Electronic Data Systems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EDS.
La forme ou le fond de cet article est à vérifier (février 2009).

Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Si vous venez d’apposer le bandeau, merci d’indiquer ici les points à vérifier.


Electronic Data Systems Corporation était une des plus importantes SSII américaines internationales et un acteur des technologies de l'information globales. L'entreprise a été achetée par Hewlett-Packard en 2008. Elle s'est brièvement appelée EDS, an HP company avant de devenir HP Enterprise Services.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1962: Ross Perot crée EDS aux États-Unis (siège social à Plano au Texas) et lance le principe de prestation de services.
  • 1984: le groupe General Motors acquiert EDS
  • 1996: EDS redevient une compagnie indépendante.
  • 2007: la compagnie emploie 139 071 personnes dans 66 pays, et rapporte des revenus d'environ 22,1 milliards de dollars. EDS est l'une des plus grandes sociétés de services du monde.
  • 2008: Hewlett-Packard achète EDS pour 14 milliards de dollars[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Gamme de services[modifier | modifier le code]

  • Le conseil identifie les transformations nécessaires à l'adaptation permanente de l'entreprise: meilleures pratiques, alignement du système d'information sur les métiers et les processus, solutions innovantes.
  • Les services d'infrastructure exploitent et maintiennent en condition opérationnelle tout ou partie du parc informatique d'un client, y compris ses infrastructures de communication: réseaux, serveurs, ordinateurs personnels, périphériques d'impression et de stockage, etc.
  • Les services applicatifs développent et maintiennent les applications informatiques pour des clients.
  • Le BPO exécute pour le compte d'un client une ou plusieurs de ses fonctions de support (centres d'appel, gestion de la paie, déclarations de sinistre, etc.).

Clients[modifier | modifier le code]

Les clients d'EDS sont des sociétés et des organismes gouvernementaux.

General Motors, qui était l'unique actionnaire d'EDS entre 1984 et 1996, a longtemps été son plus gros client.

Deux grands clients gouvernementaux d'EDS sont la Marine des États-Unis et le Ministère britannique de la Défense.

Filiales[modifier | modifier le code]

Filiales mondiales d'EDS en 2007[2].

De nombreuses autres filiales existent au niveau local.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Chiffres clés d'EDS[3]
2007 2006
Chiffre d'affaires 22 100 21 268
Effectif 139 071 136 000

Les chiffres financiers sont donnés en millions de dollars américains.

EDS en France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : La Tribune
  2. Source : eds.com
  3. Source : Rapport annuel 2006
  4. Source : UGS - Historique
  5. Source : a&o - notre histoire, consulté en septembre 2007.
  6. Article La maintenance ne passionne plus les SSII de 01net.com, du 16 janvier 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Ross Perot - fondateur d'EDS, candidat à la présidence des États-Unis en 1992 et 1996.
  • Dick Cheney - membre du conseil d'administration d'EDS entre 1996 et 2001, alors qu'il était président d'Halliburton.
  • Ken Follett - son livre Comme un vol d'aigles (1983) raconte l'Opération HOTFOOT : l'extraordinaire sauvetage, par un commando privé monté par Ross Perot, des employés d'EDS pris en otage en 1979 lors de la Révolution islamique en Iran.

Liens externes[modifier | modifier le code]