Didier Baichère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Didier Baichère
Illustration.
Didier Baichère en 2017.
Fonctions
Député des Yvelines
Élu dans la 1re circonscription
En fonction depuis le
(2 ans et 29 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 1re circonscription
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique LaREM
Prédécesseur François de Mazières
Conseiller municipal de Versailles
En fonction depuis le
(5 ans, 3 mois et 20 jours)
Élection 30 mars 2014
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Limoux (Aude)
Nationalité Française Drapeau de la France
Parti politique La République en marche !
Diplômée de Université Paris-Descartes
Profession Directeur des ressources humaines
Résidence Versailles
Site web http://www.didierbaichere.fr/

Signature de Didier Baichère

Didier Baichère
Député

Didier Baichère, né le à Limoux (Aude) est un homme politique français, député de la 1re circonscription des Yvelines qui regroupe Guyancourt, Montigny-le-Bretonneux et la majorité de Versailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat scientifique, spécialité physique, à l'École nationale de chimie physique et biologie de Paris (Paris 13), il obtient un DESS à l'université Paris-Descartes en psychologie du travail.

Brièvement consultant en ressources humaines pour France Télécom (devenu Orange) puis conseiller en Insertion professionnelle à la mairie d'Elancourt, il occupe de 1997 à 2012 différents postes chez Alcatel-Lucent (devenu Nokia) pour la France et le monde, en particulier Directeur des Ressources Humaines d'Alcatel Submarine Networks de 2000 à 2007 et d'Alcatel Lucent France de 2008 à 2012[1]. Il travaille de 2012 à 2014 pour CGI toujours dans le secteur des RH, pour la France le Luxembourg et le Maroc cette fois-ci. Après un passage chez DCNS où il est vice-président chargé des ressources humaines du groupe, il rejoint le groupe AKKA Technologies en 2015.

Il est marié et père de trois enfants, et habite Versailles.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Didier Baichere est directeur des ressources humaines pendant une vingtaine d’années au sein de groupes internationaux du secteur des hautes technologies et de la Défense[2], comme Alcatel Lucent, CGI, DCNS ou AKKA Technologies. Il est spécialiste de la transformation des entreprises et des métiers qui la composent ainsi que des médias sociaux et du marketing RH. Dans ses activités professionnelles, il a pu mener plusieurs chantiers autour de l'éducation afin d'accueillir non seulement des groupes de jeunes collégiens en stage de découverte professionnelle dans l'entreprise mais également des professeurs de l'enseignement secondaire afin de partager la connaissance des nouveaux métiers du secteur de l'informatique et des télécommunications[3].

Il est aussi investi dans les sujets d'égalité professionnelle et dans l'inclusion des travailleurs handicapés où il s'est attaqué plus particulièrement à la problématique de l'orientation et de la poursuite des études. Il est à l'origine de la structure associative @talentegal[4] dont la mission est de rapprocher les jeunes en situation de handicap avec des tuteurs salariés des entreprises et des écoles de l'enseignement supérieur, pour encourager et faciliter la poursuite des études après l'obtention du baccalauréat[3].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Didier Baichère commence son engagement politique aux élections municipales de 2014 à Versailles, où il se présente sur la liste socialiste « Le progrès pour Versailles » conduite par Isabelle This Saint-Jean, en deuxième position. La liste recueille 14,9% des voix et obtient quatre sièges au conseil municipal[5].

Il adhère au mouvement En marche ! créé par Emmanuel Macron le 7 avril 2016, qui deviendra La République en marche !, et s'implique dans la campagne présidentielle de 2017 en créant et animant le comité local de Versailles et en coordonnant la campagne sur les territoires de Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc. Il est également coordinateur territorial du mouvement En Marche! dans les Yvelines.

Le , Didier Baichère est investi par la Commission Nationale d'Investiture pour l'élection législative sous l'étiquette du mouvement La République en marche ![6].

Lors de sa campagne, il défend la candidature de Paris aux Jeux olympiques d'été de 2024, arguant du fait que de nombreuses infrastructures (golf, vélodrome) se trouvent sur le territoire de la première circonscription des Yvelines. Sa suppléante est Pauline Bécamel[7].

Le , il arrive en tête du premier tour des législatives avec 19 630 voix, soit 42,15 % des voix exprimées. Le , il remporte l'élection, contre François-Xavier Bellamy, avec 19 879 voix soit 51,06 % des voix exprimées[8]. François-Xavier Bellamy arrive en tête à Versailles (60,29% des voix[9]), Didier Baichère creuse la différence dans les bureaux de vote de Montigny-le-Bretonneux (arrivant en tête, avec 63,36% des voix[10]) et de Guyancourt (arrivant en tête, avec 70,22% des voix[11]).

En juillet 2019, à l'occasion de la remise en jeu des postes au sein de la majorité, il se porte candidat à la questure de l'Assemblée[12].

Travail parlementaire[modifier | modifier le code]

Didier Baichère est membre permanent de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées[13],[2] de l'Assemblée nationale française depuis le .

Le , il est élu vice-Président de l'OPECST[14] (Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques) sous la présidence de Cédric Villani (Député de l'Essone, élu dans la 5ème circonscription).

Il est par ailleurs élu vice-président de l'Union interparlementaire (IUP).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]