Elina Löwensohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elina Löwensohn
Naissance (56 ans)
Bucarest, Roumanie
Nationalité Drapeau de la RoumanieRoumaine
Drapeau des États-Unis Américaine naturalisée
Profession Actrice

Elina Löwensohn est une actrice américaine d'origine roumaine née le à Bucarest.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la mort de son père, ancien déporté d'un camp de concentration nazi, Elina Löwensohn quitte avec sa mère son pays natal à 14 ans pour s’installer aux États-Unis.

Elle étudie le théâtre à New York à l’école Playwrights Horizon (en) pour enchaîner trois films d'Hal Hartley (Theory of Achievement, Simple Men, Amateur), puis joue dans le film de vampire new-yorkais Nadja réalisé par Michael Almereyda et produit par David Lynch. Elle alterne films indépendants américains tels que Basquiat de Julian Schnabel et productions grand public tels que La Liste de Schindler de Steven Spielberg ou un épisode de Seinfeld, The Gymnast (saison 6, épisode 6) en 1994.

Elle continue ses activités théâtrales avec Travis Preston et Richard Foreman avec Idiot savant où elle partage l'affiche avec Willem Dafoe.

Sa carrière se développe également en Europe avec des rôles dans des films comme Sombre de Philippe Grandrieux, La Sagesse des crocodiles de Po-Chih Leong, Lourdes de Jessica Hausner, Vénus noire de Abdellatif Kechiche

En France (où elle vit désormais) elle joue au théâtre dans Le Cas de Sophie K, Le Livre d'or de Jan de Hubert Colas ou Contractions de Mike Bartlett, mise en scène Mélanie Leray.

Avec le réalisateur Bertrand Mandico[1], dont elle partage la vie depuis une dizaine d'années[2], elle collabore, depuis 2011, dans une série de courts ou moyens métrages et a joué dans ses deux longs métrages, Les Garçons sauvages et After Blue (Paradis sale).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Niemand[3] (single du premier album du groupe Kompromat, Traum und Existenz[4]) de Bertrand Mandico : Margit Toth

Théâtre[modifier | modifier le code]

Musique et textes[modifier | modifier le code]

Elle a chanté avec Mono Puff, groupe new-yorkais créé par John Flansburgh.

Elle participe, depuis 2013, à la revue littéraire Kanyar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]