Doppelgänger (folklore)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doppelgänger.

Dans la fiction et le folklore, un doppelgänger est un double d'une personne vivante.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Le terme Doppelgänger, emprunté au folklore allemand, est popularisé par les frères Grimm. Ce thème angoissant est souvent employé dans la littérature romantique. Il apparaît dans le roman Siebenkäs de Jean Paul (1796), dans Les Élixirs du Diable d'Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1815-1816), dans le lied Der Doppelgänger du cycle Schwanengesang de Franz Schubert (1828) d'après un poème de Heinrich Heine.

Hors d'Allemagne, le thème est utilisé par Edgar Poe dans la nouvelle William Wilson (1839), par Dostoïevski dans son roman justement titré Le Double, par Robert Louis Stevenson dans L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886), par Oscar Wilde dans Le Portrait de Dorian Gray (1890-1891), par le Turc Orhan Pamuk dans Le Château blanc (1985), par le Portugais José Saramago dans L'Autre comme moi (O homem duplicado, 2002), par Yoshihiro Togashi dans Hunter x Hunter (1997-20..).

Dans la science-fiction, le thème du double peut être associé à celui du robot, dans Metropolis de Fritz Lang (1927), ou de l'univers parallèle, dans L'Univers en folie de Fredric Brown (1949).

Bibliographie[modifier | modifier le code]