DXC Technology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

DXC Technology
logo de DXC Technology

Création 1959
Dates clés avril 1959 : création de CSC par Roy Nutt et Fletcher Jones

avril 2017 : introduction en bourse de DXC technology juin 2018 : scission de sa filiale Perspecta

Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (DXC)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Thrive on change
Siège social Tysons CornerVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Mike Laurie (CEO)
Activité Technologie de l'information
Effectif 137 000
Site web http://www.dxc.technology/

Chiffre d’affaires 24,5 milliards $ (2017)

DXC Technology est une société de service américaine issue de la fusion de CSC (Computer Sciences Corporation) et de la division Enterprise Services de Hewlett-Packard Enterprise (HPE)[2]. CSC vient des métiers du conseil, tandis qu’HPE vient des métiers de l’infogérance et de l’infrastructure.

DXC se revendique comme étant la première société de services informatiques indépendante au monde[3].

Avec sa devise "Thrive on change"[4], DXC se positionne dans le domaine de la transformation numérique auprès des entreprises et des gouvernements. L'entreprise compte 137 000 salariés et 6 000 clients, répartis dans plus de 70 pays[5].

Historique[modifier | modifier le code]

CSC[modifier | modifier le code]

CSC a été fondée en 1959 par Roy Nutt et Fletcher Jones.

En 1962, l'entreprise enregistre un chiffre d'affaires annuel de plus d'un million de dollars et 6 ans plus tard, en 1968, elle devient la première compagnie de logiciels informatiques cotée en bourse.

En mai 2016, était annoncée la fusion entre les activités de services aux entreprises de Hewlett Packard Enterprise et CSC, dans une transaction d'une valeur estimée à 8,5 milliards de dollars. Ces activités fusionnées représentent 37 % des activités de HP Enterprise pour un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars.[6]

Fusion[modifier | modifier le code]

  • Le 5 Juillet 2017, DXC Technology annonce le rachat de Tribridge, intégrateur de Microsoft Dynamics 365 comptant 740 salariés aux États-Unis et en Europe pour un montant de 152 millions de dollars.[8]
  • Le 1er mars 2018, l'entreprise annonce le rachat de M-Power Solutions, partenaire Oracle opérant en Australie et Nouvelle-Zélande[9]
  • Le 1er Juin 2018, DXC se sépare de ses activités dédiées au secteur public américain, lesquelles prennent le nom de Perspecta. Cette nouvelle société entre en bourse (NYSE: PRSP) après une fusion avec Vencore et KGS Holding ; elle compte 14 000 salariés et 4.2 milliards $ pro forma[10].

Organisation[11][modifier | modifier le code]

DXC Technology possède une offre organisée selon 3 divisions commerciales :

  1. Global Business Services (38 % du chiffre d'affaires) : fournit des applications logicielles et des services informatiques aux entreprises.
  2. Global Infrastructure Services (51 % du CA) : fournit des services d'infrastructure, qui s'orientent aujourd'hui vers des offres de cloud computing et sécurité de l'information.
  3. Public Sector (11 % du CA) : l'offre orientée vers le secteur public américain a pris le nom de Perspecta en juin 2018, après une fusion avec Vencore et KGS Holding.[12]

DXC Technology en France[modifier | modifier le code]

En France, DXC qui compte 2500 salariés[13], est implanté à La Défense (siège national et pour l'Europe du Sud) et Toulouse. Pierre Bruno est le président France depuis 2013 et DG pour l'Europe du Sud.

La région Europe du Sud, comprend la France, la Belgique, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg, Malte, et le Portugal.

Secteurs d'activité[14][modifier | modifier le code]

Responsabilité sociale[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en.
Motif avancé : prix qui ne semble pas notable

Les clients et des organisations tierces reconnaissent DXC Technology pour son engagement RSE,[Information douteuse] [?] c'est pourquoi DXC a reçu plusieurs distinctions :

  • 2017 - Dow Jones Sustainability North America Index
  • 2017 - Euronext Vigeo – World 120
  • 2017 - National Disability Seal Award
  • 2017- 100 percent score on the Disability Equality Index
  • 2017 - DEI Best Places to Work for Disability Inclusion
  • 2018 - 100 Best Corporate Citizens List

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.businesswire.com/news/home/20170215005815/en/DXC-Technology-Revealed-Combined-CSC-HPE-Enterprise
  2. (en) « DXC Technology Revealed as Name for Combined CSC and HPE Enterprise Services Business Following Merger Completion », sur Computer Sciences Corporation (consulté le 22 février 2017).
  3. « DXC en bref », sur DXC Technology (consulté le 21 novembre 2017)
  4. « Présentation de DXC », sur http://www.dxc.technology,
  5. « DXC Technology sera le nom de la nouvelle société après la finalisation de la fusion entre CSC et HPE Enterprise Services » (consulté le 22 février 2017).
  6. « HPE se scinde en deux à nouveau - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 1er juin 2018)
  7. (en) Michael Novinson, « A Channel Force Arrives: DXC Technology Born From Close Of CSC-HPE Enterprise Services Merger », CRN,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Large Tampa tech firm, IT service provider sells to Fortune 500 firm », sur www.bizjournals.com
  9. (en) « DXC Technology acquires Australia’s M-Power Solutions », ARN,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Perspecta Inc., « Perspecta Completes Separation from DXC Technology, Begins Trading Today on the NYSE », sur www.prnewswire.com (consulté le 1er juin 2018)
  11. (en) « DXC Technology: A New Name in Data Security », sur DXC Technology: A New Name in Data Security (consulté le 23 avril 2018)
  12. (en) « Perspecta Revealed as Brand Name for Combined DXC USPS, Vencore and KeyPoint Business Following Merger Completion », businesswire.com,‎ (lire en ligne)
  13. « Questions à Pierre Bruno, DXC, sur la fusion CSC/HPE, sur l'emploi et sur la stratégie de la SSII », LeMagIT,‎ (lire en ligne)
  14. (en-US) « Industries », sur DXC Technology (consulté le 21 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]