Discussion:Auguste Comte

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Auguste COMTE naît à Montpellier en 1798, dans une famille catholique et monarchiste.

Refonte[modifier le code]

J'ai fait une refonte de cet article en fonction du livre de Raquel Capurro ainsi que de nombreux autres ouvrages que j'ai consultés en rapport avec ce sujet. Pautard 18 février 2006 à 22:59 (CET)

Qu'elle est la difference entre la dynamique sociale d'Auguste Comte et celle de : - Max Weber, Karl Marx, De Tocqueville ?

Je connais mal ces auteurs. Ce que je peux dire :

  • Max Weber est d'inspiration protestante, donc il y a peu de rapports.
  • Karl Marx s'est inspiré, entre autres, des idées de Saint-Simon et de Bazard. De même Auguste Comte a repris les idées positivistes de Saint-Simon et sa conception de l'histoire. On peut donc considérer qu'Auguste Comte et Karl Marx sont tous les deux des matérialistes et des idéologues.
  • Je ne connais pas de Tocquelle. Pautard 4 juin 2007 à 10:29 (CEST)

J'ai allégé la section sur les domaines d'influence, car les influences sont souvent indirectes. J'ai donc transféré la plus grande partie des textes correspondants dans deux sections de l'article positivisme, où ils trouvent mieux leur place. J'ai conservé un résumé, et mis une loupe et deux liens internes. Pautard 4 juin 2007 à 12:22 (CEST)

Pour Pautard : je suis quand même un peu étonné, relisant la page Auguste Comte, de la référence à un livre intitulé "Le positivisme est un culte des morts"! Le caractère outrageux du titre ne se discrédite-t-il pas de lui-même ? Doit-on vraiment garder référence à cet ouvrage et mentionner "NG non guéri à sa sortie de l'hôpital Esquirol"? Cette source vous paraît-elle réellement fiable ? En ce qui me concerne, je serai pour la suppression de cette mention et de la référence.--arrakis (d) 28 décembre 2007 à 00:41 (CET)

On trouve déjà cette reference (ainsi que bien d'autres) dans la grande encyclopédie de XIX sous la direction de Berthelot. Il me semble que la source peut être considérée comme fiable.

Raquel Capurro est psychanalyste, il n'est donc pas étonnant que son livre surprenne (j'ai été le premier surpris). Je pense toutefois que cette référence est fiable :
  • Je l'ai trouvée dans une librairie sérieuse (La Procure),
  • Raquel Capurro est philosophe de formation, elle a fait ses études en France,
  • Il y a des références solides, notamment à Henri Gouhier, de l'Académie française, qui a écrit plusieurs livres sur la vie d'Auguste Comte, et qui a inspiré le Drame de l'Humanisme athée d'Henri de Lubac,
  • Raquel Capurro exerce son métier de psychanalyste en Argentine, dans une zone touchée par le positivisme religieux,
  • J'ai fait lire ce livre à plusieurs personnes qui n'y ont rien trouvé à redire.
Il est vrai qu'il est particulièrement surprenant de découvrir un aspect très méconnu d'Auguste Comte, à savoir sa vie sentimentale et la façon dont elle a influencé sa philosophie à partir de la mort de Clotilde de Vaux, alors qu'Auguste Come est encore considéré dans l'histoire officielle de l'Ecole polytechnique comme celui qui a préservé la pensée avec Saint-Simon.
Je ne saurais trop vous conseiller de lire le livre pour vous faire une idée. Pautard (d) 28 décembre 2007 à 12:47 (CET)

Saint-simon?[modifier le code]

Comte a été le secrétaire de St-Simon, mais rapidement sa philosophie s'éloigne du saint-simonisme. peut-on vraiment dire qu'elle est infulencée par St-Simon?--arrakis 30 septembre 2007 à 22:06 (CEST)

Ce n'est pas parce qu'Auguste Comte ne s'entendait plus avec Saint-Simon que leurs philosophies ne présentaient pas certaines similitudes :
  • Le positivisme puise sa source dans l'idée que les sciences dites positives peuvent apporter le progrès de l'esprit humain. Cette idée, qui remonte à Condorcet (au moins), a été partagée à la fois par Saint-Simon et Auguste Comte.
  • Auguste Comte est resté six ans le secrétaire de Saint-Simon.
  • Le positivisme et le saint-simonisme partagent l'ambition de développer une valeur sociale à la science et au progrès scientifique et technique. Pour cette raison, les deux philosophies ont eu un certain succès à l'Ecole polytechnique dans la deuxième moitié du XIXe siècle, et jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.
  • Il y a une similitude évidente entre la vision de l'histoire de Saint-Simon et celle d'Auguste Comte. Saint-Simon parle d'un passage de l'âge féodal à l'âge industriel, alors qu'Auguste Comte parle dans sa loi des trois états du passage de l'âge théologique, à l'âge métaphysique, puis à l'âge positif. Sous des termes différents, il s'agit bien de la même idée d'une transition qui se poursuit grâce à la raison.
  • Saint-Simon et Auguste Comte peuvent être considérés tous les deux comme des rationalistes et des idéologues. Pautard (d) 28 décembre 2007 à 13:02 (CET)

Allègre[modifier le code]

Liens internes, en bas: je me demand ece que vient faire C. Allègre dans la page consacrée à A. Comte. --arrakis 30 septembre 2007 à 23:14 (CEST)

Il s'agit simplement de rappeler la position de Claude Allègre, qui est un scientifique sérieux, sur le positivisme. Cela était déjà fait un peu plus haut dans l'article. En conséquence, on peut en effet supprimer ce lien interne. Pautard (d) 28 décembre 2007 à 13:07 (CET)

Divers[modifier le code]

La modification du 30 décembre 2007 "inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 17)" n'a pas lieu de se trouver en premier paragraphe de l'article. Si son auteur juge cette information importante (en ce qui me concerne je pense qu'elle n'a pas à figuer sur la page Auguste Comte), je suggère qu'il crée une section "divers" dans la page Comte.--arrakis (d) 3 janvier 2008 à 10:37 (CET)


Il faudrait dire plus clairement que Comte ne considère pas que le savoir est à une époque en bloc théologique, puis en bloc métaphysique, etc... Mais selon le degré de complexité du phénomène étudié, une science sera positive avant une autre... L'important, c'est que la vie sociale ou politique soit dominée par tel ou tel âge de la pensée... Ainsi la politique avec la sociologie passerait de la métaphysique au positivisme. De plus Comte est très sévère avec la métaphysique, état mental essentiellement négatif parce qu'il s'appuie sur l'intuition (y compris au sens d'un usage défectueux du raisonnement) du seul sujet, ignore le sentiment de sympathie sociale. Slonimsky (d) 26 mars 2008 à 18:56 (CET)


Lieux communs sur Comte[modifier le code]

Je voulais mettre ces remarques pour un temps dans l'article, parce que la grossièreté des idées reçues colportées dans cette biographie me paraissaient assez graves pour que l'on fasse une entorse momentanée aux règles. Mais, ça dérange plus les autres participants que les choses ne soient pas à leur place que de savoir que Wikipedia participe à colporter des lieux communs... Alors, je me plie au jeu (même si évidemment, personne ne lira cette remarque et que tout le monde continuera à rebattre les mêmes bêtises...)

On avance dans cet article qu'Auguste Comte croyait à son époque qu'il était possible d'"expliquer le monde par des lois purement scientifiques réductibles au moindre nombre" (sic!). J'ose espérer que la grossièreté de l'expression amène déjà le lecteur à douter des connaissances (voir de l'honnêteté) de son auteur. Mais, celui-ci donnant le change en justifiant sa critique par une citation, on peut imaginer qu'il arrive tout de même à tromper les personnes qui lisent ces lignes... Voici la citation :

« Le caractère fondamental de la philosophie positive est de regarder tous les phénomènes comme assujettis à des lois naturelles invariables, dont la découverte précise et la réduction au moindre nombre possible sont le but de tous nos efforts, en considérant comme absolument inaccessible et vide de sens la recherche de ce qu'on appelle les causes soit premières, soit finales ».(Extrait de Cours de philosophie positive, 1830-1842, volume I, 16).

Il est difficile d'expliquer ce que Comte cherche à affirmer par cette citation en simplement quelques lignes (et oui, comme toujours, le contexte...) Pour en donner tout de même une idée, on peut dire que l'idée de l'existence de lois de la nature "invariables" constituent le principe méthodologique qui fonde la philosophie positive. Il ne s'agit pas d'un dogme 'a priori' mais d'une inférence qu'il tire (avec beaucoup d'autres philosophes dont Mill, Hume, etc.) de l'étude de la nature, d'une réflexion sur la question de la causalité et de ce qui peut faire l'objet d'une connaissance réelle. Quoiqu'il en soit, cela n'a RIEN à voir avec la question d'une (vaine) recherche d'une loi unique (ou même d'un ensemble de lois) qui expliqueraient l'ensemble des phénomènes observables. Ce genre de fantasme était évidemment tout aussi risible pour n'importe quel scientifique du temps de Comte et entre dans ce qu'il appellait lui-même "une de ces prétendues explications universelles, que cherchent seuls aujourd'hui des esprits entièrement étrangers aux méthodes et aux théories scientifiques"). Pour preuve, dès la leçon inaugurale de ces cours de philosphie postive, il précise :

"En proposant de résumer l'ensemble de nos connaissances en un corps de doctrine homogène, il ne faudrait pas nous supposer l'intention de vouloir procéder à l'étude des phénomènes en les considérant comme les effets d'un même principe ou comme assujetis à une seule loi. Il y a quelque chose de chimérique en cette tentative d'explication universelle par une loi unique, qu'il n'est pas inutile de mettre, d'ores-et-déjà, cet ouvrage à l'abri d'une pareille imputation, quoique son développement doive montrer dans la suite combien elle serait imméritée."

Quant à la question de la limite des facultés humaines dans cette recherche des "causes", il suffit de lire une leçon quelconque du "Cours" pour se rendre compte que Comte fut, parmi les philosophes, certainement l'un de ceux en ayant le plus conscience. Pour donner un des premiers exemples qui me vient à l'esprit, lorsqu'il présente dans les premiers cours (sur les mathématiques) l'ensemble des fonctions analytiques "simples" par paire (comme la fonction exponentielle et logarithmique, la fonction puissance et inverse...) il fait longuement part de ses doutes quant aux possibilités qu'auront les hommes de découvrir de nouvelles fonctions simples du fait des limites imposées à leurs capacités à la fois d'observation et de raisonnement et de l'histoire des mathématiques.

Musée des erreurs[modifier le code]

Comte écrivait (dans un style assez peu élégant) : « une propriété quelconque ne saurait être admise en physiologie, sans que, de toute nécessité, elle soit à la fois vitale et de tissu » (Philosophie première : Cours de philosophie positive, Hermann, 1975, p. 809.) Après avoir cité cette phrase, P. Pinet, Pasteur et la philosophie (Paris, 2005, p. 103) ajoute : « C'est pourquoi Comte a méprisé les conceptions cellulaires, venues principalement d'Allemagne, les accusant d'être métaphysiques. »

Voilà qui pourrait peut-être aider à comprendre ce que Comte considérait comme une idée métaphysique.
Marvoir (d) 26 décembre 2008 à 12:05 (CET)

Une autre pièce pour le musée des erreurs : " Le principe de la doctrine de Lamarck doit donc, à tous les égards essentiels, être reconnu directement contradictoire aux vraies notions fondamentales de l'organisation et de la vie ... en conduisant nécessairement à supposer le plus de vie où il y a le moins d'organisation. " (Auguste Comte, Cours de philosophie positive, III, p. 284. Cité par A. Cadeddu, Les vérités de la sciencee, 2005, p. 101.)
Marvoir (d) 4 janvier 2009 à 14:33 (CET)

Pas mal... Dans le musée des erreurs de Comte : le fait de ne pas avoir reconnu la véracité des thèses de Lamarck, thèses qui, comme chacun le sait, se sont depuis imposées à l'ensemble de la communauté scientifique ! Juste pour savoir, mister Marvoir, combien de pages de Lamarck ou Comte as-tu lus dans ta vie ?

Ce que Comte rejette chez Lamarck, ce n'est pas la transmission des caractères acquis (à laquelle Darwin croyait aussi), c'est l'idée d'évolution des espèces.
Marvoir (d) 24 octobre 2009 à 07:50 (CEST)


« Suivant l’idée que l’on se fait généralement du progrès scientifique, le chemin qui va de l’ignorance et de la superstition à la vérité passe par l’observation et l’accumulation des faits. Dans cette perspective réconfortante, l’histoire de la science n’a qu’un intérêt anecdotique, car elle ne peut que relever les erreurs du passé et honorer ceux qui ont eu l’intuition finale. Elle est aussi transparente qu’un mélodrame démodé : la vérité (telle qu’elle nous apparaît actuellement) est seule juge et les hommes de science du passé se divisent en bon, qui ont eu raison, et en méchants, qui ont eu tort. (...) La science n’est pas une recherche d’informations objectives se situant hors du contexte subjectif et émotionnel. C’est une activité de création, dont les plus grands représentants se sont comportés en artistes plus qu’en machines à analyser les informations. Les nouvelles théories ne sont pas simplement la conséquence de découvertes récentes, mais le produit de l’imagination créatrice influencée par le contexte social et politique. Il ne faut pas porter de jugement sur le passé en fonction de nos propres convictions et considérer comme des héros les hommes de science qui nous semblent avoir eu raison en fonction de critères sans rapport avec ce qu’ils voulaient dire. C’est pure folie de dire qu’Anaximandre (au VIe siècle avant Jésus Christ) était le premier des évolutionnistes, sous prétexte que, voulant montrer que l’eau était le plus important des quatre éléments, il soutint que la vie était apparue dans les océans. Pourtant, presque tous les ouvrages de référence expriment cette opinion. » Stephen Jay Gould, Darwin et les grandes énigmes de la vie., chap. 25,p. 215

Bibliographie[modifier le code]

Je passais par hasard sur cette page, et suite à une question que j'abordais sur un autre article (Discuter:Louis Pasteur), je me faisais la réflexion suivante : dans un article encyclopédique de WP, la section Bibliographie a-t-elle pour vocation de lister l'ensemble des publications sur le sujet de l'article ? Ou bien de présenter un choix raisonné et représentatif des différents points de vue sur ce sujet, autrement dit les ouvrages les plus marquants ou les plus complets ?

Si je pose la question, c'est bien entendu que je suis plutôt partisan de la seconde option. Et je pense personnellement que dans l'article sur Auguste Comte, il y a beaucoup trop de références (55!?). La plupart des ouvrages cités se répètent les uns les autres, et je ne parle pas des auteurs qui ont fait du positivisme et d'Auguste Comte leur fonds de commerce et qui publient chaque année un nouvel ouvrage qui n'apporte rien de plus que celui qu'ils ont écrit l'année précédente. La bibliographie de cet article en est rempli, et donne plus l'impression d'être la vitrine d'une librairie qui cherche à écouler ses stocks que les références d'une encyclopédie.

En cherchant des consignes plus précise de WP sur ces questions, je n'ai pas réussi à trouver de recommandations quand au nombre idéal de références à lister, mais je me permets quand même de vous poser la question.

Temis (d) 21 janvier 2009 à 02:23 (CET)

Bonjour, je passe sur cette page presque dix ans après vous (!), mais le problème est toujours présent. J'ai supprimé quelques références qui reprenaient seulement une partie d'autres ouvrages plus généraux publiés par le même auteur (je pense à Angèle Kremer-Marietti), mais uniquement parce que je les avais lu, donc j'étais en mesure de hiérarchiser et faire un tri parmi les 17 (!) références de cet auteur. J'ai aussi remis à leur place les ouvrages qui étaient des sources historiques et non des travaux académiques (Littré, Mill). Mais il reste encore à faire... Kurebayashi (discuter) 3 septembre 2018 à 11:35 (CEST)

Une statue représentant l'humanité est érigée en 1983 sur sa tombe[modifier le code]

J'ai supprimé l'affirmation "une statue représentant l'humanité est érigée en 1983 sur sa tombe" car sur les photos de sa tombe présentes ici, ici et on ne voit pas de statue représentant l'humanité. --Paulr (d) 21 janvier 2012 à 09:27 (CET)

Présence inappropriée d'André Comte-Sponville[modifier le code]

Il me semble que la mention d'André Comte-Sponville comme continuateur d'Auguste Comte est hors-propos ici.

