Discussion:Technologies de l'information et de la communication

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives




informatique[modifier | modifier le code]

salut je suis un etudiant marocain je cherche tous sur les nouvelles technologies d'information et de communuication pour preparer mon rapport

Bonjour, cher anonyme.

Puis-je te suggérer de lire l'article ?
Si tu n'y trouves pas ce que tu recherches, tu peux aller demander à l'Oracle de Wkipédia, mais ne comptes tout de même pas faire rédiger ton rapport à ta place ;-).

Iznogoud 22 novembre 2005 à 09:35 (CET)

Article en travaux ?[modifier | modifier le code]

Il est en tout cas présentement illisible (problèmes HTML, probablement).

J'appose à tout hasard le bandeau "en travaux" qu'on avait dû oublié de lui apposer. Morus 16 mars 2006 à 11:57 (CET)

Ah, pas la peine : c'est déjà corrigé ! :-) Morus 16 mars 2006 à 11:58 (CET)

Définition[modifier | modifier le code]

La définition mérite d'être amélioré. Ne pas confondre NTIC et TIC. Car la nouveauté, ce n'est pas ce qui existe déja. Ensuite mettre plus en avant les procédés télématique. Qui eux sont nouveaux, pour l'instant. Donc, je propose une séparation entre NTIC et TIC. Qui est pour ? Qui est contre ?

Openmind mercredi 29 mars 2006 à 18:59

Moi je trouve que la première phrase est mal construite: "Les technologies de l'information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l'informatique, d'Internet et des télécommunications." Ce "principalement de l'informatique, d'internet et des télécommunications" ne suit pas avec correctement avec ce qui précède..

TIC=Tuyaux, hackers etc[modifier | modifier le code]

Le paragraphe sur les TIC considérés comme des tuyaux avec des émetteurs, des récepteurs et des hackers (confondant "spécialiste ou bidouilleur" avec "pirate") ; et vu comme enjeu pour la domination du monde (et encore, quelqu'un a eu le bon goût de raboter une comparaison entre Bill Gates et Hitler...) me parait un préchi-précha confus complètement déplacé dans un article à vocation encyclopédique. Je propose de le supprimer. Schtong 24 août 2006 à 16:11 (CEST)

Que faire ?? !![modifier | modifier le code]

Cet article (dans son état) me parait bien confus, tribune pour certains, mélange entre techno et société, ... Pas mal de texte pourrait être supprimé car redondant avec l'article société de l'information. Le distingo TIC/NTIC me parait beaucoup de bruit pour rien. Qui pourrait/oserait reprendre cela ? BMR 8 septembre 2006 à 17:14 (CEST)

Suggestion d'amélioration[modifier | modifier le code]

Pourquoi ne pas spécifier quelles ont été les modifications qu'ont apportées les NTIC à la société et les limites des nouvelles technologies, en complément des deux articles sur l'investissement dans les NTIC? Gevellez 04 novembre 2006 à 17:15 (CEST)

dmd aide sur les TIC[modifier | modifier le code]

slt ts el monde !! J'ai besoin d'aide à propos des NTIC. En effet, je prépare pr mon étude de fin d'année un dossier dont voici le sujet : le rôle des TIC dans la gestion des stocks. Ce titre m'a vite inspiré ms aujourd'hui je me rend compte que cette recherche est + difficile qu'il me semblait. Y aurait-il qq1 qui puissent m'aider à m'orienter dans mes recherches ???

frui d bois


Halte aux envahisseurs ![modifier | modifier le code]

