Edward Neill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edward Neill est un critique musical italien né à Florence en 1929 et mort à Gênes le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à Gênes avec Mario Moretti, et a travaillé en particulier sur Niccolo Paganini, sur lequel il a publié de nombreuses études. Il a aussi travaillé sur la musique populaire italienne et sur le groupe La Rionda et le chanteur Max Manfredi. Il s'est par la suite intéressé à de nombreux compositeurs classiques comme Gustav Holst, Carl Nielsen, Alexandre Scriabine, Franz Berwald, Edward Elgar, Max Reger, Ferruccio Busoni, Benjamin Britten, Albert Roussel et à la musique scandinave. Il a fondé l'Association italienne Anton Bruckner. En 1972, il a participé à créer l'Institut d'études Paganini. Avec Diego Carpitella et Roberto Leydi, il a créé la Société italienne d'ethnomusicologie. Il a collaboré aux programmes radiophoniques de la RAI (télévision) et à la diffusion des œuvres de Britten, Paganini, Camille Saint-Saëns, Alessandro Stradella et des œuvres de musique classique américaine. Dans le centre historique de Gênes, il a réuni un grand nombre d'archives, de partitions, d'enregistrements et de publications, qu'il mettait à la disposition de ses amis et des étudiants. La commune de Gênes lui a attribué un prix en octobre 2000.

Ouvrages[modifier | modifier le code]