"André Comte-Sponville dont on pourrait rapprocher les ordres (ordre technico-économique, ordre politico-juridique, ordre de la morale, et ordre éthique) aux trois états de Comte (Le capitalisme est-il moral ? Albin Michel)"

Les quatre ordres développés dans "Le capitalisme est-il moral" font beaucoup plus référence à Blaise Pascal qu'à Comte (pour autant que je me souvienne de ce texte). Et en tous cas, il ne s'agit pas d'ordres qui se succèdent dans le temps, mais qui se superposent dans le réel et qu'il ne faut pas confondre selon Comte-Sponville au risque de sombrer dans le ridicule ou la barbarie. Je ne pense donc pas qu'on puisse les comparer aux trois états de Comte (sans Sponville).

Je peux me tromper certes; il faudrait relire "Le capitalisme est-il moral" pour être certain. Quand j'aurai le temps, je m’attèlerai peut-être à cette question... Néanmoins, je ne me rappelle pas que Comte-Sponville fasse état de Comte dans ses livres (même si la similitude de patronyme pourrait le faire penser). --GingkoBiloba (d) 30 janvier 2012 à 20:31 (CET)

D'accord pour supprimer. Apollon (d) 31 janvier 2012 à 23:12 (CET)
Je pense que l'on peut quand même garder la mention d'André Comte Sponville, à condition de souligner que son point de vue est très différent de celui d'Auguste Comte, comme vous le dites très justement : ordres qui se superposent dans le réel, et non états qui se succèdent dans le temps. Cela permet de présenter un point de vue plus contemporain. J'ai modifié dans ce sens.Pautard (d) 5 septembre 2012 à 09:28 (CEST)
Bonjour. Désolé, je n'avais pas lu cette discussion préalablement : j'ai viré l'alinéa (et, pour ma part, ne l'y remettrai pas). Je trouve saugrenu ce petit paragraphe perdu on ne sait où. C'est, certes, conforme à la médicore organisation générale de l'article que d'autres on déjà pointée ci-dessus. Soit André Comte-Sponville a retravaillé explicitement les concepts développés par Auguste Comte (mais personne n'en semble convaincu ici), soit il ne s'y réfère que comme un fond culturel et scientifique commun (ou rien du tout d'ailleurs) et alors cette info ne devrait figurer que dans l'article André Comte-Sponville et les articles traitant de ses prises de position. Donc je maintiens ma suppression. Mwkm (discuter) 16 juillet 2014 à 12:50 (CEST)

Pargraphe Principaux domaines influencés à recycler[modifier le code]

Bonjour. J'ai mis le paragraphe Principaux domaines influencés à recycler. Il apparaît comme un catalogue à la Prévert, sans source, sans développement explicitant les affirmations alignées. Mwkm (discuter) 16 juillet 2014 à 12:54 (CEST)

Ça a l'air d'intéresser beaucoup de monde : je vire le paragraphe incriminé. Mwkm (discuter) 26 août 2014 à 18:00 (CEST)

Problème avec les ajouts de Hamidss44 (d · c · b)[modifier le code]

Voici les problèmes énumérés :

  1. Détournement de source : la source ne parle aucunement de capitalisme, et le propos de la source est résumé pourtant ainsi.
  2. Je n'ai jamais vu que "les banquiers" (ou la finance etc..) étaient au coeur de la société Comtienne. Il faudrait (au moins) une deuxième source qui dit la même chose.
  3. Ajouté dans le RI alors que l'ajout est très contestable comme si c'était une information connue et reconnue.
  4. Qui est Denis Touret ? En quoi est-ce une référence notable ?
  5. Passage en force alors que deux contributeurs s'opposent à cet ajout.

