Discussion:Open source

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Rangement[modifier le code]

J'ai essayé de subdiviser la page de discussion pour qu'elle devienne plus lisible à un nouvel arrivant qui cherche à savoir si un sujet a déjà été discuté (comme moi, il y a quelques minutes). Si la division ne vous convient pas, n'hésitez pas à la revoir pour faire mieux :). --Batmat 22 septembre 2005 à 13:43 (CEST)

Anti Open Source ? Pro Copyleft ?[modifier le code]

Je ne pense pas qu'il faille faire de la page open source une page "anti-open source" et "pro-copyleft". Cela ne colle pas me semble-t-il avec l'esprit d'une encyclopédie. Par contre clairement différencier les deux et mettre un lien vers le copyleft me semble plus opportun. Miguel 21 mar 2004 à 20:13 (CET)

(Pardon mon français) Je expose (ou "il lien expose") un autre point de vue. ...mais il n'est pas très important pour moi.
Aussi, Il y a erreur dans la page, mais mon français trop mauvais: GPL a logiciels libres et Open Source (http://www.opensource.org/licenses/). Not-Pierre 21 mar 2004 à 21:45 (CET)

D'après ce que je comprends, tu veux dire que la gpl est une licence open source bien qu'étant une licence "copyleft". Un peu comme un carré est un rectangle particulier.... je vais essayé de mettre ça dans une phrase compréhensible. Miguel 21 mar 2004 à 22:40 (CET)

Oui, "Open Source" et "copyleft" n'est pas exclusif. ("copyleft" est un "Open Source" particulier, aussi copyleft est un Logiciel libre particulier.) La Licence critère pour "Logiciel libre" et "Open Source" est presque indentique - mais la philosophie c'est très diffèrent. Merci (et encore, pardon mon français).Not-Pierre 21 mar 2004 à 23:13 (CET)


Open source : pourquoi ne pas le dire en français ? Sommes nous colonisés dans nos esprits ? Spedona 11 mai 2004 à 08:41 (CEST)

"Open source" est un terme couramment utilise dans le monde de l'informatique. Tu peux peut-etre demander l'alliance francaise de proposer "source ouverte" :) Mais moi je prefere utiliser simplement "logiciels libres", un terme qui denote mieux les choses et qui n'a pas le probleme de l'originale anglais "free software" avec la double signification de "free". Je pense aussi que c'est pour ca que "logiciels libres" est plus courant que "open source" en francais (et en espagnol). Guaka 12 mai 2004 à 01:05 (CEST)

Tu te trompes il y a des différences entre logiciel libre (au sens de copyleft) et open source. La modification que tu as faite dans l'article induit le lecteur en erreur. Open source ne signifie pas que l'on puisse modifier ou librement redistribuer le code. Miguel 13 mai 2004 à 09:14 (CEST)

Ce que tu dit n'est pas vrai! Voici la definition: The Open Source Definition. Notamment: "The program must include source code, and must allow distribution in source code as well as compiled form." et "The license must allow modifications and derived works, and must allow them to be distributed under the same terms as the license of the original software."
Il y a quand-meme des differences, mais elles sont plutôt au niveau de philosophie (ce qui n'est surtout pas negligeable a mon avis).
Peut-etre tu te trompes avec Shared source, qui est un truc affreux... Guaka 14 mai 2004 à 23:57 (CEST)

Je crois que l'article est suffisament clair pour inciter à la vigilance, mais n'est pas faux (même en suivant ton avis). La définition de l'open source faite par l'OSI est floue, mais c'est surtout son application qui est problématique. Certaines licences ont reçu la mention Open Source, mais ne correspondent pas "dans l'esprit" et dans la lettre, c'est très discutable. De plus la confusion entre le sens strict, le sens OSI, le sens commun du terme Open Source doit amener à beaucoup de vigilance. Miguel 15 mai 2004 à 12:47 (CEST)

Réorganisation de l'article[modifier le code]

J'ai commencé à bouger les paragraphes selon l'ordre des titres, mais en fait le contenu à l'intérieur est largement mélangé. Je pense qu'il faudrait dans l'ordre :

  • Une définition de l'open source
  • Un historique du mouvement (fondateurs, livres, etc.) et des débats avec la Free Software Foundation - si on veut absolument parler d'IBM ça pourrait être à la fin de cette section-là.
  • Une liste des principales réalisations (comme en anglais)

-- BenoitL 1 sep 2004 à 13:10 (CEST)

Inspiré par un mail de Ptaff et les discussions ci-dessus, l'article se devrait aussi de parler du programme shared source de Microsoft et de pourquoi il ne correspond pas à la définition. [1] -- BenoitL 1 sep 2004 à 14:18 (CEST)

J'ai remis l'article dans une version compréhensible (la version antérieure). Il me semble que le but du wikipédia est d'informer clairement les lecteurs avec des articles concis et précis (ce que l'article est redevenu). Et pas de se répendre dans des anecdotes et de faire de l'article un bac à sable partisant. À tout le moins il faut prévenir les utilisateurs de l'état d'ébauche de l'article !
Je vous propose de réfléchir ensemble et de ce fixer un objectif qualitatif avant de publier.Miguel 2 sep 2004 à 21:51 (CEST)

Que penses-tu du plan que j'ai exposé ci-dessus ? Est-ce une bonne base pour commencer ? -- BenoitL 2 sep 2004 à 23:12 (CEST)


