Géographie de la Bosnie-Herzégovine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie de la Bosnie-Herzégovine
carte : Géographie de la Bosnie-Herzégovine
Continent Europe
Région Balkans
Coordonnées 44° 00' N, 18° 00' E
Superficie
Côtes 20 km
Frontières Total 1 459 km : Croatie 932 km, Monténégro 225 km, Serbie 302 km
Altitude maximale Maglić (2 386 m)
Altitude minimale Mer Adriatique (0 m)
Plus long cours d’eau ?
Plus importante étendue d’eau Lac de Buško (55,8 km2)

La Bosnie-Herzégovine comprend les deux entités historiques de Bosnie (les 80 % nord de l'État) et d'Herzégovine (les 20 % sud de l'État).


Localisation[modifier | modifier le code]

La Bosnie-Herzégovine en Europe

La Bosnie-Herzégovine fait partie de la région des Balkans, au sud-est de l'Europe. Elle partage une frontière de 932 km avec la Croatie au Nord, à l'ouest et au sud (comitat de Dubrovnik-Neretva), une autre frontière de 357 km avec la Serbie à l'est et enfin une frontière de 249 km avec le Monténégro au sud. Le pays est presque entièrement enclavé, si ce n'est pour 20km de côtes autour de la ville de Neum qui lui permettent d'accéder à la mer Adriatique.

Régions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Régions de Bosnie-Herzégovine.
La fédération de Bosnie et Herzégovine est présentée en bleu, la république serbe de Bosnie en rose et le district de Brčko en vert.

Le nom du pays vient de ses deux grandes régions, la Bosnie au nord et l'Herzégovine au sud. Administrativement, il est cependant séparé en trois entités largement autonomes et issues de la guerre de Bosnie-Herzégovine. La fédération de Bosnie-et-Herzégovine dont la capitale est Sarajevo est peuplée majoritairement de croates et de bosniaques et est elle-même à son tour divisée en cantons qui comprennent des municipalités. La seconde entité, la république serbe de Bosnie a pour capitale Banja Luka et est peuplée principalement de serbes de Bosnie. Elle ne comporte pas d'autre subdivisions administrative que les municipalités. Enfin au nord-est du pays le district de Brčko est neutre et indépendant, géré conjointement par le maire de Brčko et le Haut Représentant international en Bosnie-Herzégovine de l'ONU.

La Bosnie comprend également plusieurs régions historiques parmi lesquelles la Bosanska Krajina, la Bosanska Posavina, Semberija ou encore le Podrinje.

Topographie[modifier | modifier le code]

Image satellite en septembre 2002

Le pays est très montagneux, étant traversé par les Alpes dinariques. En son centre on retrouve les sommets de Vlašić (1 933 m), Čvrsnica (2 228 m) et Prenj (2 155 m). Plus à l'est on retrouve également des massifs tels Trebević (1 627 m), Jahorina (1 913 m), Igman (1 502 m), Bjelašnica (2 067 m) et Treskavica (2 088 m). C'est dans certaines de ces montagnes que se sont déroulées des épreuves des jeux olympiques d'hiver de 1984.

Près de la moitié du pays est recouverte de forêts, en particulier autour de la rivière Drina à l'est du pays. Le nord de la Bosnie le long de la rivière Save est très fertile et en conséquence largement cultivé. Il fait partie de la plaine de Pannonie, qui s'étend également en Croatie et Serbie. Au sud de la Bosnie-Herzégovine, le climat méditerranéen favorise également une importante activité agricole.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Pourcentage de la population affectée par une inondation de 2005 à 2015. La Bosnie-Herzégovine (bleu foncée) est très touchée.

Principaux cours d'eau[1] :

Villes[modifier | modifier le code]

Les villes principales sont Sarajevo (la capitale), Banja Luka (capitale de la république serbe de Bosnie), Tuzla, Zenica et Mostar (capitale historique de l'Herzégovine).

Axes de communications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. d'après l'article en croate "cours d'eau de Bosnie-Herzégovine"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :