté le 7 janvier 2018)
  2. « Flat tax : un budget insincère - La France Insoumise », La France Insoumise,‎ (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018)
  3. Gérard Gourguechon, « Note de lecture du livre de Gabriel Zucman « La richesse cachée des nations, Enquête sur les paradis fiscaux » », sur Attac France (consulté le 7 janvier 2018)
  4. « Young Economist Rankings », sur ideas.repec.org (consulté le 12 juillet 2019)
  5. Anaïs Moutot, « Le Français qui murmure à l'oreille de la gauche américaine », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c (en) Gabriel Zucman, « CV Zucman », zucman.eu,‎ (lire en ligne)
  7. Zucman, Gabriel, « Trois essais sur la répartition mondiale des fortunes », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018)
  8. Gabriel Zucman, « « La “flat tax” est une bombe à retardement pour les finances publiques » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018)
  9. « La « flat tax » sur les dividendes rapporte plus que le barème progressif », sur Les Echos, (consulté le 14 février 2020)
  10. (en) « World inequality lab – WID – World Wealth & Income Database – cloud », WID - World Wealth & Income Database - cloud,‎ (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018)
  11. (en) Eduardo Porter, « It’s an Unequal World. It Doesn’t Have to Be. », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018)
  12. (en) « Gabriel Zucman », sur siepr.stanford.edu (consulté le 23 janvier 2018)
  13. « Gabriel Zucman a reçu le prix du meilleur jeune économiste 2018 », sur Le Monde.fr (consulté le 30 mai 2018)
  14. Pierre-Henri de Menthon, « Le "meilleur jeune économiste de France" est un ennemi de la finance », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]