Dark Water (film, 2005)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dark Water.
Dark Water
Titre québécois Eau trouble
Réalisation Walter Salles
Scénario Rafael Yglesias, d'après le film Dark Water d'Hideo Nakata
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Pandemonium Productions
Vertigo Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Horreur
Durée 105 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dark Water ou Eau trouble au Québec est un film américain de Walter Salles, sorti en 2005 et produit par Touchstone Pictures.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dahlia Williams, à la suite d'un divorce, a dû se trouver un nouvel emploi et un nouvel appartement. Elle part battante dans ce nouveau tournant de sa vie et est décidée à bien s'occuper de sa petite fille, une fillette solitaire qui s'invente des amis imaginaires et qui refuse l'amitié des enfants de son âge. Malheureusement, le père ne l'entend pas de cette oreille et la garde de l'enfant se décidera dans les tribunaux. C'est alors que son nouvel appartement devient sinistre: il prend vie. Des bruits mystérieux se font entendre et des événements hors du commun arrivent. Dahlia va alors tenter de percer le mystère.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[1] et Voxofilm[2]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit d'un remake américain du film éponyme japonais de Hideo Nakata, sorti en 2002, qui avait pour acteurs principaux : Hitomi Kuroki, Rio Kanno et Mirei Oguchi. Pour beaucoup[Qui ?], ce remake ne produit qu'une très pâle copie de l'atmosphère oppressante de l'original, au point de le rendre digne d'un manga gentillet[non neutre] [pas clair], en notant toutefois les prestations honorables des deux principales protagonistes[réf. souhaitée].
  • L'affaire Elisa Lam est fortement médiatisée en 2013 à la suite de la diffusion au grand public d'une vidéo de surveillance où l'on peut voir la jeune étudiante dans un ascenseur se comportant de façon étrange, quelques heures avant son décès. Plusieurs semaines plus tard, elle sera finalement retrouvée dans un des réservoirs à eau sur le toit de l'hôtel où elle séjournait avant sa disparition, les clients s'étant plaint de la qualité de l'eau. Les conditions de cette découverte macabre ainsi que le thème de l'ascenseur rappellent le scénario du film original japonais Dark Water sorti onze ans plus tôt (et celui de son remake américain en 2005). Le mystère des derniers instants d'Elisa Lam a généré beaucoup de théories dans l'opinion publique, certaines incluant des hypothèses paranormales, parfois alimentées par les similitudes relevées avec les films[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 24 mars 2013, m-à-j le 24 avril 2014
  2. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 24 mars 2013, m-à-j le 24 avril 2014
  3. Sébastien Repond, « Mystère : Cette vidéo terrorise les internautes ! », sur Le Matin Online, (consulté le 18 juillet 2017).
  4. (en) Jesse Nickles, « Elisa Lam: The College Girl From Canada Whose Hotel Death Is So ‘Mysterious’ She Inspired A Horror Film », sur College Times, (consulté le 18 juillet 2017).
  5. (en) John Collins, « Dark Water: The Mystery Surrounding Elisa Lam's Horrific Hotel Death », sur Movie Pilot, (consulté le 18 juillet 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]