Saison 4 de Dr House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Esprit frappeur (Dr House))
Aller à : navigation, rechercher

Saison 4 de Dr House

Logo original de la série

Logo original de la série


Série Dr House
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale 25 septembre 200719 mai 2008
Nb. d'épisodes 16

Chronologie

Liste des épisodes de Dr House

Cet article présente le guide de la quatrième saison de la série télévisée Dr House.

En raison de la grève des scénaristes américains de la Writers Guild of America en 2007, cette saison ne contient que 16 épisodes au lieu des 24 initialement prévus.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

House, sans équipe depuis que Foreman et Cameron ont démissionné et qu'il a renvoyé Chase, finit par se rendre compte que la solitude ne lui apporte pas de réponse. Il décide donc d'engager une nouvelle équipe.

Pour ce faire, il commence une campagne de recrutement parmi une centaine de candidats et leur demande de réaliser les diagnostics des différents épisodes. Il élimine les candidats les uns après les autres avec autant de sarcasmes que de diagnostics; ils sont en proie à toutes sortes de défis. Finalement, il retient Chris Taub, un ancien chirurgien esthétique, Lawrence Kutner, un médecin du sport, et Remy Hadley, qu'il appelle numéro 13 en rapport à son dossard lors du recrutement.

Parmi les candidats, Wilson trouvera l'âme sœur : Amber Volakis, la dernière recalée. Cette relation déplaît à House et commence une joute entre ces deux derniers.

La saison se conclut par le décès d'Amber à la suite d'un accident de bus dans lequel elle fut impliquée à cause de House.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Tout seul
  2. Le boulot de ses rêves
  3. 97 secondes
  4. Les revenants
  5. Le Syndrome du miroir
  6. Espion et Mensonge
  7. La Belle et la Bête
  8. Les Dessous des cartes
  9. Les jeux sont faits
  10. Pieux Mensonge
  11. Celle qui venait du froid
  12. Changement salutaire
  13. Trop gentil pour être vrai
  14. Pour l'amour du soap
  15. Dans la tête de House…
  16. … Dans le cœur de Wilson

Épisode 1 : Tout seul[modifier | modifier le code]

Titre original
Alone (trad. litt. : « Seul »)
Numéro
71 (4.1)
Première diffusion
Scénario
Peter Blake et David Shore
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,52 millions de téléspectateurs[3] (première diffusion)
Invités
Résumé
Après l'effondrement d'un immeuble, House doit rapidement diagnostiquer Megan, une jeune rescapée. Seul et sans équipe, House se fait aider d'un homme de ménage pour son diagnostic. Cuddy propose un pari à House : s'il résout le cas tout seul, ce sera la preuve qu'il n'a pas besoin d'équipe. Pendant que House soigne la patiente, Wilson a kidnappé la guitare électrique de House : il ne la lui rendra que s'il accepte d'engager une nouvelle équipe. Après plusieurs analyses, House prétend que Megan est sous antidépresseurs et alcoolique, des affirmations niées par son petit ami. Puis il découvre, lors d'une chirurgie, qu'elle a fait un avortement, et qu'elle prend la pilule. Cuddy suspecte une allergie à la céphalosporine, confirmée par House, mais Megan n'est pas allergique d'après sa mère et son dossier.

Après une longue réflexion et une illumination de Wilson, House comprend que si le corps de la patiente ne ment pas, c'est son dossier : il découvre que la jeune patiente n'est pas Megan mais Liz, une collègue de Megan, que l'on croyait morte sous l'effondrement de l'immeuble. Et Liz était bel et bien sous antidépresseurs, a avorté depuis peu et était allergique à la céphalosporine. House annonce fièrement avoir fait le diagnostic seul, mais Cuddy le convainc de l'aide qu'aurait pu lui fournir son équipe. House organise à la fin un immense concours d'entretien d'embauche dans la salle de cours, sa guitare à la main, en prévenant : « Il y aura des coups bas... »

Diagnostic final
Allergie à la céphalosporine et syndrome d'écrasement

Épisode 2 : Le Boulot de ses rêves[modifier | modifier le code]

Titre original
The Right Stuff (trad. litt. : « Le bon outil »)
Numéro
72 (4.2)
Première diffusion
Scénario
Doris Egan et Leonard Dick
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,44 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
Invités
Résumé
Forcé de former une nouvelle équipe, House rassemble 40 prétendants mis en concurrence. Ce mode de recrutement agace Cuddy, parce qu'il sera long, cher et incertain.