La charge de la preuve est à celui qui ajoute. Je peux apporter des dizaines de sources qui mettent la méthode scientifique (étendue à la sociologie) au coeur de la démarche Comtienne. Combien pour "le capitalisme" et "les banquiers" ? Qu'en pense la communauté ? --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 10 janvier 2018 à 18:06 (CET)

Voilà maintenant un sourçage avec Dossier secrets de l'histoire, source tellement peu connue que c'est la seule référence que j'ai trouvée sur le Net, mais qui est édifiante. On touche le fond. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 10 janvier 2018 à 21:43 (CET)
+1. Je retire. Celette (discuter) 11 janvier 2018 à 02:30 (CET)


Hamidss44 (d · c · b) veuillez suivre les indications et l'illustration de WP:R3R. Il faut D'ABORD trouver un nouveau consensus en PdD (ici) avant de modifier un consensus. Au prochain révert, il faudra passer la main aux admins. Je reprend les choses qui ne vont (toujours) pas dans votre intervention :

  1. Mention du capitalisme, présent dans aucune source (même les vôtres !).
  2. Présence dans le RI qui ne fait pas consensus.

Des choses sont acceptables dans votre ajout, et on pourrait en discuter calmement ici, mais il faut discuter AVANT de modifier (WP:R3R). Notamment la partie " Et c'est l'idée de l'organisation scientifique de la société qui prédomine chez lui. C'est la science qui doit guider la société et l'humanité." est tout à fait juste. Même dans le RI d'ailleurs. C'est le début qui ne va pas du tout, et qui doit être sérieusement sourcé. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 11 janvier 2018 à 18:00 (CET)

A Jean-Christophe BENOIST: Vous dites: << Notamment la partie " Et c'est l'idée de l'organisation scientifique de la société qui prédomine chez lui. C'est la science qui doit guider la société et l'humanité." est tout à fait juste. >> Fort bien! Mais vous aviez auparavant rejeté aussi cette partie . En quoi differre-t-elle de la première au niveau des sources? A tout hasard je vous signale que Denis Touret, est professeur, Université de Paris XII, Faculté de droit, une source de piètre valeur selon vous. --Hamidss44 (discuter) 11 janvier 2018 à 19:02 (CET)

Votre contribution est rejetée, même dans sa partie acceptable, notamment pour son emplacement dans le RI (comme déjà signalé deux fois), et par votre absence de volonté de discussion AVANT de proposer un changement de consensus. Si vous discutiez au lieu de réverter, je pense qu'il n'y aurait aucun problème pour trouver un compromis, mais vous persistez dans le passage en force. Comme vous placez cette affaire sur le terrain de l'affrontement au lieu de la discussion, je vais vous suivre sur ce terrain et, comme indiqué ci-dessus, signale votre comportement aux admins. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 11 janvier 2018 à 21:31 (CET)

Maintenant que nous pouvons discuter dans des conditions plus sereines, voici les arguments pour trouver l'ajout concernant le capitalisme plus que douteux :

  1. Il est nécessaire de détourner une source (et encore une source de plus peu notable) pour le dire. Aucune source ne le dit apparemment directement.
  2. Comte est à l'origine des idéologies technocratiques (voir article Technocratie), qui sont toutes - à ma connaissance - plutôt anticapitalistes, du Mouvement technocratique aux EU à X-Crise en Europe (voir tous ces articles, et bien sûr leurs références).

Il est possible que certains commentateurs considèrent que Comte rêvait de mettre capitalistes et banquiers au pouvoir et considérait que c'était le fin du fin pour l'humanité, mais c'est au mieux une opinion très minoritaire qui n'a nulle place dans le RI, et au pire complètement faux. A éventuellement sa place dans l'article, "selon untel" et il faut que "untel" soit notable et dise tout cela directement et sans interprétation ni extrapolation.

En ce qui concerne la partie juste de l'ajout (voir ci-dessus), il est acceptable qu'elle soit faiblement sourcée car c'est bien connu et reconnu. A affirmation extraordinaire, source extraordinaire, à affirmation ordinaire, source ordinaire. Ceci pour répondre à Hamid qui demande pourquoi des sources sont acceptables dans un cas et pas dans l'autre. Je serais même pour le laisser dans le RI, car c'est un point important (mieux sourcé cependant, et les sources abondent). Mais il est nécessaire d'en convenir AVANT (n'est-ce pas Hamidss44 ?) de le mettre dans le RI. Je le rajouterais si pas d'opposition. A suivre à l'issue de la période de "réflexion" de Hamidss44. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 11 janvier 2018 à 22:42 (CET)

Auguste Comte[modifier le code]

A Jean-Christophe BENOIST: C'est quoi ce charabia ? Vous me prenez pour un débile ? Ma période de reflexion je l'ai eu dés le début et quand je dis que la fin du XVIIème et le début du XVIIIème c'est le régne du capitalisme industriel naissant ce n'est pas une vue de l'esprit mais une réalité historique sur laquelle aucun compromis n'est possible. Prenez votre bon plaisir à vouloir la gommer mais elle sera toujours là! A force d'écarter toutes contributions qui vont au-delà des modifications de forme on arrive à obtenir une encyclopédie "libre" de tout savoir! Un amas de faits divers qui n'apportent rien à la connaissance réelle des évènements passés et présents. Comme face à tous les médias, la régle est de rester passifs et d'incurgiter tout ce qui s'y passe même si un semblant d'interactivité est mis en oeuvre. Bonne continuation et amusez-vous bien entre vous! --Hamidss44 (discuter) 12 janvier 2018 à 22:26 (CET)

Je vous demande simplement des sources qui affirment que AC "pense que le capitalisme est la fin de l'histoire de l'homme et l'aboutissement du progrés de l'humanité", directement et sans interprétation. Ce n'est pas du charabia. Evidemment que le début du XVIIIème c'est le régne du capitalisme industriel naissant, mais cela ne signifie nullement que AC pense ce que vous voulez lui faire dire. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 12 janvier 2018 à 22:37 (CET)

Réorganisation de la page et recyclage des contenus[modifier le code]

Bonjour, au vu du nombre de bannières d'amélioration (sources et références, recyclage de section, délistage...), j'ai essayé d'apporter plusieurs améliorations à la page en reprenant ces objectifs.

La première étape a été de corriger un certain nombre de grosses "coquilles" : le père de Comte "imposteur" (au lieu de percepteur des impôts ??) ; Comte décoré de la Légion d'Honneur avec source base Léonore (en réalité après vérification il s'agit d'un homonyme né la même année...mais militaire); un portrait attribué à Caroline Massin (après vérification là encore directement dans l'ouvrage il s'agit de Clotilde de Vaux) ; Comte qui fonde la Revue Occidentale alors qu'il ne s'agit que d'un projet de son vivant qui verra le jour plusieurs décennies plus tard.

Un problème plus global était l'absence d'architecture pour le contenu : du coup on se retrouvait avec des contributions intéressantes mais accumulées les unes à la suite des autres sans cohérence. Le plan actuel reprend les principaux points de la biographie de Comte, et ceux de sa philosophie : elle devrait permettre aux futures contributions de trouver un cadre même basique et d'éviter l'effet de catalogage ou d'accumulation d'anecdotes qui posait problème jusqu'ici.

La section antérieurement titrée "Doctrine : le positivisme" gagnerait à être renommée "Le positivisme d'Auguste Comte" ; s'il s'agit bien d'une doctrine, le positivisme est aussi philosophie, mouvement etc. Par ailleurs, les nombreuses définitions du terme, après Comte, mais aussi avant et pendant, justifient la précision.

Quelques points à débattre :

  • Il y avait énormément de citations très longues de John Stuart Mill sur tel ou tel point, qui tenaient lieu d'explication (par exemple sur la loi des trois états) : ce n'est pas très scientifique (Mill est un contemporain de Comte, et qui plus est en rupture avec lui à partir de 1847), et devait être remplacé par du contenu rédigé et sourcé, basé sur les derniers travaux de recherche sur la question. Néanmoins, je n'ai pas voulu supprimer ces très longs passages sans soumettre la question à d'autres intéressés par cette page, et ils se retrouvent en note. Cela vaut-il la peine de les conserver ? Ou les abréger ?
  • Dans la lignée du précédent point, les citations de personnalités qui parlent de Comte sans en être spécialistes et qui n'apparaissent que très rarement dans les études sur sa réception, ont-elles leur place dans un article Wiki sur lui déjà fourni ? Je pense à Henri de Lubac par exemple.
  • Comme l'avait souligné Temis en 2009, il y a toujours un problème avec la section de la bibliographie qui n'est que partiellement réglé. J'ai ajouté des sous-catégories pour plus de lisibilité et supprimé des titres qui étaient des parties ou déclinaisons d'autres ouvrages. Mais il reste encore du travail...

Kurebayashi (discuter) 3 septembre 2018 à 11:35 (CEST)