Folke Sundquist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Folke Sundquist
Description de cette image, également commentée ci-après
Avec Inga Tidblad, dans La Dame aux camélias,
en 1956 au théâtre (lieu indéterminé)
Naissance
Falun
Comté de Dalécarlie, Suède
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Décès (à 83 ans)
Malmö
Comté de Scanie, Suède
Profession Acteur
Metteur en scène
Films notables Elle n'a dansé qu'un seul été (1951)
Les Fraises sauvages (1957)
Séries notables Foreign Intrigue (1954)

Folke Sundquist est un acteur et metteur en scène suédois, né le à Falun (Comté de Dalécarlie), mort le à Malmö (Comté de Scanie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études d'art dramatique dans la première moitié des années 1940, à l'école du Théâtre municipal de Göteborg (Götebergs Stadsteater en suédois), Folke Sundquist y débute en 1947, dans Le Songe d'August Strindberg. L'année suivante (1948), il joue pour la première fois au Théâtre de la Ville à Malmö (Malmö Stadsteater (sv) en suédois), dont il intègre la troupe en 1950 et où il contribue à plus de soixante-dix pièces ; la dernière est Tartuffe ou l'Imposteur de Molière en 1983, dans le rôle-titre. S'y ajoute le mélodrame L'Histoire du soldat en 1957, sur une musique d'Igor Stravinski.

Fait particulier, il se produit à Malmö dans six pièces mises en scène par Ingmar Bergman ; la première est Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello en 1953, avec Harriet Andersson ; la dernière est Faust de Johann Wolfgang von Goethe en 1958, avec Max von Sydow (rôle-titre) et Bibi Andersson.

Toujours au Malmö Stadsteater, il est lui-même metteur en scène de trois pièces, Den starkare (sv) d'August Strindberg en 1976, Les Revenants d'Henrik Ibsen en 1978, et enfin Huis clos de Jean-Paul Sartre en 1981.

En raison de ses activités au théâtre, Folke Sundquist apparaît au cinéma dans seulement quinze films suédois (dont une coproduction). Le premier, sorti en 1951, est Elle n'a dansé qu'un seul été (avec Ulla Jacobsson) d'Arne Mattsson. Il retrouve ce réalisateur sur neuf autres films, dont son dernier sorti en 1968, Bamse (sv) (à nouveau avec Ulla Jacobsson).

Dans l'intervalle, il retrouve également Ingmar Bergman pour Les Fraises sauvages (1957, avec Victor Sjöström) et L'Heure du loup (1968, son avant-dernier film, dans un petit rôle non crédité). Notons aussi sa participation au film allemand Die Toteninsel de Victor Tourjansky (1955, avec Willy Birgel).

À la télévision, Folke Sundquist collabore à la série américaine Foreign Intrigue (tournée dans les studios de Svensk Filmindustri ; un épisode en 1954) et à quatre téléfilms (deux d'Ingmar Bergman en 1958, les deux autres en 1963 et 1964).

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

(films suédois, sauf mention contraire ou complémentaire)

À la télévision[modifier | modifier le code]

(téléfilms, sauf mention contraire)

Théâtre[modifier | modifier le code]

(au Malmö Stadsteater)

Comme acteur (sélection)[modifier | modifier le code]

Comme metteur en scène (intégrale)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]