Dans le même temps, Greta, une aspirante astronaute veut être traitée en secret pour ne pas ruiner ses espoirs de devenir astronaute. Ses symptômes sont : synesthésie, augmentation des globules rouges et détresse respiratoire. Quand Greta fait une crise cardiaque dans un caisson hyperbare, Lawrence Kutner n'hésite pas à lui faire des électrochocs, lui infligeant des brûlures. Une autre candidate, Amber Volakis, parvient par une ruse à provoquer le départ de plusieurs candidats. Entre temps, House aperçoit Chase, puis Cameron et Foreman. Wilson pense que House culpabilise, mais House ne le pense pas. Les examens sont impossibles à faire, car ils laissent des marques. Chris Taub, un ancien chirurgien plastique, suggère de lui mettre des implants mammaires pour couvrir une chirurgie exploratoire des poumons. Lors d'une tentative d'opération de la patiente, House découvre des kystes dans les poumons. Chase, maintenant chirurgien, trouve la solution : Maladie de Von Hippel-Lindau. House lui fait croire qu'il l'a dénoncée à la NASA, or ce n'est pas le cas.

Diagnostic final
Maladie de Von Hippel-Lindau
Commentaires
  • La synesthésie éprouvée par la patiente est représentée par des gros plans sur son œil, ainsi que des plans impliquant un « toit » et un « plancher » de couleurs très vives, se rejoignant à l'horizon, et donnant une impression de vitesse par leur défilement. Cette scène fait référence à l'avant-dernière scène du film 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick, mettant en jeu des effets spéciaux très similaires.[réf. nécessaire]

Épisode 3 : 97 secondes[modifier | modifier le code]

Titre original
97 Seconds
Numéro
73 (4.3)
Première diffusion
Scénario
Russel Friend et Garrett Lerner
Réalisation
David Platt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,03 millions de téléspectateurs[5] (première diffusion)
Invités
Résumé
Les 10 derniers candidats se livrent une bataille féroce lorsque House les divise en deux équipes (hommes contre femmes). Ils ont pour tâche de diagnostiquer et traiter Stark, un homme en fauteuil roulant atteint d'amyotrophie spinale. Au fur et à mesure que les deux équipes veulent se surpasser l'une l'autre, des complications surviennent.

De son côté, Foreman dirige sa propre équipe dans un autre hôpital et recourt à un traitement « housien » pour venir en aide à un patient : convaincu de son diagnostic, il fait un examen à sa patiente, que sa supérieure lui a interdit de faire. À Princeton-Plainsboro, "numéro 13" suggère une strongyloïdose et lui donne des médicaments, mais l'affrontement entre garçons et filles empêche le traitement et d'autres hypothèses sont proposées, dont un cancer de la glande colorant l'iris. En consultation, House rencontre un patient qui enfonce son couteau dans une prise électrique et explique à son réveil qu'il a été renversé par un chauffard ivre et entendu les ambulanciers disant qu'il est mort durant 97 secondes. De son côté, Stark succombe à une pneumonie à éosinophiles. L'autopsie révèle la strongyloïdose diagnostiquée par "numéro 13", ce qui l'attriste. Cependant, House se demande où sont passés les médicaments. Peu de temps après, le chien du patient meurt, et House trouve le gobelet qui contenait les pilules : l'animal est mort de la prise de médicaments, et non de détresse. Les candidates filles, exceptée "numéro 13" sont renvoyées sur le champ. Cuddy reproche à House d'avoir lancé cette compétition, qui a tué le patient. House ne reproche rien à "numéro 13", car il sait qu'elle ne laissera plus ce genre d'erreur arriver. À New York, Foreman est renvoyé pour avoir enfreint le règlement de l'hôpital bien que cela ait sauvé la vie de sa patiente.

Diagnostic final
Anguillulose (strongyloïdose)

Épisode 4 : Les Revenants[modifier | modifier le code]

Titre original
Guardian Angels (trad. litt. : « Anges gardiens »)
Numéro
74 (4.4)
Première diffusion
Scénario
David Hoselton
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,10 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
Invités
Résumé
Irene, une esthéticienne funéraire, s'occupe d'un de ses cadavres quand elle a une hallucination : un des cadavres sur lequel elle travaille la viole. Son employeur surgit après l'hallucination et la voit convulser. Irene se met à voir sa mère, morte depuis 20 ans, ainsi que d'autres morts.