Je demande aux sociologues, dont je ne nie aucunement la compétence, de bien vouloir mettre un bémol devant leurs tentatives de récupération définitive de WP. Bien sûr, rien de ce qui est humain ne devrait leur échapper, mais ce n'est pas une raison pour traiter sous le couvert de la socio des thèmes aussi différents et spécialisés que la mathématique (Théorème de Shannon ?), l'informatique sous toutes ses formes, etc. Faites bien votre boulot en situant ces divers objets les uns par rapport aux autres, mais s'il vous plaît, laissez vivre les autres disciplines ! Vous avez par exemple coxé le mot "interaction" pour en faire un article de psychosociologie. Mais regardez un peu le nombre d'articles qui utilisent ce mot, relativement commun dans la langue (rendez-vous sur ma page de discussion pour un échantillonnage). J'essaie de mettre un peu d'ordre dans tout cela, et voilà que je débobine un fil d'Ariane sans fin qui me ramène toujours à vous. Pitié, mes bons messieurs ! et un peu d'aide dans cette tâche serait la bienvenue Trassiorf 15 mai 2007 à 15:23 (CEST)

TIC : définition donnée par l'OCDE et l'INSEE[modifier | modifier le code]

Il existe une définition précise de ce qu'est le secteur des TIC. Voir par exemple le site de l'INSEE [1]

"Selon une convention internationale fixée par l'OCDE, on qualifie de secteurs des technologies de l'information et de la communication (TIC) les secteurs suivants :

  • secteurs producteurs de TIC (fabrication d'ordinateurs et de matériel informatique, de TV, radios, téléphone,...) ;
  • secteurs distributeurs de TIC ( commerce de gros de matériel informatique,...) ;
  • secteurs des services de TIC (télécommunications, services informatiques, services audiovisuels,...).

Par complémentarité, on peut parler de secteurs "non-TIC" pour toutes les autres activités."

Est-ce que l'article a bien pris en compte cette définition?
Je ne comprends pas pourquoi une phrase laisse entendre que son sens est actuellement mal défini. Remarque laissée à l'appréciation des contributeurs et des lecteurs.

Ce que dit l'OCDE est le point de vue de l'OCDE qui peut ne pas être celui de Fortune Global 500 ou celui du Nasdaq. Le point de vue de lINSEE est généralement très orienté ; au mieux, il exprime une idée européenne mais le plus souvent il exprime une idée appliquée uniquement en France. Par ailleurs, à lire la remarque ci-dessus, je cite "secteurs des services de TIC (télécommunications, services informatiques, services audiovisuels,...)", le lecteur est en droit de se demander si la diffusion d'émissions de télévision par voie hertzienne ainsi que les producteurs de ces émissions sont ou non intégrées à ce secteur des TIC et no au secteur des médias. Voilà. --Bruno des acacias 21 janvier 2008 à 18:30 (CET)

Intéressant. On peut effectivement débattre sur le point de savoir si telle ou telle activité économique doit ou pas faire partie des TIC. La nomenclature de l'OCDE est d'ailleurs le résultat de discussions et d'un compromis à l'échelle internationale. Mais globalement elle est acceptée par la plupart des pays membres de l'OCDE (30 pays +), des pays européens (Eurostat) et par plusieurs autres organismes régionaux de statistiques. Il faut en effet une définition commune pour pouvoir réaliser des comparaisons économiques entre pays. Le caractère "franco-centrique" prêté à l'INSEE sur ce sujet particulier est à mon avis hors propos. L'INSEE ne fait que suivre la convention de l'OCDE. Aussi, si l'on voulait faire les choses dans l'ordre, je pense que dans la liste de toutes les définitions possibles et imaginables (qu'elles soient établies par un magazine respectable comme Fortune ou par une société de bourse non moins respectable comme le Nasdaq), la nomenclature de l'OCDE mériterait d'apparaître en tête.

Voir également la classification centrale des produits (CPC), "nomenclature exhaustive des produits, couvrant les biens et les services, définie par les nations unies" (...) "[qui] définit un cadre pour la comparaison internationale de divers types de statistiques portant sur les biens, les services et les actifs (...) La version actuelle est la CPC-Ver.1.1 mise en œuvre en 2002".

