Fédération camerounaise de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fédération camerounaise de football
Image illustrative de l’article Fédération camerounaise de football
Logo

Sigle FECAFOOT
Sport(s) représenté(s) Football
Création
Président Samuel Eto'o
Siège Yaoundé
Affiliation FIFA
CAF
Nations membres Drapeau du Cameroun Cameroun
Site internet fecafoot-officiel.com

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) est une association regroupant les clubs de football du Cameroun et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection du Cameroun.

La fédération nationale du Cameroun est fondée en 1959. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1962 et est membre de la CAF depuis 1963.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est après la Première Guerre mondiale que furent créées à Douala par l'instituteur Charles Lalanne les premières équipes de football. Bientôt, son exemple était suivi à Yaoundé et dans les grands centres du Sud-Cameroun.

Vers était fondé par le médecin-colonel Baudiment "La Fédération des Sports" qui organisait et réglementait les sports en vigueur à cette époque et particulièrement le football. Des ligues étaient formées ; en même temps que des contacts étaient pris avec la Métropole. C'est ainsi que le l'équipe de France amateur vient faire deux rencontres à Douala et Yaoundé. Le football subissait alors une grande évolution. Dans tous les coins les plus reculés du Territoire, de petits clubs prenaient corps et demandaient leur affiliation à la Ligue dont la présidence était assurée par M Juillard.

Logo de la Fédération jusqu'en 2010.

La première assemblée générale extraordinaire de la FECAFOOT se tient le à Yaoundé. La Ligue de football du Cameroun est dissoute c'est la naissance de la Fédération Camerounaise de Football qui est placé sous le contrôle direct du Vice-Premier Ministre chargé de l'Education Nationale. Le premier Président de la FECAFOOT EST M. NGANKOU Amos. La fédération est affiliée à la FIFA en et à la CAF en .

En a lieu l'élection d'un nouveau Président, M. Ibrahim MBOMBO NJOYA qui restera en place jusqu'en .

La première édition de la Coupe des clubs champions africains est remportée par un club camerounais le . L'Oryx Club de Douala est couronnée au terme d'un match gagné deux buts à un face au Stade malien.

De à , le championnat de 1re division se joue avec 12 à 16 équipes.

En est élu à la tête de la FECAFOOT M.René ESSOMBA. L'Équipe Nationale participe à la phase finale de la CAN de à Khartoum (Soudan). Le Cameroun obtient l'organisation de la CAN . Les chantiers de deux stades seront alors mis en place (Douala et Yaoundé).

Après , M. Jean Zoa AMOUGOU sera nommé président jusqu'en puis remplacé par M. TITTI de à . C'est durant cette période que l'équipe nationale participera pour la première fois à une phase finale de la Coupe du monde en en Espagne et gagnera son premier trophée en Coupe d'Afrique des Nations en en Côte-d'Ivoire.

Le président suivant est M. Peter NTAMACK YANA (-) et surtout M. Issa HAYATOU de à actuel président de la Confédération Africaine de Football (CAF). Ensuite les nominations de M. Jean NJi NJIKAM par intérim (-), Albert ETOTOKE (-), Njikam Simon, Pascal OWONA (-) et Maha DAHER (-) à la présidence de la FECAFOOT seront ponctuées par les qualifications de l'équipe nationale aux phases finales de la Coupe du monde de en Italie et aux États-Unis.

L'élection de à l'issue de l'assemblée Générale Extraordinaire verra la victoire de M. Vincent ONANA. À la veille de la phase finale de la Coupe du monde en France en pour laquelle l'Équipe Nationale du Cameroun s'est qualifiée, ce dernier sera accusé de fraude puis démis de ses fonctions. La Cellule Exécutive Provisoire (CEP) présidée par M. IYA Mohammed sera mise en place par la FIFA jusqu'au date à laquelle une assemblée générale extraordinaire donnera la victoire et la Présidence de la FECAFOOT à M. Mohammed IYA qui a été réélu une première fois le pour un autre mandat de quatre ans puis une seconde fois le pour un troisième mandat de 4 ans.

Celui-ci sera jeté en prison en après une défaite des lions indomptable contre le Togo à Lomé, et commence alors une longue période de querelles entre les acteurs. Owona Joseph présidera une longue période de normalisation allant de prolongations en prolongations (-). Il organisera les élections dont TOMBI À ROKO sortira Président de la Fédération avant de voir le processus ayant consacré ce dernier annulé par la Chambre de Conciliation et d'Arbitrage du Comité National Olympique et Sportif Camerounais. À ce stade, selon les textes, ladite présidence reviendrait de droit à l'ancien 1er vice-président de la mandature - John Begheni Ndeh.

Le , l'ancien international camerounais Samuel Eto'o est élu président de la Fecafoot. Il succède ainsi à Seidou Mbombo Njoya qui assurait l’intérim à la tête de la fédération depuis son élection contestée de . Celle-ci ayant été annulé en par le Tribunal arbitral du sport[1]. L'arrivée de Samuel Eto'o à la tête de l'institution fait figure de nouvel espoir pour le football camerounais qui se trouve dans un état désastreux. Notamment à cause d'une crise de gouvernance au sein de la fédération qui dure depuis plusieurs années. Les défis sont donc nombreux pour le nouveau président[2].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Football : Samuel Eto’o élu président de la Fecafoot », sur lepoint.fr, (consulté le )
  2. Alexis Billebault, « Ce qui attend Samuel Eto’o, nouveau président du football camerounais », sur Le Monde, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]