Fiat Polski 126P

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fiat 126P)
Aller à : navigation, rechercher
Fiat Polski 126P
Fiat Polski 126P

Marque Drapeau : Pologne Fiat Polski
Années de production 1973-2000
Production 4 672 912 exemplaires
Classe Micro-citadine
Usine(s) d’assemblage
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre
Transmission propulsion
Boîte de vitesses manuelle à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 580 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline 2 portes bicorps
Dimensions
Longueur 3 054 mm
Largeur 1 335 mm
Hauteur 1 337 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat 500 Fiat Cinquecento Suivant

La Fiat Polski 126P était une petite voiture fabriquée en Pologne entre 1973 et 2000. C'était la version polonaise de la Fiat 126 et, pour la différencier de celles fabriquées en Italie il lui avait été ajouté la lettre P, de la même façon que Fiat avait déjà procédé avec la Fiat 125, rebadgée Fiat 125P.

Dès 1973, la Fiat 126P fut fabriquée sous licence par FSM dans les toutes nouvelles usines de Bielsko-Biała et de Tychy construites avec l'aide de Fiat Auto. À l'époque, le régime polonais était encore sous tutelle soviétique.

Cette voiture devint en très peu de temps, grâce à un prix serré, la voiture de référence des Polonais jusqu'en 1990. Ils l'avaient surnommée Maluch (le petit, le mot voiture étant masculin en polonais). Ce surnom était devenu tellement populaire qu'en 1997 le constructeur FSM l'utilisa comme nom officiel d'une série spéciale.

D'abord commercialisée sous la marque Fiat-Polski jusqu'en 1982, date à laquelle Fiat retira sa licence pour la Fiat 125P au constructeur FSO, elle devint Fiat 126P by FSM ensuite, Fiat ayant acquis une participation importante dans FSM. C'était le début de l'ouverture des pays de l'ex-bloc de l'Est. Exportée dans quasiment tous les pays du bloc soviétique, elle fut la voiture la plus vendue également en Hongrie pendant une décennie. Une version fourgonnette comme la Fiat 500 Giardiniera a aussi été construite localement mais jamais exportée en Occident.

La production cumulée de Fiat 126P construites dans les usines de Bielsko-Biała et de Tychy atteindra 3.318.674 exemplaires.

Les grandes dates[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Présentation côte à côte des Fiat 126 A et Fiat 500 R au Salon de l'automobile de Turin au mois de novembre.
  • 1972 : Une nouvelle marque FSM est créée et une usine dédiée à la 126 est construite à Bielsko-Biała.
  • 1973 : La première Polski Fiat 126p est assemblée en Pologne à partir de pièces en CKD en provenance d'Italie.
  • 1973 : La société autrichienne Steyr-Puch produit une Fiat 126 A avec un moteur légèrement plus puissant. En Angleterre, la FIAT 126 porte le nom de "126 SALOON".
  • 1976 : Sortie de la FIAT 126 "Personal". En Pologne, c'est la "126 P 650", en Italie et en France, la "126 Personal", en Suisse, la "126 Bambino", et en Angleterre, elle porte le nom de "126 DeVille".
  • 1977 : La cylindrée du moteur passe de 594 cm³ à 652 cm³. la puissance passe de 23 à 24 ch (17 kW).
  • 1978 : La production des moteurs 594 cm³ est stoppée.
  • 1978 : Séries spéciales 126 "Personal 4 Black" et 126 "Personal 4 Silver".
  • 1979 : Fin de la production en Italie, après 1 352 912 unités produites. La production est assurée uniquement par l'usine FSM de Bielsko-Biała, en Pologne.
  • 1980 : Séries spéciales 126 Personal 4 "Red" et 126 Personal 4 "Brown".
  • 1981 : La barre de 1.000.000 d’unités produites est franchie en Pologne.
  • 1982 : Version 126 E.
  • 1983 : Versions 126 Standard 650 E, 126 Confort 650 EK, et 126 Special 650 ES.
  • 1984 : Sortie de la version FL. Des changements techniques et esthétiques sont apportés.
  • 1987 : Sortie de la version 126 Bis, qui sera largement exportée. Moteur bi-cylindre 700 cm³ refroidi par eau positionné plus bas que sur les versions refroidies par air, ce qui laisse un espace pour la création d’un hayon libérant un coffre de petite contenance.
  • 1989 : Série spéciale 126 NIKI, réservée au marché Australien.
  • 1991 : Fin de la commercialisation de la 126 Bis en Europe. L'usine polonaise continue de fabriquer des 126 refroidies par air pour le marché intérieur. Début de la production d'une version cabriolet en Pologne.
  • 1993 : La barre des 3.000.000 d’unités produites est franchie par FSM en Pologne.
  • 1994 : Version EL. Le moteur est le 652 cm³. Importants changements au niveau de la carrosserie. L'intérieur et les suspensions proviennent de la Fiat Cinquecento.
  • 1995 : Fin de production des Fiat 126 cabriolet, 500 exemplaires auront été produits pour les pays de l'Est, l'Allemagne et les Pays-Bas, par la société Bosmal, qui vend aussi des kits pour transformer une Fiat 126 classique en cabriolet.
  • 1997 : Version ELX. La voiture reçoit un pot catalytique, et prend le nom de "Maluch", son surnom populaire polonais qui veut dire "le petit".
  • 2000 : La production est arrêtée après 3.320.000 unités. Série limitée "Happy End" de couleur jaune produite à 1000 exemplaires.
Fiat FSM 126 dernière série
Fiat 126 Personnal

Différents modèles[modifier | modifier le code]

  • Fiat 126 A
    • Moteur bicylindre refroidi par air
    • Cylindrée : 600 cm3
    • Pare-chocs chromés
  • Fiat 126 Personal 4
    • Moteur bicylindre refroidi par air
    • Cylindrée : 650 cm3
    • Pare-chocs en plastique.
  • Fiat 126 BIS
    • 1987-1991
    • Moteur bicylindre refroidi par eau
    • Cylindrée : 703 cm3
  • Fiat Steyr 126
    • 1973-1975
    • Moteur bicylindre boxer 80x64 mm
    • Cylindrée : 643 cm3


Sur les autres projets Wikimedia :