House appelle les derniers candidats sur ce cas, et laisse entendre que l'un d'entre eux n'est pas médecin. Les candidats savent lequel d'entre eux n'est pas médecin, mais House lui fait plus confiance que les autres. Il se montre en effet plus malin que les autres (il réussit à entrer dans l'appartement de la patiente sans fraude), et au même niveau de pensée de House. "Numéro 13" est troublée quand Irène parle d'un homme mort en fauteuil roulant, profil correspondant à Stark, le patient de l'épisode précédent. Elle trouve plus tard le collier du chien mort de Stark près de "numéro 13". Pour House, en interrogeant Irene sur sa mère, il en déduit que la mère est morte de la maladie de Parkinson, et qu'Irene souffrirait d'une forme précoce. House fait un pari avec Cameron sur la capacité de Cole, un candidat noir mormon, à encaisser les humiliations de House. Mais ce dernier sera frappé par Cole quand il dira que Joseph Smith est un imposteur. Amber trouve alors ce qu'a Irène : ergotisme, car elle mange bio, donc du pain de seigle non traité. Foreman revient travailler au Princeton-Plainsboro, après avoir été refusé dans trois autres hôpitaux pour ses actes à la House.

Diagnostic final
Ergotisme

Épisode 5 : Le Syndrome du miroir[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) en français
Miroir, miroir
Titre original
Mirror, Mirror
Numéro
75 (4.5)
Première diffusion
Scénario
David Foster
Réalisation
David Platt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,29 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Invités
Résumé
Un homme se faisant voler dans la rue est pris d'insuffisance respiratoire. Pris d'amnésie, il se forge une identité temporaire en imitant la personne la plus dominante dans la pièce. Cuddy oblige House à être aidé par Foreman sur ce cas. Le patient développe des marbrures: son sang est trop froid. Mais aucune tentative pour le réchauffer n'enraye le problème. Pris d'une attaque cardiaque lors d'un bain chaud, Kutner manque l'électrocution à cause du défibrillateur. En pénétrant dans la fourrière où la voiture du patient se trouve, Cole et "numéro 13" trouvent son nom et son lieu de résidence dans la boîte à gants. House se fait passer pour le patient devant le patient justement, afin de lui faire retrouver la mémoire, et le questionne. House découvre qu'il vend des produits agricoles, et souffre d'eperythrozoonose, une infection transmise par les porcs. Cette fois, House garde tout le monde, ce qui enrichit Chase, car un pari collectif sur le prochain à être viré par House a été fait. Cuddy et House profitent de l'état de convalescence du patient pour savoir qui des deux est le plus dominant. Et House gagne.
Diagnostic final
Infection par Eperythrozoon

Épisode 6 : Espion et Mensonge[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) en français
En mission spéciale
Titre original
Whatever It Takes (trad. litt. : « Peu importe le prix »)
Numéro
76 (4.6)
Première diffusion
Scénario
Histoire : Thomas L. Moran
Mise en scène : Peter Blake et Thomas L. Moran
Réalisation
Juan J. Campanella
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 18,17 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
Invités
Résumé
Après une course, une pilote de dragster a des troubles de la vision et de l'audition avant de s'évanouir. Foreman suggère un simple coup de chaleur. House est emmené au siège de la CIA car un de ses agents est tombé malade après son retour de mission en Bolivie. L'homme, nommé John, a des lésions cutanées et la thèse du syndrome d'irradiation aiguë semble cohérente. La pilote de dragster est prise d'une paralysie des jambes. Brennan envisage la poliomyélite et Amber le lupus, et elle demande confirmation auprès de Cameron, immunologiste. La thèse de la polio surprend tout le monde, mais elle finit par devenir un peu cohérente. Brennan demande un traitement à la vitamine C, car des recherches ont été lancées dans les années 1950, et cela fonctionne. De son côté, House apprend que John n'est pas allé en Bolivie mais au Brésil, où il a mangé une grande quantité de noix du Brésil, contenant du sélénium par nature, toxique à haute dose. En rentrant, il apprend que Brennan a empoisonné la pilote de dragster au thallium pour mettre à jour son traitement expérimental, et son expérience des maladies du tiers-monde. House ne le vire pas mais lui dit de partir. Le coup de chaleur de Foreman était la véritable bonne réponse.
Diagnostic final