"Une définition du secteur des TIC dans le cadre de la révision 3 de la CITI a été élaborée sur la base de ces principes et adoptée à la réunion de 1998 du GTISI. La définition d’origine a été amendée à la réunion de 2002 afin de détailler davantage la composante de la définition qui concerne la vente en gros. La définition du secteur a depuis été largement reconnue et est utilisée comme base pour les comparaisons internationales d’un secteur essentiel des économies de l'OCDE" (...) "Ce cadre ne comprend toutefois pas encore de définition formelle des services liés aux TIC, en dépit de plusieurs discussions sur ce point. Cette lacune s’explique en grande partie par l’absence d’une nomenclature internationale des produits qui décrive de manière adéquate les services liés aux TIC, et par l’absence d’expériences partagées dans la collecte de ces données. La situation a évolué sur les deux fronts et l’adoption récente par la Commission statistique des Nations Unis d’une version actualisée de la Classification centrale des produits (CPC) permet maintenant au GTISI de soumettre une version finale au Comité PIIC en vue de sa mise en diffusion générale"

Merci. La "CPC" devrait en effet permettre d'établir la connaissance vérifiable, pertinent et neutre que nous devrions exposer sur le périmètre couvert par les TIC. Il faudrait modifier l'article en conséquence. A suivre donc. --Bruno des acacias 22 janvier 2008 à 09:16 (CET)

TIC et TI dans l'OQLF[modifier | modifier le code]

Une difficulté de l'article (illustré par la discussion précédente sur l'INSEE/OCDE) vient peut-être d'une confusion entre deux notions. WP anglais distingue deux notions :

et

De son côté, le grand dictionnaire terminologique de l'OQLF (http://www.oqlf.gouv.qc.ca/) distingue :

  • technologies de l'information et de la communication
    • Ensemble des technologies issues de la convergence de l'informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l'émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l'échange de l'information.

et

  • technologies de l'information
    • Ensemble des matériels, logiciels et services utilisés pour la collecte, le traitement et la transmission de l'information.

Cette distinction permet peut-être une meilleure précision. Dans sa version actuelle l'article WP relève plus des technologies de l'information. Il est par exemple difficile de dire « TICE = cet article dans l'éducation » ou d'y documenter ICT, le programme européen de soutien à la recherche. Malheureusement l'OCDE ne traite qu'une seule de ces notions...Ducloy (d) 10 avril 2008 à 12:39 (CEST)


Amortissement des investissements[modifier | modifier le code]

  • J'ai supprimé les valeurs fournies précédemment (5 à 7 ans) car ces chiffres ne représentent rien : selon les modèles économiques, les durées d'amortissement peuvent être réduites (entre 2 et 4 ans par exemple pour les produits rentables) ou bien infinies (bulles économiques diverses).--GéGé twin (d) 29 juillet 2008 à 16:02 (CEST)

Questionnaire[modifier | modifier le code]

Bonjour, Je me permet de déposer un questionnaire pour une étude sur les TIC, merci de prendre un peu de votre temps pour y répondre :)
• La création d'un site Internet permet-elle une meilleure communication vers l'extérieur ? • Comment le mail permet-il d'améliorer les relations externes à l'entreprise Comment les salariés utilisent-ils le mail ? pour quels types d'échanges ? comment utilise-t-on le mail par rapport au téléphone, à la rencontre physique ? • Et quid du e-commerce ? Qui achète via l'Internet ? Qui peut vendre sur l'Internet ? • La somme d'informations disponible sur l'Internet permet aux entreprises d'opérer une veille ? Le font-elles ? Pourquoi ? Les listes de diffusion et de discussion ne sont-elles pas plus efficaces ? • On parle de société de l'information, de la connaissance, du savoir : quel est l'impact sur l'entreprise ? Comment modifient-elle les métiers ? Le partage de l'information offre-t-il réellement de nouvelles possibilités ? Comment procéder ? Avec qui une entreprise peut-elle échanger ?
Merci beaucoup - Chloé

Merci de votre intérêt pour Wikipédia. Ici, vous n'êtes pas sur un forum mais sur une encyclopédie. Vous pourrez y trouver par vous mêmes des éléments de réponses à vos questions. Vous pouvez par exemple commencer par consulter les liens bleus. En revanche, il est souhaitable que personne ne réponde à votre questionnaire, ceci afin d'éviter d'utiliser les ressources informatiques de Wikipédia pour autre chose que Wikiépdia. Cordialement. --Bruno des acacias 20 décembre 2008 à 13:06 (CET)

Terminologie : il s'agit de techniques et non de technologies[modifier | modifier le code]

La technologie est l'étude des techniques. On devrait employer l'expression techniques de l'information et de la communication. Pautard (d) 26 mai 2009 à 05:45 (CEST)

En toute rigueur, oui. Mais, l'expression la plus souvent utilisée ailleurs que sur Wikipédia est « Technologies de l'information et de la communication », même si cela est erroné, voir abusif. Wikipédia ne fait que reprendre ce que d'autres disent, sans rien inventer. Cordialement. --Bruno des acacias 26 mai 2009 à 06:01 (CEST)
+1 — Rhadamante 29 novembre 2009 à 15:13 (CET)
+1 - Khayman (contact) 29 novembre 2009 à 22:24 (CET)

Retrait[modifier | modifier le code]

J'ai retiré le paragraphe ci dessous de l'article. A mon sens, c'est borderline promotionnel (pour ces organisations) et je ne vois pas du tout en quoi ces organisations s'occupent plus de l'organisation des TIC en France, Belgique etc. que par exemple les DSI de grosses entreprises ou que des sociétés telles que Google et Microsoft. Cela me semble aussi être beaucoup trop bas niveau pour un article général sur les TIC. Anthere (d) 24 mars 2013 à 23:11 (CET)

Organisation des TIC en Europe[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

En France, plusieurs pôles sont impliqués dans ces technologies. On peut citer par exemple :

Les collectivités territoriales disposent de commissions TIC :

Et certaines ont créé des agences TIC chargées de promouvoir les TIC auprès des acteurs publics de leur territoire. C'est le cas pour :

  • La Franche-Comté avec FCI : Franche-Comté Interactive
  • La région Île-de-France avec ARTESI Ile-de-France : Agence Régionale des Technologies et de la Société de l'Information. ARTESI Île-de-France[2] a dressé une liste de plus de 100 structures (agence ou association) qui œuvrent pour le développement des TIC dans les territoires français[3].
  • La région Midi-Pyrénées avec ARDESI : ARDESI : Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information
  • Le Pays basque avec l'aNTIC : Agence Pays Basque des NTIC
  • En Aquitaine, l'association des professionnels du numérique AQUINUM

La liste ci-dessus n'est pas exhaustive, il existe beaucoup d'autres organisations (syndicales, économiques, associatives...) liées au numérique en France [4].

Belgique-Luxembourg[modifier | modifier le code]

En Belgique et Luxembourg, plusieurs centres sont fortement impliqués en TIC :

  • le Centre d'Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB, en néerlandais : Centrum voor Informatica voor het Brusselse Gewest - CIBG), à Bruxelles ;
  • le CETIC, Centre d'Excellence en Technologies de l'Information et de la Communication, à Charleroi ;
  • le Centre de Recherche Public Henri Tudor - via son département de recherche dénommé "Service Science & Innovation" (SSI) - à Luxembourg,
  • le CRID, Centre de Recherches Informatique et Droit aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (FUNDP) de Namur.
  1. CEA Grenoble Sur le site cea.fr
  2. Artesi Iles de France Sur le site artesi.artesi-idf.com
  3. une liste de plus de 100 structures liste ARTESI Île-de-France
  4. Principales organisations (associations, syndicats...) du numérique en France