Je laisserais la définition actuelle suivie, à l'instar de la version anglaise, d'un appronfondissement des différentes problématiques. Il est bon de se rappeler que dans les pays francophones nous avons un décalage par rapport à ces concepts, tout simplement parce que nous avons une autre histoire de droits intellectuels (copyright vs droit d'auteur). Le lecteur lambda n'est donc pas du tout au courant des gue-guerres autours de l'open source et je crois qu'il faille d'abord lui fournir:

  • une définition claire.
  • un résumé bref de la problèmatique.
  • une mise en garde

Puis dans un deuxième temps, lui fournir des informations complémentaires plus précises (historiques, projets, perspectives, etc.) en veillant à ne pas prendre parti (bien que notre participation à wikipédia soit déjà une prise de position ;-) ) Miguel 4 sep 2004 à 18:37 (CEST)

Open Source = mouvement économique[modifier le code]

Merci à M BENOIT.L et Miguel, de ne pas barbariser/retrogader la version de cette page écrite par N.Boiteux, en fonction de leur convictions personnelles, et de leur compréhension du français . L'OPEN SOURCE n'est pas une culture mais un mouvement économique, il n'y a rien de partisan à l'écrire, et à la décrire comme tel .

Pour info, cet article a été entierrement traduit de la version americaine, et enrichie d'informations diverses sur l'OPEN SOURCE provenant de différentes sources d'informations qui ne figurent pas dans la version originale.

Je suis désolé mais l'article dans sa forme actuelle parle presque uniquement de logiciels libres alors qu'on prétend faire la distinction entre les deux. Comme on peut le voir dans l'historique et dans mes commentaires plus haut, je n'étais pas partisan de la suppression totale du contenu mais de sa réorganisation pour parler du sujet et non pas d'autre chose. Comme un autre utilisateur a fait un revert sur une version plus ancienne, j'ai pensé (et je continue à penser) qu'on pouvait tout aussi bien améliorer celle-là. Bon maintenant on peut neutraliser celle-ci, c'est pareil. -- BenoitL 6 sep 2004 à 01:41 (CEST)

Point de vue FSF ?[modifier le code]

L'article n'est pas neutre (ni bon). Il adopte un point de vue FSF. Marc Mongenet 5 sep 2004 à 21:40 (CEST)

"Neutre" : Je suppose que s'il y a des articles sur la culture des céréales, ils ne seront pas bons non plus parce que leur auteur aura adopté le temps de l'article un point de vue d'agriculteur :oD
"Bon" : Sans autre précision, cela constitue une appréciation d'une rare inutilité. Sur quoi nous éclaire-t-elle exactement sinon sur les goûts personnels de Marc Mongenet ? 195.132.57.158 7 sep 2004 à 01:19 (CEST)
C'est moi qui ai placé le bandeau de non neutralité, le pourquoi est exposé ici-même ainsi que sur la liste des pages non neutres. Mais pour répondre à vos questions :
Non, le point de vue d'un agriculteur ne sera pas le seul exposé dans un article sur la culture des céréales, du moins pas dans une encyclopédie telle que Wikipédia. On pourra y voir aussi par exemple le point de vue de la compagnie de distribution d'eau exploitant la nappe phréatique située en dessous suite à l'utilisation abusive d'engrais par le premier. En effet, Wikipédia tend à présenter plusieurs points de vue lorsqu'ils s'opposent, ou idéalement aucun d'entre-eux (l'idéal point de vue neutre).
Pourquoi l'article n'est pas bon maintenant, tout simplement parce qu'il s'écarte du sujet et décrit abondamment le logiciel libre à la place. Ceci entraine une confusion avec le titre de l'article. Heureusement, l'explication est donnée plus bas, si vous entrainez cette confusion c'est bien sûr volontairement et sous l'impulsion des membres de l'Open Source Initiative.
Plus loin, il nous parle de brevets logiciels et ensuite d'IBM comme motivations de l'open source ?!? J'aimerais qu'on m'explique le rapport.
Bref, pour voir un bon article sur le sujet, cliquez simplement sur le lien "anglais" et comparez les différences avec cette "adaptation enrichie". -- BenoitL 7 sep 2004 à 02:42 (CEST)

La rédaction de la page est un travail collaboratif, alors travaillons ensemble au lieu de nous taper dessus :)[modifier le code]

Bonjour,

Préambule: Rappelez-vous que le but est de fournir des articles de qualité de façon collaborative. C'est ensemble que nous devons trouver une solution. Pas l'un contre l'autre.

Cette polémique a commencé lorsque l'article a été bouleversé par Nicolas Boiteux (30/08/2004).

Je propose que nous revenions à la version antérieure. Cette version dont je suis l'auteur principal ne posait aucun problème (en 6 mois seulement quelques critiques "anecdotiques"). L'article est clair, concis et fait le tour de la question, sans embrouiller le lecteur dans du blabla partisant.

Je suis ravi si quelqu'un apporte un plus à ce que j'ai écrit, mais pour l'instant je ne comprends pas cette obstination à vouloir un article long, pesant, partial (le fait qu'il soit proche de l'anglais ne lui donne aucun crédit particulier) et qui au final n'apporte rien.

Miguel 7 sep 2004 à 12:24 (CEST)

L'article s'éloigne trop de la version anglaise[modifier le code]

L'article actuel s'éloigne très fort de l'anglais, pour ma part je serais tout à fait satisfait par une réelle adaptation de celui-ci. Des exemples ?
  • L'article anglais dit que le choix terme open source a été critiqué parce qu'il pouvait laisser entendre que seule la disponibilité du code pour certaines personnes est nécessaire. Sa "traduction" dit que c'est non pas le terme qui a été critiqué, mais toute l'initiative dans son ensemble, et ce "vivement depuis sa création".
  • Ensuite on dit que le mouvement open source regroupe des gens qui ont la liberté d'accéder aux sources de leurs programmes ?!? les développeurs de Microsoft font donc partie de ce mouvement ? En anglais on parle évidemment de défendre la liberté d'accès à celles-ci.
  • Sur la comparaison avec le logiciel libre, l'article anglais dit que "les deux sont basés sur la culture hacker", tandis que son adaptation parle d'un abandon de cette culture.
  • Plus loin, l'article anglais dit que l'habitude qu'ont certaines sociétés américaines de protéger leurs travaux par des brevets (et de tirer leur revenus financiers de l'exploitation de ces brevets) s'oppose aux principes de l'open source, et en français on lit exactement le contraire : que le dépot de brevets serait une "motivation" (cachée) de l'open source.
Points (à juste titre) absents de la version anglaise et présents ici :
  • Extraits de discours de Richard Stallman, sous-entendu d'une ambigüité entretenue délibérément par l'Open Source Initiative dans le but de profiter de la notoriété du logiciel libre.
  • Affirmation par Nicolas Boiteux (une figure du mouvement certainement aussi importante qu'Eric Raymond) de la non viabilité du mode de développement open source.
  • Énorme digression sur les brevets logiciels et la société IBM.
Points présents dans la version anglaise mais absents ici :
  • Différentiation avec shared source
  • Motivations du modèle de développement open source (malgré le titre du paragraphe) par opposition aux modèles de développement fermés.
  • Notions de service après-vente, développement interne, culte du secret contre-productif, ...
  • Entreprises redoutant de perdre le contrôle sur le developpement
  • Problème de manque de ressources volontaires sur les parties peu motivantes et tentatives de pallier à cela
  • Grandes figures de l'open source (l'article présent réussit l'exploit de ne pas mentionner Linus Torvalds)
  • Exemples de projets et de logiciels open-source qui "fonctionnent" (Apache, FreeBSD, Mozilla, MySQL, OpenOffice, ...)
Tout ceci ne se veut évidemment pas exhaustif :) -- BenoitL 7 sep 2004 à 15:47 (CEST)

Attention à ne pas faire de cet article une promo du LL[modifier le code]

J'ai remis une version de l'article non polémique. J'espère vraiment que cet article ne devienne pas un lieu de promotion du logiciel libre.

195.132.59.18 est prié de s'authentifier pour effectuer des modifications. Par ailleurs les changements opérés vont de nouveau dans un sens polémique.

«Jusque vers le milieu des années 1970, il était d'ailleurs d'usage que les logiciels propriétaires des mainframes soient fournis avec leurs codes sources (seule garantie de pérennité possible en cas de disparition de l'éditeur)». Miguel
Informaticien depuis 1968, je confirme cette information : aucune entreprise n'aurait à l'époque accepté de recourir à un logiciel dont le code source n'était pas fourni. C'était vrai des systèmes d'exploitation comme des compilateurs, bien que rares fussent les clients faisant usage de la possibilité de commander le source, qui restait optionnelle, et facturée seulement au prix du support magnétique. Une société comme TOTAL avait même tellement effectué d'améliorations "maison" de son DOS (370) que celui-ci avait des caractéristiques le rappoechant plus de l'OS, ce qui fit l'objet d'un article de la revue "01 Informatique" vers 1978. Prière donc de laisser ce passage en l'état, ou de le remettre en place s'il a été par inadvertance enlevé. Cette information est essentielle à la compréhension du fait que de nombreux esprits étaient préparés à l'Open Source, l'ayant déjà connu au début de leur carrière et considérant le procécé comme normal. 195.132.59.18 1 oct 2004 à 18:38 (CEST)

Paternité du LL sur l'Open Source[modifier le code]

L'article soulignait la parternité du logiciel libre sur l'Open Source, et son héritage. Le logiciel libre a façonné, modelé, crée l'Open Source.

Si on devait à travers un calque, voir les différences apportée par l'Open Source par rapport aux logiciels libres , on verrait qu'elles sont de l ordre des 5 %. L'article parle donc de ces 5%, car il n'y a que ça qui permet d'identifier clairement l'open source . Quand on parle des 90% autres ont peut en discuter globalement en parlant de logiciel libre.

C'est un peu comme un article sur les fourmis . Globalement vous employerez fourmis pour parler d'une fourmis, et ensuite si vous souhaitez évoquer une particularité, vous déclinez les fourmis en fonction de leur famille.

Je vois au dessus que les contradicteurs de mon article original m'apostrophent parce que je n'ai pas cité Linus Torvalds par rapport à la version Anglaise.

La version anglaise est remplie d'absurdités, d'erreurs, occultent foncièrement les modalités de création de l'Open Source Initiative, les motivations, etc ... à la fin de la lecture on croirait quasimment que l'Open Source est une association carritative, qui oeuvre pour la bonne cause (larme à l'oeil).

Sachez, qu'en 1991 quand Linus a développé linux, l'Open Source n'existait pas . Linus a conçu son système à 100% grace aux outils Gnu, et que le mode développement depuis cette date jusqu'à aujourd'hui a été celui du logiciel libre.

Ce mode lui a d'ailleurs valu depuis le départ d'obtenir l'aide soutenue de plusieurs centaines de développeurs de logiciels libre qui se sont désinstérressés du hurd, et de Unix, au profit de Linux et qui ont publié leur logiciel sous une licence de logiciel libre la GPL.

--Merci de ne pas mettre Unix et Hurd dans le même paquet : Hurd est le kernel prévu pour l'OS GNU, Linus a juse été plus rapide ^^ d'autre part, j'ai lu que Linus était peu enclin à publier son kernel sous license libre (à confirmer)Blueangel.0 (d) 10 décembre 2009 à 19:37 (CET)

Cette forme de culture: hacker est dans l'esprit, très bien décrite dans le livre tribune libre, qui est en libre téléchargement sur internet. La culture hacker avance, et se transforme par une éternelle interrogation sur sa forme, ses méthodes de travail, et ses buts. Croyez moi que les petites recettes de cuisine "comment devenir un hacker" de l'Open Source ne mènent nulle part.

De même quand on parle d'une partie du développement Linux , c'est parler d'une partie de l'Open Source, et qu'en ça le nom de Linus Torvalds n'a pas à être placé sur le même niveau que les créateurs de ce mouvement . On peut l'identifier en tant qu'icone mais son nom ne changera en rien la nature de l'article, ni sa place vis à vis de l'open source.

De même, sur Ibm il n'y a pas de disgression : Ibm est l'un des membres principal de l'Open Source, Ibm brevete à tour de bras, Ibm intente des procès en Europe pour faire valoir ses brevets, et faire avancer la legislation Européenne, et faire reconnaitre la validité des brevets enregistré à l'OEB.

Bravo encore une fois à M . Miguel qui au lieu d'écrire, modifier, corriger, améliorer un article avec des sources informatives, supprime l'intégralité du texte pour faire valoir son point de vue.


j'ai oublié de signé ma précédente intervention (mais je m'étais authentifié).
L'open source n'est pas né avec le logiciel libre peu ou prou, il était une réalité avant que le logiciel libre existe tel que Stallman le définisse. Tu le rappelles toi-même en parlant des codes sources disponibles avant les années 80.
Linus travaillait sur minix (qui n'est pas libre) et il a mis environ 6 mois à rendre son kernel libre... donc je vois pas où tu as été chercher ton argumentation. Le seul effet a été de créer un argument « grand public » pour un projet déjà existant depuis une dizaine d'années --> GNU (Gnu fonctionnait déjà bien dans les milieux universitaires, on était avant internet). Bref, il n'a assuré que le portage sur x86 d'un noyau compatible posix et libre. Rappelons également que Linus a toujours été d'une discretion exemplaire sur sa position exacte face aux logiciels libres.
pour ce qui est des fourmis: si je te parle de fourmis et d'araignées, tu trouveras quantité de rapprochements à faire... À part que la fourmis est un insecte et que l'araigné est un arachnide. tous ça pour dire que les motivations de l'open source et des logiciels libres (version FSF): ça ressemble mais ce n'est pas la même chose.
- Le projet GNU veut changer le monde en rendant la connaissance librement accessible et ce dans un projet plus vaste d'équité sociale (je te renvoi au manifeste GNU et notamment à la dernière partie)
- L'open source veut un modèle de création de logiciel efficace. (Analyse de E. Raymond)
Donc oui, quand je vois passer un article qui sucite autant de polémiques parce qu'il est jugé par moi et par d'autres insatisfaisant. Je me permets de revenir à une version correcte (certe succinte, mais j'aime pas le blabla). Et non je ne censure pas pour faire valoir mon point de vue (en passant si tu lis ce que j'ai écrit dans l'article et ce que je dis dans la discution il y a une distance qui représente mon avis et ce que je crois devoir être mis dans une encyclopédie). Mon prosélytisme pour le copyleft passe par la qualité de ce que le lecteur pourra trouver dans les articles du wikipédia. Miguel 28 sep 2004 à 22:33 (CEST)

Ca serait gentil d'améliorer l'article (le rendre plus objectif) que de le re-supprimer à chaque fois, pour remettre 10 lignes trop sommaires pour avoir un rapport direct avec le sujet.

Tu dis que l"Open Source" existait avant 98 .

Je te réponds non, l'"Open Source" est une marque déposé en 98. La culture hacker existait belle et bien depuis le commencement de l'informatique. Etant donné que quand on parle de hacker, on parle de ces personnes qui ont crée l'informatique, ou de personnes qui ont des compétences égales. Le logiciel libre a attiré les hackers car il y avait des pratiques transversales communes, ou au moins profitable à la culture hacker.

Le nom n'existait pas, mais le concept était si couramment pratiqué dans les années 60 et 70 que c'était le standard. La fermeture des codes sources (sauf pour UNIX, dont cela a été la grande chance et en a fait à son tour le standard) est devenue de mise dans les années 1980 seulement.
Le phénomène des hackers n'est apparu que très tardivement en informatique (20 à 30 ans ans après l'essor de celle-ci), et l'essentiel de la discipline s'est tout de même, il ne faudrait pas l'oublier, avant eux et sans eux. On ne saurait faire l'impasse sur cette question au seul prétexte qu'on n'en a pas entendu parler soi-même : après tout, ceci est une encyclopédie et non une école de l'ignorance 195.132.59.18 1 oct 2004 à 18:45 (CEST)

La transmission du savoir à travers l'ouverture du code source, la possibilité d'en faire ce qu'on en voulait : modification, correction, vente, location etc ....