Épisode 7 : La Belle et la Bête[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) en français
Trop belle, trop bête ?
Titre original
Ugly (trad. litt. : « Moche / Laid »)
Numéro
77 (4.7)
Première diffusion
Scénario
Sean Whitesell
Réalisation
David Straiton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,95 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Invités
Résumé
Kenny, un adolescent de 16 ans avec une importante malformation faciale, doit subir une opération de chirurgie réparatrice pour enlever sa difformité. Une équipe de télévision suit l'événement au Princeton-Plainsboro. Mais alors qu'il va se faire anesthésier, il fait une crise cardiaque. Cuddy profite de la présence de l'équipe de tournage pour faire une publicité de l'hôpital. Chris Taub, candidat de l'équipe de House et chirurgien plastique, veut que Kenny fasse à tout prix son opération. House, lui, veut d'abord sauver l'adolescent. Il suggère une arthrite rhumatoïde juvénile. Wilson pense que House prête une certaine attention à sa nouvelle collègue, le docteur Samira Terzi, engagée dans l'épisode précédent : elle donne des propositions de diagnostics impossibles, mais House n'y trouve rien à redire. On apprend que Taub a démissionné de sa clinique dans le passé car ses collègues ont appris qu'il trompait sa femme avec une infirmière. Taub conteste aussi le diagnostic de House, pensant que s'il a tort, son opération sera retardée. Mais "numéro 13" trouve le bon diagnostic : maladie de Lyme, Kenny présente une éruption ciblée sur son cuir chevelu. Samira Terzi est virée à la fin de l'épisode car House l'a "mal jugée". On le voit à la fin dans le film de l'équipe de tournage débarrassé de sa malformation, et remerciant le Dr House, mis en valeur dans le reportage (cela le rend furieux).
Diagnostic final
Maladie de Lyme

Épisode 8 : Les Dessous des cartes[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) en français
La part de mystère
Titre original
You Don't Want to Know (trad. litt. : « Vous ne voulez pas savoir »)
Numéro
78 (4.8)
Première diffusion
Scénario
Sara Hess
Réalisation
Lesli Linka Glatter
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,88 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Invités
Résumé
Durant un numéro où il doit se libérer de ses liens sous l'eau, un prestidigitateur subit un arrêt cardiaque et manque de se noyer. House veut prouver que c'est un incompétent. Il lance aussi un défi à l'équipe : celui qui lui rapportera le string de Cuddy pourra désigner deux de ses compétiteurs parmi lesquels House en éliminera un. L'illusionniste développe des symptômes cardiaques, puis des hémorragies. House suggère une amyloïdose mais Foreman pense que le traitement approprié, l'irradiation, est trop dangereux. Depuis quelque temps, House soupçonne "numéro 13", par ses tremblements, de porter une maladie et de la cacher. Questionnée, elle lui avoue que sa mère est morte relativement jeune de la chorée de Huntington, et redoute d'en avoir hérité. House découvre que le patient développe des anticorps d'un groupe autre que le sien : c'est un lupus érythémateux disséminé, et les hémorragies sont dues aux transfusions faites aux urgences, basées sur le résultat faussé de son sang. "Numéro 13" apprend que House a fait un test génétique pour la chorée de Huntington contre son gré. Cole nomme Amber et Kutner. Mais comprenant qu'il a échangé le string de Cuddy contre l'influence de celle-ci sur le choix des nominés, House le vire.
Diagnostic final
Anémie hémolytique auto-immune dans un lupus érythémateux disséminé

Épisode 9 : Les jeux sont faits[modifier | modifier le code]

Titre original
Games (trad. litt. : « Jeux »)
Numéro
79 (4.9)
Première diffusion
Scénario
Eli Attie
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,96 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Invités
Résumé
Le guitariste d'un groupe punk se met à vomir du sang. Cuddy exige que House nomme deux candidats pour son équipe définitive. Foreman pense que le patient développe des symptômes dus à la drogue, tout comme Amber, mais numéro 13 pense à des diagnostics sans rapports avec la drogue. Peu à peu, les symptômes se compliquent : insuffisance respiratoire et embolie. Taub pense qu'un vaisseau cardiaque mal placé comprime la trachée. Amber exprime de la haine envers le patient, contrairement à "numéro 13".

House demande à Chase d'opérer le patient à cœur ouvert. Kutner apprend à House que le patient est bénévole dans un refuge pour enfants orphelins. House, qui néglige d'abord cette information, découvre qu'il s'agit de la clé de l'affaire : le patient a une rougeole, que son système immunitaire, détérioré par la consommation de drogue, n'a pas pu contrer correctement. Après des convulsions, on lui fait une biopsie cérébrale. À la fin de l'épisode, House annonce les noms des deux candidats renvoyés : Amber, dont l'esprit de compétition serait mauvais pour l'équipe, et "numéro 13", parce qu'il n'y a que deux places. Cuddy, sachant que House a besoin d'une présence féminine dans son équipe, lui fait reprendre "numéro 13", juste avant de réaliser que c'était justement ce que House voulait.

Diagnostic final
Rougeole

Épisode 10 : Pieux Mensonge[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) en français
La vérité, rien que la vérité ?
Titre original
It's a Wonderful Lie (trad. litt. : « C'est un joli mensonge »)
Numéro
80 (4.10)
Première diffusion
Scénario
Pamela Davis
Réalisation
Matt Shakman
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 22,56 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,305 millions de téléspectateurs[13]
Invités
Résumé
Tandis que sa fille grimpait un mur d'escalade, une femme est prise d'une paralysie des mains. Bien que ses antécédents médicaux et familiaux soient révélés, House pense qu'elle cache quelque chose. La mère de la patiente est morte d'un cancer du sein. House est le seul à penser que la patiente ment. Elle et sa fille ont l'habitude de tout se dire. La mère est prise de cécité et d'une hémorragie oculaire. La patiente s'inquiète de l'inquiétude des médecins. Mais, alors qu'une biopsie de moelle osseuse était en cours, on remarque une solidification anormale de l'ossature de la patiente. L'équipe pense à une carence en anhydrase carbonique de type 2, une maladie génétique au pronostic sombre. La patiente refuse que sa fille fasse le test de moelle osseuse. En effet ce n'est pas sa fille génétique : il y a 11 ans, une toxicomane a donné son bébé à la patiente, et a demandé le silence. House découvre qu'elle a du tissu mammaire dans la jambe, avec un carcinome dedans. House va à un spectacle de Noël dans lequel une prostituée rencontrée en consultation, joue le rôle de Marie.
Diagnostic final
Cancer du sein métastasé dans des cellules ectopiques

Épisode 11 : Celle qui venait du froid[modifier | modifier le code]

Titre original
Frozen (trad. litt. : « Gelé »)
Numéro
81 (4.11)
Première diffusion
Scénario
Liz Friedman
Réalisation
David Straiton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 29,04 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,294 million de téléspectateurs[13]
Invités
Résumé
Un ouvrier de base polaire, Sean, a son artère fémorale sectionnée par une pale d'éolienne. Cate Milton, le médecin psychiatre de la station, l'emmène à l'abri pour le soigner, mais elle a subitement mal au ventre et se met à vomir. Les conditions météo empêchant son rapatriement, House et son équipe se retrouvent obligés de communiquer avec elle par vidéo. L'équipe suspecte un calcul rénal phosphati-ammoniaco-magnésium d'origine infectieuse. Pendant ce temps, House envoie son équipe faire pression sur Cameron pour qu'elle demande à l'administration de mettre le câble aux télévisions de l'hôpital. Cate ne prend pas les médicaments que House veut qu'elle prenne : la base disposant d'un stock limité, elle préfère que Sean, asthmatique, en profite alors qu'ils ne sont pas sûrs qu'elle en ait besoin. Mais alors qu'elle s'énerve contre eux, elle a du mal à respirer : collapsus pulmonaire. Elle s'en sort mais ceci proscrit le calcul rénal. Foreman suspecte ensuite une tumeur, et fait passer des radios à Cate. Pendant que Wilson les examine, House lui fait remarquer qu'il porte une chemise lavande, qu'il aurait mise pour quelqu'un. Foreman et Wilson cherchent un colorant pour la biopsie de la masse qu'ils ont repérée, pendant que House examine Cate depuis chez lui. Cate doit faire elle-même la biopsie, pendant laquelle House l'appelle par son prénom et lui demande comment elle va. Le cancer est éloigné et House pense à une auto-immunité : il faudrait de la prednisone (cortisone GE), mais Cate refuse de la prendre sans preuve. Foreman lui dit alors de sortir : si c'est une maladie auto-immune, elle devrait aller mieux dans le froid. Mais elle tombe dans le coma avant de sortir. Il faut maintenant compter sur Sean pour les examens. House suggère qu'il boive son urine, qui a le goût d'eau : c'est un problème cérébral. Lorsqu'on lui perce le crâne, on sait qu'il s'agit d'une hypertension intra-crânienne.

