Francesco Guarino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Guarino
Guarino Judith.jpg

Judith tenant la tête d'Holofernes

Naissance
Décès
Activité

Francesco Guarino (Solofra, 1611 - Gravina in Puglia, 1654 ou 1651) est un peintre italien baroque de l'école napolitaine, actif dans les zones montagneuses de l'est de Naples (l'Irpinia), et dans d'autres endroits de Campanie, des Pouilles et de la Molise.

Né à Sant'Agata Irpina, une frazione de Solofra en Campanie, il devient d'abord l'élève de son père Giovanni Tommaso Guarino, puis part à Naples pour travailler à l'atelier de Massimo Stanzione. À Naples, comme beaucoup de ses contemporains, il est influencé par le style du Caravage.

St Cecilia

Parmi ses élèves on compte le peintre italien : Angelo Solimena.

Ses chefs-d'œuvre sont ses travaux à la Collegiata di San Michele Arcangelo près de Solofra.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Sainte Cécile martyre, v. 1650, peinture, musée de Grenoble
  • Judith avec la tête d'Holopherne, 1651, peinture, Collection particulière
  • Sainte Cécile à l'orgue, huile sur toile, 124 × 152 cm, musée Capodimonte, Naples[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nicola Spinosa, The National Museum of Capodimonte, Electa Napoli,‎ , 303 p. (ISBN 88-435-5600-2), p. 123

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :