Frédéric Lecomte-Dieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Lecomte-Dieu

Frédéric Lecomte-Dieu (né en 1964)[1] est un biographe, écrivain spécialisé dans l'histoire des États-Unis[2]. Il est l'un des biographes de la famille Kennedy[3],[4].

Il est l'auteur entre autres de l'exposition Kennedy, le rêve américain[5] présentée à l'Unesco en juin 1998. Il a collaboré avec le porte-parole du président John F. Kennedy, Pierre Salinger. Auteur d'une douzaine d'ouvrages sur la famille Kennedy, ses livres sont publiés en Europe, au Canada, au Québec et aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Après des études en philosophie et mathématiques, il se dirige vers le cinéma. Il travaille comme attaché de presse dans le cabinet Piétri qui collabore avec le Festival du Film International de Cannes, du Film Romantique de Cabourg et du Festival de Courts métrages de Brest. En tant qu'attaché de presse, il travaille en 1990 pour Alain Delon, Laurence Guerre et Jean-Luc Godard pour le film Nouvelle vague présenté au Festival de Cannes et en 1993 pour le film Last Action Hero de John McTiernan avec Arnold Schwarzenegger, dont il rencontre durant la soirée à l'Éden Roc à Antibes l'épouse, Maria Shriver, nièce des Kennedy ; c'est le premier contact avec les Kennedy.

Il quitte le cinéma pour le groupe Publicis où il est nommé directeur des relations presse relations publiques à Beverly Publicis Étoiles. Il travaille comme attaché de presse pour Jacques Chaban-Delmas. Frédéric Lecomte-Dieu invite Chaban-Delmas à l'émission Bouillon de culture animée par Bernard Pivot sur France 2 lorsque ce dernier reçoit Catherine Deneuve et Régis Varnier pour Indochine. Pivot annonce à ses principaux invités « une surprise ». En effet, Chaban-Delmas arrive à la fin de l'émission en tenant la première tulipe française Bordeaux pour l'offrir à Deneuve. Les floralies sont un succès avec plus de 300.000 visiteurs.

En 1995, il rencontre Pierre Salinger, porte-parole du président Kennedy lors du festival des États-Unis à Lille. Ted Kennedy est informé des travaux de Frédéric Lecomte-Dieu pour créer en 1998 Kennedy, le rêve américain qui sera soutenu officiellement par 187 pays états membres de l'Unesco, l'ambassade des États-Unis en France et par la famille Kennedy. Robert Kennedy Jr. accompagné par son épouse viennent inaugurer l'exposition. Plus de 35 000 visiteurs. Robert Kennedy Jr. reçoit le lendemain de l'inauguration, le 7 juin 1998, par les mains du directeur général de l'Unesco la médaille de la Liberté de l'Unesco. Frédéric Lecomte-Dieu collabore ensuite directement avec les archives de la famille au sein de la John F. Kennedy Library de Boston.

Frédéric Lecomte-Dieu organise une exposition Les 100 hommes de légende avec Hugh Grant, Harrison Ford, Bryan Ferry, qui rend hommage aux victimes du 11 septembre 2001. Elle est inaugurée par le prince Albert de Monaco à la Fnac. Elle tourne ensuite dans les différentes salles d’exposition de la Fnac en France.

En 2008, il présente Kennedy, la nouvelle frontière dans les aéroports du Maroc avec le soutien de la direction nationale des aéroports du Maroc et de l'Ambassade des États-Unis du Maroc.

En 2009 et 2010, l'exposition Kennedy, le rêve américain est présentée à Bruxelles avec la visite privée dans le Limbourg du Premier ministre de la Belgique, Herman Van Rompuy[6]. L'exposition est présentée entre autres à Tour et taxis. Frédéric Lecomte-Dieu multiplie des conférences sur des sujets tels que l'histoire des présidents américains, les 1007 jours de la présidence de Kennedy, l'histoire et les légendes du golf dans les centres culturels, universités et clubs de services.

En 1999, après avoir réalisé le livre rendant hommage aux 30 années du Trophée Lancôme, il quitte le monde de l'équitation et de l'escrime pour se lancer dans le golf en tant qu'amateur. Il réalise divers événements dont le Trophée Bobby Jones avec le soutien de la ligue Golf PACA dans le sud de la France entre 2006 et 2008. Il rédige également des biographies sur les grandes personnalités du monde du golf. Des extraits de ses portraits sont repris d'ailleurs sur la page golf du journal le Monde. Lors des élections présidentielles de 2008, il réalise une série de portraits des présidents golfeurs dans le magazine Golf Européen.

En 2012, il remporte le concours pour rédiger l’ouvrage du 125e anniversaire du Royal Antwerp Golf Club. Il est invité dans plus de 100 conférences en Europe pour parler des Kennedy, des présidents américains et de Martin Luther King.

En 2013, il est l’auteur de la biographie Marais & Cocteau, la chance était au rendez-vous préfacée par le filleul de Jean Cocteau, Jean-Pierre Dermit. Il reçoit des États-Unis le soutien de George Reich avant sa disparition le 4 mai 2013. Cette biographie sort le 10 juin et est suivie d’une exposition de 100 photographies légendées par ses soins et présentée en Europe à Menton, à Biot et à Waterloo. Frédéric Lecomte-Dieu fait partie des invités du Festival du Film Romantique de Cabourg pour y animer une conférence sur Jean Marais le 15 juin. En novembre 2013, il conçoit Kennedy le temps du souvenir pour 50e anniversaire de la disparition du Président John F. Kennedy. Cette exposition est présentée à Paris avec le soutien officiel, entre autres, du Democrats Abroad présidé par Constance Borde. Philippe Labro, l'un des visiteurs de cette exposition, salua la qualité de son travail dans l'un de ses articles. Elle connaîtra un beau succès.

Il rédige ses propres conclusions sur l'assassinat du Président : son ouvrage Kennedy - La vérité sur le clan, préfacé par Frederik Vreeland, ex-membre de la C.I.A., Ambassadeur des États-Unis d’Amérique et membre de la Sécurité Nationale durant la Présidence de Kennedy en 1963, est paru en novembre[7]. Il est l’auteur également de La saga des présidents américains, ouvrage de 400 pages qui raconte l’histoire passionnante de la Maison Blanche et de ses occupants.

Il enchaîne avec Les légendes du Golf préfacé par Jean Garaialde. Le livre de plus de 400 pages présente les portraits de Tom Morris Sr., Harry Vardon, Ted Ray, Fred Couples, Tiger Woods, Ian Poulter … L’épilogue est signé par Catherine Lacoste, détentrice de l’U.S. Open de 1967.

En 2017, il propose une exposition inédite organisée avec le Musée de Boston à l'occasion du centenaire de JFK: une exposition photographique éphémère en ligne, accessible à partir du 29/05 (date anniversaire de JKF) pour une durée de 24h sur le site www.100ans-kennedy.com[8] .

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]