Harry Vardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le golf
Cet article est une ébauche concernant le golf.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vardon.
Harry Vardon
HarryVardon.jpg

Harry Vardon

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
HertfordshireVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Harry Vardon (né le 9 mai 1870 à Grouville (Jersey et décédé le 20 mars 1937), est l'un des meilleurs golfeurs du début du XXe siècle. Britannique, il remporte à six reprises le British Open en 1896, 1898, 1899, 1903, 1911 et 1914, un record. Il est également sacré outre-Atlantique à une reprise, en 1900, lors de l'US Open.

Cette première grande tournée aux États-Unis en 1900 lui donne une renommée internationale. En 1913, il perd la finale de l'US Open face au jeune amateur Américain Francis Ouimet. Il est encore présent sur le parcours de l'US Open vingt ans plus tard. Il termine deuxième à 50 ans.

Au cours de sa carrière, il gagne 62 tournois incluant l'Open d'Allemagne en 1911 et le British PGA Matchplay Championship en 1912 et est introduit au World Golf Hall of Fame dès la création de ce dernier en 1974. Le Trophée Vardon de la PGA Tour porte son nom.

L'héritage de Vardon continue pour beaucoup de golfeurs d'aujourd'hui avec le fameux Vardon grip - façon efficace de tenir le club dans les mains qu'on voit sur la photo - le dernier doigt de la main droite se pose sur le premier de la main gauche.

Liens externes[modifier | modifier le code]