Fluorure de magnésium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fluorure de magnésium
Image illustrative de l’article Fluorure de magnésium
Identification
Nom UICPA Fluorure de magnésium
No CAS 7783-40-6
No ECHA 100.029.086
No CE 231-995-1
Propriétés chimiques
Formule brute F2MgMgF2
Masse molaire[1] 62,3018 ± 0,0006 g/mol
F 60,99 %, Mg 39,01 %,
Propriétés physiques
fusion 1 263 °C
ébullition 2 227 °C
Solubilité 0,076 g·L-1(eau)
Masse volumique 3,148
Cristallographie
Structure type TiO2 tétragonal[2]
Précautions
SIMDUT[3]
E : Matière corrosive
E,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le fluorure de magnésium (MgF2) est un cristal biréfringent positif obtenu sous vide par la méthode de Stockbarger. Sa transmission est bonne de l'ultraviolet dans le vide à l'infrarouge. Il est généralement orienté avec son axe c parallèle à l'axe optique pour réduire les effets biréfringents. Sa bonne transmission des UV jusqu'à 150 nm et son utilisation éprouvée en présence de fluor en font un matériau idéal pour les lentilles, les fenêtres et les polariseurs de laser excimères. Le MgF2 résiste aux chocs thermiques et mécaniques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Bodie E. Douglas, Shih-Ming Ho, Structure and Chemistry of Crystalline Solids, Pittsburgh, PA, USA, Springer Science + Business Media, Inc., , 346 p. (ISBN 0-387-26147-8), p. 64
  3. « Fluorure de magnésium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009