L'Open Source est une mention, comme un label sur un packaging pour les consommateurs.

Les caracteristiques technique, et juridique d'un logiciel sous GPL ne changent en rien par rapport à ce qu'elles étaient avant l'apposition de ce label.

Voila en gros pourquoi l'Open Source n'a pas rencontré la culture hacker, tout simplement parce que l'Open Source est un label de commercialisation pour les entreprises et les fondations qui mettent à la disposition de leur clientèle un produit.

Ce label garantie à l'achat, ou avant utilisation du logiciel, que le logiciel en question répond à des critères, tel que le code source accessible, et modifiable etc... A contrario, ce label ne met pas avant la possible gratuité du logiciel, et transforme donc ce logiciel en produit.

Le probleme résolu était marketing à la base .

Je prends un exemple simple: Les consommateurs lambda n'avaient pas que ça à faire de lire les multiples licences libres, un seul label/marque pour 100 licences différentes à la vente était une solution.

Le texte restitué a une typo infecte, alors que je l'avais corrigée. Situation qui ne saurait durer. Marc Mongenet 1 oct 2004 à 14:18 (CEST)

Les personnes qui ont créer l'informatique n'ont rien à voir avec l'image d'épinale de l'ado féru d'informatique et qui réinvente le monde à coup de programmes géniaux, bricolés initialement se divertir, mais le fruit de la recherche scientifique (nasa, cern, ibm, mit, etc.). Ce que préserve Stallman (et c'est suiveur) est l'esprit des communauté scientifique tel qu'in John Dewey (philosophe pragmatiste américain) les décrit. Le mouvement Open source n'a que peu avoir vu qu'il préserve les intérêts économiques.Miguel 1 oct 2004 à 17:44 (CEST)


Après mûre réflexion, je crois que le problème fondamental n'est pas vraiment le texte en lui même mais plutôt ça place, il convient nettement mieux s'il est mis dans l'article Open Source Initiative. Je l'ai donc déplacer en l'état.

Ce qui nous donne:

  • un article sur l'open source qui comprend les deux définitions et un renvoi à l'article OSI.
  • un article sur l'OSI, l'histoire de l'OSI et les polémiques que cela a engendré.

Ca me semble la meilleure solution pour être le plus clair avec les lecteurs qui n'est plus perdu dans la guéguerre historique. Cela met fin aux divergeances de vue sur l'article open source.

J'espère que Nicolas boiteux sera satisfait de cette solution qui conserve son texte mais à une place qui me semble plus adéquate.Miguel 1 oct 2004 à 18:32 (CEST)

Tout à fait, c'est très bien pensé.

Mon but n'etant pas d'écrire un document pro fsf ou pro open source, etant donné que je ne suis qu'un observateur, mais de recenser, apporter des élements , ou des pistes pour rédiger un texte plus complet.Nicolas


Il me semble qu'il ne faut pas confondre une analogie certe pédagogique, mais qui n'est pas réelle et qui risque d'induire en erreur le lecteur et une description encyclopédique.

Tous les procédés qui ne se dévoilent pas lors de l'accomplissement du processus ne sont pas des "sources", c'est un abus de langage. Une recette est une recette et pas le «code source» de la cuisine. On utilise l'expression open source à des fins publicitaires, y compris dans l'industrie électronique ou brassicole. Miguel 7 fev 2005 à 23:37 (CET)

Neutralisation[modifier le code]

J'ai retouché un peu la description de la création du mouvement Open Source. J'ai trouvé que plusieurs choses n'avaient pas leur place dans l'encyclopédie. En premier lieu, le mot sexy était tout à fait inaproprié... Bref, j'ai retouché un peu l'ensemble, je m'explique ici comment je l'ai fait :

  • Supprimé le morceau de phrase suivant : "bien plus sexy que le terme « Logiciel Libre » dans le contexte de la nouvelle économie, où l'on parlait de Business model, Business angel, bourse, etc."
    • La neutralité et le ton encyclopédique étaient clairement mis à mal ici : on ne peut pas faire dans wikipedia de jugement de valeur aussi subjectif et utiliser des mots comme sexy pour s'en expliquer. J'ai essayé de reformuler ce bout de phrase en ne supprimant que sexy. N'y étant pas parvenu, j'ai supprimé jusqu'à la fin de la phrase, estimant que le sens général était toujours largement correct. Si quelqu'un estime que ceci est une erreur, qu'il propose une reformulation ici :)
  • Phrase suivante : rien de bien méchant, j'ai utilisé le mot pragmatique pour exprimer la différence principale entre logiciel libre et Open Source. J'ai aussi ajouté le côté philosophique au côté politique (et d'ailleurs le premier est clairement bien plus présent dans le Libre que le deuxième :)).

Voilà, c'est tout. Quelqu'un a des objections ? --Batmat 22 septembre 2005 à 13:31 (CEST)

Pas de quoi faire un pataquès[modifier le code]

Oh, faut se réveiller, en pratique il n'y a aucun logiciel important qui ne satisfasse à la définition de la FSF et pas à celle de l'OSI ou réciproquement. La FSF le dit elle-même :

The relationship between the Free Software movement : [...] We agree more or less on the practical recommendations

The official definition of "open source software," as published by the Open Source Initiative, is very close to our definition of free software; however, it is a little looser in some respects, and they have accepted a few licenses that we consider unacceptably restrictive of the users. (maintenant qu'il n'y a plus Darwin, ca va être dur d'en trouver un un peu important) http://www.fsf.org/licensing/essays/free-software-for-freedom.html

De plus, ce débat est inutile sur une encyclopédie francophone, puisqu'il concerne avant tout les anglophones avec leur langue approximative.

Anglais         => Franglais   => Français

Free Software   => Freeware    => Logiciel gratuit
   ou
Free Software   =>             => Logiciel libre
Open Source(TM) => Open Source => Logiciel libre
   !=
open source     =>             => Logiciel à code source lisible

Il n'y a rien d'autre à savoir. Faut juste se rappeler de ne pas citer RMS comme étant le père de l'Open Source, et on s'en sort en douceur.

Jmfayard 21 novembre 2005 à 22:52 (CET)

OpenSource ou à "code source libre"[modifier le code]

Bonjour, j'ai reverté les modifications de 66.131.238.149 à propos de "code source libre" et de Hiogui à propos de la catégorie Anglicisme de transition.

Pour "code source libre", je n'ai trouvé ce terme que sur un nombre limité de sites. Personnellement, je m'intéresse au domaine d'assez près et je n'avais jamais entendu l'expression telle quelle en tant que "traduction officielle". Éventuellement, donc, vous pouvez indiquer quelque part dans l'article qu'Opensource est parfois traduit en français par "code source libre", mais pas dire qu'opensource est traduit "code source libre", sous-entendu toujours. Wikipédia fonctionne sur le principe du consensus, cette traduction ne peut donc pas être posée comme référence sans en discuter un tant soit peu.

Ensuite, pour la catégorie anglicisme de transition, je serais moins catégorique. Je ne sais pas si l'Opensource en est un. C'est vrai que comme dit plus haut jmfayard, logiciel libre et opensource, en pratique, c'est presque toujours pareil. Cela me porte donc à croire qu'effectivement peut-être, un jour, logiciel libre pourrait devenir le seul terme utilisé. Mais, historiquement, ce qui distingue l'opensource du logiciel libre, c'est quand même la notion de pragmatisme quant à la meilleure qualité (notamment technique) du logiciel par rapport à la dimension philosophique du logiciel libre.

À vous. :-) --Batmat 6 décembre 2006 à 10:28 (CET)

Je vous invite à consulter ce lien :
http://liendex.ptaff.ca/v2/fr_CA/anglais/grand_dictionnaire_terminologique/open+source
à lire la description de la catégorie :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Anglicisme_de_transition
et à me dire ce que vous en pensez. Il y a volonté de traduire l'anglicisme, donc possibilité de transition. C'est pour cela que j'estime que l'article est à sa place dans cette catégorie. J'incite les autres à partager leur opinion là-dessus. Hiogui
Je précise un point : Wikipédia ne fonctionne pas sur le principe du consensus. Pour obtenir un consensus, il faut que tous les pairs soient d'accord (le vrai sens du terme). Pourquoi persister à garder des anglicismes alors que des équivalents existent. Si le terme n'est pas beaucoup utilisé, c'est à nous de le faire connaître. Mais encore une fois, puisque les Français sont majoritaires sur ce Wikipédia, les Québécois doivent se plier à votre décision... --Mathieu1986 13 décembre 2006 à 15:57 (CET)
J'ai déjà essayé de mener ce combat, Mathieu, et j'ai bien peur qu'il soit perdu d'avance. En tout cas, je ne perds pas totalement espoir. Mon propos ici n'est pas de changer le nom de l'article, mais simplement que les autres soient d'accord pour dire qu'il y a possibilité de transition dans l'emprunt à l'anglais vers code source libre. Hiogui
Je te souhaite bonne chance. En ce qui me concerne, je quitte définitivement Wikipédia en étant fortement frustré et désabusé. --Mathieu1986 13 décembre 2006 à 19:14 (CET)
Allez, tu t'en remettras Mathieu :-). Alors, je la refais, j'insiste : WP fonctionne bien sur le principe du consensus, dans un sens plus actuel si tu veux, c'est à dire une large majorité. J'insiste aussi sur le fait que ceci n'est pas mon bon vouloir qui s'applique mais bien le système de décision de WP, simplement.
Pour répondre à Hiogui, après relecture de la définition WP de "anglicisme de transition", après une nouvelle réflexion, je ne vois effectivement aucun inconvénient à tagguer OpenSource de cette façon. Comme je l'avais marqué d'ailleurs, c'est surtout la façon dont "code source libre" était indiqué comme traduction de référence. Cette façon de le dire a d'ailleurs été revue récemment par Marc Mongenet. Celui-ci a cité "code source libre" comme traduction possible du terme et non comme traduction admise par tous. Cette action est à mon avis une très bonne chose pour aller vers le consensus décrit dans le système de décision.
À propos du fait que Mathieu accuse WP de francocentrage. Tu as à mon avis raison en partie, mais je ne vois pas en quoi c'est si étonnant que ça. Si on reste dans le principe du consensus, étant donné qu'il y a 60 millions de français en France et a priori 83% de 7 millions de francophones au Québec (cf. l'article), il est évident que l'avis général sera souvent orienté vers celui des français... Désolé.
Je suis prêt à des concessions. Ce qu'a fait Marc Mongenet me convient tout à fait et en l'état, je n'envisage nullement de supprimer la citation de "code source libre" parce qu'elle ne me plait pas. Je considère que certains utilisent ce terme, et puisque c'est indiqué comme tel, je ne vois plus aucun problème qui subsiste. --Batmat 13 décembre 2006 à 20:47 (CET)

Une autre traduction pour "open source" pourrait être "code source public" : cela me semble plus correct que "code source ouvert". A1b2c (discuter) 19 décembre 2014 à 18:38 (CET)

Tentative de consensus, éléments de définition[modifier le code]

Il serait bon de noter cet article comme portant à polémique tant que les discussions n'auront pas abouti à un consensus. Il est bien trop peu objectif en l'état, et manque de sources. De plus, il serait bon de laisser une version stable, et de continuer à discuter au lieu de modifier sans arrêt cet article qui perds en crédibilité. Par ailleurs, si l'article est trop souvent victime de vandalisme, il serait bon aussi d'en restreindre l'édition, au vu de son importance, et obliger les contributeurs à venir discuter avant toute modification.

Je propose donc des éléments de définition (mais ne prétends rien avec cette proposition).

L'Open Source peut avoir plusieurs définitions, celle à mettre le plus en avant est à mon avis celle qui est sous-entendue lorsqu'on utilise ce terme en entreprise dans la plupart des cas, à savoir celle de l'OSI au sens strict (puisqu'on emploie bien ici des majuscules à Open et Source). Bien sûr il n'est pas exclu de citer à titre historique d'autres définitions.

Le terme open source pris comme adjectif existe aussi et mérite d'être cité sinon en premier, du moins en second lieu, c'est peut-être la définition la plus claire qui soit de cette expression, par opposition à closed source. Le terme closed source signifie que personne n'a accès aux source, open source signifie alors simplement qu'au moins une personne (physique ou morale, et différente du développeur évidemment) a accès au code source. À partir de là, et en fonction de la licence, cela inclut :

  • les logiciels pour lesquels une entreprise ou une personne qui possède la licence a accès aux sources et seulement accès (exemples à citer, c'est très peu souvent le cas, mais possible au sens strict),
  • les logiciels pour lesquels une entreprise ou une personne qui possède la licence a accès aux sources et peut les modifier pour son propre compte mais ne peut pas publier ces modifications sous une quelconque licence que ce soit (exemple à citer, je n'ai pas le temps mais c'est le cas de certains logiciels de supervision HP, tout comme d'autres logiciels dont les sources ne sont accessibles qu'aux entreprises clientes),
  • les logiciels pour lesquels une entreprise ou une personne qui possède la licence (si toutefois il est nécessaire d'en posséder une), a accès aux sources, peut les modifier, et a la possibilité de publier ces modifications, avec éventuellement des contraintes sur la licence sous laquelle cette modification doit être publiée ; il est à noter que ce dernier point inclut le cas des logiciels libres avec, entres autres, la GPL.

Il faut bien sûr citer aussi la polémique FSF/OSI, qui n'est plus vraiment puisque RMS tout comme l'OSI se sont exprimés assez longuement sur le sujet (citations à apporter), mais dont la subsistance tient à des abus de langage ou des erreurs de traduction Anglais/Français propagées, ou encore (mais là j'admets m'avancer un peu sans doute) à des esprits peu ouverts justement. Les logiciels libres sont des cas particuliers de logiciels open source (cette formulation n'a pas pour but d'être réductrice mais stricte d'un point de vue logique) largement répandus, autrement dit un logiciel libre est de par sa nature open source, la réciproque n'étant pas vraie au sens strict, même si dans la pratique elle est vérifiée pour de nombreux logiciels (je ne m'avancerais pas en disant une majorité, si c'est le cas il faut citer les statistiques, et leurs sources respectives).

Ensuite, étant donné la nature polémique de l'article (qui n'est plus à démontrer), je suis en désaccord avec ceux qui ne souhaiteraient pas énoncer tous les cas cités précédemment sous prétexte qu'ils sont rares, et puisque le but ici est d'aller chercher la signification exacte du terme.

Voilà, j'ai tenté de replacer les divers points portant à polémique dans leur contexte, et de les englober dans une définition qui essaie d'être le plus objective possible. Je laisse des habitués de Wikipédia (ce n'est pas encore mon cas en tant que contributeur), décider de la pertinence de ces propos.

--Anothergraf 23 avril 2007 à 23:03 (CEST)

Interwiki synchronization[modifier le code]

Hello! This article is a part of discussion about interlanguage link conflicts. You can help to resolve it by correctly identifying content of articles in those languages that you know at a good level. Also creating of appropriate local analogue of some of templates en:Template:Iwiki-conflict, de:Vorlage:Interwiki-Konflikt or uk:Шаблон:Інтервікі-конфлікт will be very great. If you have some further questions, please, left it on my talk page. Thanks for attention. --DixonD (d) 22 août 2009 à 00:38 (CEST)

Open source et logiciel libre, FranceTerme[modifier le code]

Le dictionnaire FranceTerme présente open source et logiciel libre comme des synonymes. Est-ce une insuffisance de FranceTerme ?Pautard (d) 2 octobre 2009 à 12:28 (CEST)

A priori FranceTerme n'a pas compris la différence. L'open source inclus la notion de logiciel libre (au sens de la FSF), mais ne s'applique pas uniquement aux logiciels, une recette de cuisine peut-être open source, les plans d'une carte electronique peuvent-être open source, etc. -- PierreSelim [mayday mayday!] 7 avril 2010 à 10:57 (CEST)
Bonjour :) Je pense également que FranceTerme se trompe. Quelque chose peut être sous licence libre mais pas forcément open-source, surtout dans les cas qui ne sont pas des codes-sources. Par exemple, je réalise des scènes en image de synthèse. Le rendu final est mis sous licence libre, mais, ne fournissant pas mon fichier blender, le travail n'est pas open-source. De plus, si l'on part du fait, comme le dit Richard Stallman, que l'open source est bien une méthodologie de développement s'accordant avec les préceptes de la culture libre, l'open-source n'est qu'une méthodologie parmi d'autres. L'union européenne avec sa méthodologie Living Lab poursuit, sur le papier, les mêmes buts que ceux proposés par la FSF avec l'open-source et amenant donc à la possibilité de dépôt sous licence libre.

Préhistoire? Histoire? et le moyen âge? ;)[modifier le code]

Entre la "préhistoire" et l"histoire", il me semble qu'il manque une brique importante qui a probablement influencé le contemporaine : celle de l'Open Software Foundation?

SerSpock à l'inter...もしもし 6 décembre 2009 à 21:58 (CET)

L'open source dans d'autres domaines que le logiciel[modifier le code]

Bonjour, je suis novice sur Wikipedia et pas du tout spécialiste de l'open source mais comme le terme est utilisé dans de nombreux autres domaines que le logiciel, cela ne serait-il pas pertinent d'aborder dans l'article les autres pratiques ? La cartographie open source avec openstreetmap, le design open source (opendesk par exemple), l'architecture avec wikihouse ou même les prothèses open source de bionico ? --Lea80085 (discuter) 15 août 2015 à 16:36 (CEST)Lea80085

Notification Lea80085 : Oui c’est sans doute pertinent d’évoquer les mouvemnts du même stye. On parlera plis précisément d’Opendata autour d’OSM par contre (même si l’écosystème est largement basé sur du logiciel libre). Mais oui c’est clairement pertinet d’ajouter quelques mots la dessus, en renyant sur les différents articles dédiés. ne pas hésiter :) en ajoutant des références externes qui font le rapprochement également pour bien faire. — TomT0m [bla] 16 août 2015 à 12:44 (CEST)

Hors sujet sur le paragraphe "Méthodologie de travail" ?[modifier le code]

Bonsoir,

Il me semble que le paragraphe Méthodologie de travail soit un peu hors sujet par rapport à ce qu'est l'Open Source. Il me semble que l'existence de commentaires, ou des critères de clarté du code n'ont rien à voir avec le côté open source. Encore plus grave, un code source ouvert n'implique pas forcément que le code soit compréhensible et lisible par un tiers. Qu'est-ce que cela signifie "compréhensible par un tiers" ? Le tiers doit-il être un expert développeur, ou un débutant ? Il me semble que l'on peut parler du phénomène d'openwashing sans pour autant faire des raccourcis en disant qu'un code open source doit être lisible. De plus, on confond rendre un code ouvert, et avoir des données ouvertes. Ce n'est pas tout à fait la même chose. On peut avoir un code open source, mais des données privées.

Bref, je voulais avoir votre avis avant de me lancer dans une réécriture et reformulation. --Nairwolf (discuter) 8 octobre 2016 à 23:58 (CEST)

A propos de méthodologie de travail --VanlindtMarc (discuter) 9 octobre 2016 à 09:12 (CEST) Hello! :) "Compréhension par un tiers" signifie compréhensible par une personne en mesure de réaliser le même logiciel ou ayant les connaissances suffisantes pour comprendre ce que fait le code. Il est évident qu'un débutant en programmation ne va pas comprendre un code complexe, même commenté et écrit clairement. (par exemple, je réalise des logiciels sur la géométrie fractale, même mes codes les plus simples seront incompréhensibles si on a pas une base mathématique) La principale personne, je pense, devant être en mesure de comprendre le code est le concepteur originel. Quand on revient deux ans plus tard sur un code qu'on a écrit et qu'il faut commencer à se rappeller pourquoi on a fait les choses d'une telle manière ou que l'on ne comprend plus certaines parties là où ça devrait être clairement indiqué dans un commentaire, il y a un problème d'ouverture. C'est la raison pour laquelle je dis que le code est bien considéré comme ouvert même si, dans les faits, il ne l'ets pas réellement puisqu'il rend plus difficile l'application des quatre libertés fondamentales du logiciel libre. Ce n'est donc pas un raccourci. J'ai suivi des cours et donne des cours où la toute première leçon est la manière de commenter un code pour le rendre accessible, ce qui est un des fondements de la culture libre. J'avoue par contre que je parle de données ouvertes et que cette partie pourrait être supprimée ("à faire passer des données pour ouvertes sans réellement l'être,"), néanmoins, cela concerne l'explication de ce qu'est l'openwashing et non directement l'open source. Il est évident qu'un code open-source peut être fait pour traiter des données privées, c'est même, je pense, le cas le plus courant. Il s'agit là de la partie la plus contraignante de l'open source et là où elle semblait aller de soi pour les dévellopeurs "libristes", elle a complètement disparu depuis que l'open source est devenu un argument marketing.
suite --VanlindtMarc (discuter) 9 octobre 2016 à 10:18 (CEST)"L'open source est une méthodologie de développement ; le logiciel libre est un mouvement de société." selon Richard Stallman (https://www.gnu.org/philosophy/open-source-misses-the-point.fr.html) Je pars du fait qu'à partir du moment où l'on parle de "méthodologie de développement" et non de "méthodologie de distribution", c'est que la manière même de développer est modifiée par la mise en open-source afin de faciliter l'accès aux libertés.