C'est Kutner qui lui suggère le bon diagnostic : embolie graisseuse dû à une fracture. House, en réalisant que le diagnostic est valable, examine la seule partie du corps qu'il n'a pas vu chez elle : ses pieds. Une fracture de l'orteil, que Cate n'a jamais senti à cause de l'engourdissement dû au froid, a été mal réparée. Sean remet l'orteil en place et Cate s'en sort. À la fin de l'épisode, House apprend la liaison de Wilson avec Amber Volakis.

Diagnostic final
Embolie graisseuse dans un orteil cassé
Commentaires
Cet épisode a été diffusé immédiatement après le Super Bowl XLII.

Épisode 12 : Changement salutaire[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) en français
Virage à 180°
Titre original
Don't Ever Change (trad. litt. : « Ne jamais changer »)
Numéro
82 (4.12)
Première diffusion
Scénario
Leonard Dick et Doris Egan
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 23,15 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,017 millions de téléspectateurs[15]
Invités
Résumé
Lors de son mariage, une femme est prise d'un malaise précédé d'un saignement. Avant elle était productrice de musique et prenait de l'héroïne. Mais depuis qu'elle s'est convertie au judaïsme hassidique, elle a changé de vie, ce que House refuse de croire. House se mêle de plus en plus à l'histoire entre Amber et Wilson, du moins jusqu'à ce qu'il remarque qu'Amber a le même comportement que House avec Wilson, sauf qu'il couche avec elle.

Lors d'un test, la patiente tremble de froid au lieu de souffrir de la chaleur d'une salle, puis sa pression artérielle s'effondre dès qu'elle est debout. Elle fait une hémorragie interne mais refuse d'être opérée avant le coucher du soleil. Or le temps que cela arrive, elle mourra. Chase propose alors de lui faire croire que le soleil est déjà couché pour accélérer l'opération. House remarque que lorsque la patiente est couchée ou assise, elle va bien, mais qu'elle fait une crise cardiaque en position debout. Cela est dû à une néphroptose : un de ses reins est mal accroché, et lors du lever de chaises au repas de mariage, ses liens ont lâché, déplaçant l'organe dès qu'elle est debout et expliquant tous les symptômes. Une opération la sauve.

Diagnostic final
Néphroptose (syndrome du rein flottant)

Épisode 13 : Trop gentil pour être vrai[modifier | modifier le code]

Titre original
No More Mr. Nice Guy (trad. litt. : « Plus jamais le gentil gars »)
Numéro
83 (4.13)
Première diffusion
Scénario
David Hoselton et David Shore
Réalisation
Deran Sarafian
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,51 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,073 millions de téléspectateurs[17]
Invités
Résumé
Lors d'une grève d'infirmières, un homme euphorique s'évanouit. House pense immédiatement que cette euphorie est symptomatique, puisqu'il se montre patient aux urgences et arrangeant alors que House lui écrase le pied volontairement avec sa canne. Cuddy lui demande de faire le bilan de compétence de son équipe. Le patient revient positif pour la syphilis. Puis l'équipe découvre que House est lui aussi atteint de cette maladie. Et sous l'effet de la pénicilline, il change et s'en rend compte, ce qui est aussi le cas du patient, qui fait une crise cardiaque. House a aussi un autre problème : il doit partager la garde de Wilson avec Amber. Pour exaspérer celle que House appelle « l'abominable garce », il ramène Wilson ivre un soir, et lui confie qu'il joue la comédie avec son équipe. Puis Amber, pour se venger, raconte que ce n'est pas le sang de House qui est revenu positif pour la syphilis. Kutner comprend que le patient a une maladie qui l'a rendu positif pour la syphilis : maladie de Chagas, contractée dix ans plus tôt, au Costa Rica. Pour avoir enfreint le contrat qui les liait chacun à Wilson, Amber et House sont punis, devant changer les lits du service gériatrique.
Diagnostic final
Trypanosomiase américaine (Maladie de Chagas)
Commentaires
  • Cet épisode commence par un gros plan sur une pancarte "On Strike" ("En grève"). Bien que faisant partie du scénario, ceci est probablement une référence à la grève des scénaristes.[réf. nécessaire]
  • Le titre original de cet épisode fait également référence à une chanson d'Alice Cooper.

