Dark Water (film, 2002)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dark Water.
Dark Water
Réalisation Hideo Nakata
Scénario Hideo Nakata
Takashige Ichise
Yoshihiro Nakamura
Acteurs principaux

Hitomi Kuroki
Rio Kanno
Mirei Oguchi
Fumiyo Kohinata

Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre Horreur
Durée 101 min.
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dark Water est un film d'horreur japonais réalisé par Hideo Nakata, sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Yoshimi Matsubara est divorcée, elle vit avec sa petite fille de 6 ans, Ikuko, en se battant chaque jour : pour retrouver un travail, pour obtenir un logement décent, pour conserver la garde de son enfant. Parfois au bord de la crise, Yoshimi trouve en Ikuko la force de s'en sortir. Elle pense voir enfin le bout du tunnel lorsqu'elle trouve un nouveau travail et un nouvel appartement. Pourtant elle va bien vite déchanter, car d'étranges phénomènes ne vont pas tarder à se manifester, juste au-dessus de chez elle. Des fuites d'eau, des taches au plafond... et une mystérieuse présence, pareille à une ombre, comme une petite fille... au visage sombre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dark Water est basé sur le recueil de nouvelles éponyme de Kôji Suzuki, l'auteur du roman Ring qui servira de base au film phénomène homonyme déjà réalisé par Hideo Nakata. Plus précisément, Dark Water est l'adaptation de la nouvelle L'Eau flottante contenue dans le recueil.
  • Un remake américain, réalisé par Walter Salles, avec Jennifer Connelly, est sorti en 2005 : voir Dark Water.
  • L'affaire Elisa Lam est fortement médiatisée en 2013 à la suite de la diffusion au grand public d'une vidéo de surveillance où l'on peut voir la jeune étudiante dans un ascenseur se comportant de façon étrange, quelques heures avant son décès. Plusieurs semaines plus tard, elle sera finalement retrouvée dans un des réservoirs à eau sur le toit de l'hôtel où elle séjournait avant sa disparition, les clients s'étant plaint de la qualité de l'eau. Les conditions de cette découverte macabre ainsi que le thème de l'ascenseur rappellent le scénario du film, sorti onze ans plus tôt (et celui de son remake américain en 2005). Le mystère des derniers instants d'Elisa Lam a généré beaucoup de théories dans l'opinion publique, certaines incluant des hypothèses paranormales, parfois alimentées par les similitudes relevées avec les films[1],[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sébastien Repond, « Mystère : Cette vidéo terrorise les internautes ! », sur Le Matin Online, (consulté le 18 juillet 2017).
  2. (en) Jesse Nickles, « Elisa Lam: The College Girl From Canada Whose Hotel Death Is So ‘Mysterious’ She Inspired A Horror Film », sur College Times, (consulté le 18 juillet 2017).
  3. (en) John Collins, « Dark Water: The Mystery Surrounding Elisa Lam's Horrific Hotel Death », sur Movie Pilot, (consulté le 18 juillet 2017).

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]