Fluorure d'aluminium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les composés inorganiques
Cet article est une ébauche concernant les composés inorganiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fluorure d'aluminium
Fluorure d'aluminium
Identification
Synonymes

Trifluorure d'aluminium

No CAS 7784-18-1 (anhydre)
32287-65-3 (monohydrate)
15098-87-0 (trihydrate)
No EINECS 232-051-1 (anhydre)
Apparence cristaux incolores a blancs hygroscopiques[1].
Propriétés chimiques
Formule brute AlF3  [Isomères]
Masse molaire[2] 83,9767482 ± 2,3E-6 g/mol
Al 32,13 %, F 67,87 %,
101.992 (monohydrate)
138.023 (trihydrate)
Propriétés physiques
fusion trihydrate décomp 220 °C,
Point de sublimation : 1 272 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 5 g·L-1[1]
Masse volumique 2,9 g·cm-3[1]
Pression de vapeur saturante à 1 238 °C : 133 Pa[1]
Propriétés électroniques
1re énergie d'ionisation ≤ 15,45 eV (gaz)[3]
Cristallographie
Symbole de Pearson hR8[4]
Classe cristalline ou groupe d’espace R32 (n°155) [4]
Strukturbericht D014 [4]
Précautions
SIMDUT[5],[6]
Trifluorure d'aluminium :
D2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
D2B,

Trifluorure d'aluminium trihydraté :
D2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
D2B,
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Transport
-
   1759   
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le fluorure d'aluminium est un solide ionique composé de l'ion fluorure (formule : F-) et de l'ion aluminium (formule : Al3+). Comme un solide ionique est électriquement neutre, alors il faut trois ions fluorure pour équilibrer un ion aluminium. Ainsi la formule du fluorure d'aluminium est (Al3+ + 3F-) = AlF3.

Solubilité aqueuse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e FLUORURE D'ALUMINIUM (ANHYDRE), fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC, , 89e éd., 2736 p. (ISBN 9781420066791), p. 10-205
  4. a, b et c « The AlF3 (D014) Structure », sur http://cst-www.nrl.navy.mil/ (consulté le 17 décembre 2009)
  5. « Trifluorure d'aluminium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  6. « Trifluorure d'aluminium trihydraté » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009