Épisode 14 : Pour l'amour du soap[modifier | modifier le code]

Titre original
Living the Dream (trad. litt. : « Vivre le rêve »)
Numéro
84 (4.14)
Première diffusion
Scénario
Sara Hess et Liz Friedman
Réalisation
David Straiton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,26 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
Invités
Résumé
Après le tournage d'un épisode de sa série préférée, House enlève l'acteur vedette, qu'il croit atteint d'une tumeur au cerveau. En effet, House a vu des signes de troubles de la vision périphérique. Énervé par les méthodes de House, l'acteur veut partir, mais House le retient avec une injection de propofol. A son réveil, le patient commence à développer de vrais symptômes : engourdissement du pied. L'hôpital est inspecté et Cuddy demande à House de ne pas agir crapuleusement. En échange House obtient l'écran plasma de la salle de repos. Le patient est pris d'une crise cardiaque. Taub et Kutner s'aperçoivent qu'il n'aime pas son travail. Puis le patient est pris de fièvre et d'un coma. House pense à une allergie, et la corticothérapie marche, mais House ne sait pas à quoi il est allergique. House trouve la raison en regardant à nouveau les épisodes de sa série : le patient est allergique à la quinine contenue dans le Tonic qu'il boit durant le tournage des scènes. Cuddy écope d'une forte amende de 200 000 $ par la faute de House.
Diagnostic final
Allergie à la quinine

Épisode 15 : Dans la tête de House…[modifier | modifier le code]

Titre original
House's Head (trad. litt. : « La Tête de House »)
Numéro
85 (4.15)
Première diffusion
Scénario
Histoire : Doris Egan
Mise en scène : Peter Blake, David Foster, Russell Friend et Garrett Learner
Réalisation
Greg Yaitanes
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,84 millions de téléspectateurs[19] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,296 millions de téléspectateurs[20]
Invités
Résumé
Dans une boîte de strip-tease, House réalise qu'un choc à la tête lui a causé une amnésie antérograde. Il se rappelle avoir été dans un bus où s'est produit un énorme crash. Il a vu quelqu'un sur le point de mourir. Entre temps le chauffeur du bus souffre plus que les passagers du bus. House pense, tout en hallucinant, que c'est lui qui est en train de mourir. Puis le chauffeur a une paralysie des jambes. La blessure de House est éclaircie : fracture longitudinale de l'os temporal. Après une privation sensorielle, House pense à la maladie de Parkinson. Tout au long de ses visions, House voit une mystérieuse femme disant qu'elle est la réponse. Il diagnostique aussi une embolie gazeuse chez le chauffeur : elle est due à une intervention dentaire. "Numéro 13" lui retire in extremis. House se sert de comédiens pour reconstituer son passage dans le bus et voit Amber comme étant la première victime de l'accident. C'était elle, la mystérieuse femme. House se réveille et révèle l'identité de l'inconnue mourante, effarant Wilson.
Diagnostic final

Épisode 16 : … Dans le cœur de Wilson[modifier | modifier le code]

Titre original
Wilson's Heart (trad. litt. : « Le Cœur de Wilson »)
Numéro
86 (4.16)
Première diffusion
Scénario
Peter Blake, David Foster, Russel Friend et Garrett Lerner
Réalisation
Katie Jacobs
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,16 millions de téléspectateurs[21] (première diffusion)
Invités
Résumé
Dans l'hôpital où Amber a été emmenée à la suite de l'accident de bus (voir l'épisode précédent), Wilson demande son transfert à Princeton-Plainsboro. Elle fait une crise cardiaque dans l'ambulance mais Wilson préfère la réfrigération au défibrillateur. House, durant ses tours de sommeil, essaie de se souvenir de quoi elle peut bien mourir. Wilson, floué par ses sentiments pour Amber, préfère la prudence. Amber fait d'abord un ictère : son foie lâche. Puis un rash dans le bas des reins, gravement lésés dans l'accident. Wilson évoque une possible infection par une tique et Foreman, sous le couvert de Cuddy mais contre l'avis de House et de Wilson, décide de la mettre sous doxycycline et de relancer son cœur. Le cerveau est alors atteint.

