Encantats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant la montagne et les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Encantats
Les Encantats vus depuis le lac Saint-Maurice
Les Encantats vus depuis le lac Saint-Maurice
Géographie
Altitude 2 747 m, Grand Encantat[1]
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 34′ 11″ nord, 1° 00′ 56″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté Catalogne
Province Lérida
Ascension
Première 1901, par Ludovic Fontan de Négrin, Isidro Romeu, Raphaël Augusto, Bernard Sales et Bartolomé Ciffré
Géologie
Roches granite

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Encantats

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Encantats

Les Encantats sont une montagne des Pyrénées catalanes espagnoles. Située au sud du val d'Aran, elle est protégée par le parc national d'Aigüestortes et lac Saint-Maurice.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Encantats (nom pluriel) signifie « enchantés » en catalan. Ils doivent leur nom à deux pics rocheux jumeaux (le Petit Encantat, 2 738 m et le Grand Encantat, 2 747 m) séparés par une brèche. La légende raconte que ce sont deux chasseurs, partis chasser au lieu d'aller à une messe dédiée à Saint-Maurice, pétrifiés par une malédiction divine[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Pics des Encantats vus du sentier d'Amitges

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension du Grand Encantat date de 1901 et est l'œuvre de Ludovic Fontan de Négrin, Isidro Romeu, Raphaël Augusto, Bernard Sales et Bartolomé Ciffré. Le Petit Encantat est conquis l'année suivante par Henri Brulle, René d'Astorg et Germain Castagné. Le couloir central est gravi en 1935 par Luis Estasen, Alberto Oliveras et José Rovira. La même année, la face nord-ouest est escaladée par Carlos Balaguer, José Boix et José Costa ; cet itinéraire est répété en 1936 par Emilio Comici.

Randonnées[modifier | modifier le code]

Le point d'accès le plus commode, en automobile, est de suivre la route C-28, que ce soit en provenance du nord (par Vielha) ou du sud (par Sort), puis de la quitter pour passer par Espot. La route poursuit jusqu'aux abords de l'estany de Sant Maurici, aux pieds des Encantats, mais la dernière portion n'est accessible qu'en véhicule tout terrain payant.

Le parc national est parsemé de neuf refuges, qui permettent d'accéder à pied aux Encantats. Un sentier joignant tous ces refuges et passant notamment au pied des Encantats s'appelle Carros de Foc (chariots de feu)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte sur le site de l'Institut cartògraphic de Catalunya.
  2. « Encantats » dans Le Dictionnaire des Pyrénées, Toulouse, Privat, , 923 p. (ISBN 2708968165)
  3. (ca) Carros de Foc 3. Refugi Josep Maria Blanc-Amitges sur le site de la Généralité de Catalogne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 4, Paris, Atlas, , 2400 p.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Carte sur le site de l'Institut cartògraphic de Catalunya