Lorsque la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses est envisagée, Wilson privilégie à nouveau la prudence. Il demande à House de faire un test de stimulation électrique de l'hypothalamus, et ce dernier se souvient alors de tout : il était dans un bar, mais comme il était ivre, le barman lui a confisqué ses clés. Il a ensuite appelé Wilson pour qu'il passe le prendre mais c'est Amber qui est venue; tous deux ont pris le bus et les symptômes grippaux d'Amber sont apparus. C'est l'amantadine qu'elle a pris qui est devenue mortelle lorsque ses reins ont été détruits. Le médicament, faute d'avoir été éliminé par son organisme, s'est fixé aux protéines sanguines, rendant la dialyse complètement inefficace et la condamnant. Puis House convulse. Wilson décide de réveiller Amber pour un dernier au revoir. Il l'enlace, non sans un chagrin profond, puis éteint les machines qui la maintenaient en vie. House se réveille du léger coma dans lequel il a plongé. Enfin, on apprend que Remy "Numéro Treize" Hadley est positive pour la chorée de Huntington.

Diagnostic final
empoisonnement à l'amantadine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The Results Are IN... 'Taub,' 'Kutner,' and 'Thirteen' Join House's Diagnostic Team », consulté le 27 novembre 2007
  2. (en) « CanWest MediaWorks Announces Global Television, E! Primetime Schedules For 2007-2008 », consulté le 6 juin 2007
  3. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 3 octobre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  4. (en) « Weekly Program Rankings », ABC Medianet,‎ 9 octobre 2006 (consulté le 9 juillet 2009)
  5. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast: CSI, Dancing Neck & Neck, Oct 8-14 », TVbytheNumbers.com,‎ 16 octobre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  6. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast 10/22-28: Dancing with the World Series », TVbytheNumbers.com,‎ 30 octobre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  7. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast 10/29-11/4: You're Still Dancing… », TVbytheNumbers.com,‎ 6 novembre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  8. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast 11/5-11/11: CBS Crime Scene », TVbytheNumbers.com,‎ 13 novembre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  9. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast 11/12-11/18: Dance, Dance, Dance », TVbytheNumbers.com,‎ 20 novembre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  10. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast Shows: 11/19-11/25 », TVbytheNumbers.com,‎ 27 novembre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  11. (en) Robert Seidman, « Top Broadcast Shows 11/26-12/2 », TVbytheNumbers.com,‎ 4 décembre 2007 (consulté le 9 juillet 2009)
  12. a et b (en) Robert Seidman, « Broadcast Nielsen Ratings w/e Feb 3: Fox Breaks Records », TVbytheNumbers.com,‎ 5 février 2008 (consulté le 9 juillet 2009)
  13. a et b [PDF] Audience du 10e et 11e épisode au Canada, sur BBM
  14. (en) Robert Seidman, « Niesen Ratings w/e Feb 10, 2008: FOX Still Super », TVbytheNumbers.com,‎ 12 février 2008 (consulté le 9 juillet 2009)
  15. [PDF] Audience du 12e épisode au Canada, sur BBM
  16. (en) Robert Seidman, « Nielsen Ratings Mon Apr 28: Youth Favors FOX's House », TVbytheNumbers.com,‎ 29 avril 2008 (consulté le 9 juillet 2009)
  17. [PDF] Audience du 13e épisode au Canada, sur BBM
  18. (en) Robert Seidman, « Nielsen Ratings May 5, 2008: Youth Still Loves FOX's House Best », TVbytheNumbers.com,‎ 6 mai 2008 (consulté le 9 juillet 2009)
  19. (en) Robert Seidman, « Nielsen Ratings May 12: FOX's 'House' Most Watched Among Youth », TVbytheNumbers.com,‎ 13 mai 2008 (consulté le 9 juillet 2009)
  20. [PDF] Audience du 15e épisode au Canada, sur BBM
  21. (en) Robert Seidman, « Nielsen Ratings May 19, 2008: FOX's 'House' Still Tops With 'Youth' », TVbytheNumbers.com,‎ 20 mai 2008 (consulté le 9 juillet 2009)