Danielle Justes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Danielle Justes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Danielle Justes est une artiste française, née à Gamarde-les-Bains dans les Landes (Aquitaine) le . Elle est l'auteure d'œuvres permanentes dans l'espace public (art public).

Biographie[modifier | modifier le code]

À partir de 1977, elle est l'élève du peintre Riccardo Licata à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Des études universitaires lui permettent d'obtenir une licence d'espagnol, une maîtrise d'arts plastiques et un DEA conjoint aux universités de Paris-III et de Paris-VIII en 1981[1].

Elle installe alors son atelier dans les Landes, investissant les espaces publics et les aménagements de jardins paysagers[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Danielle Justes inscrit ses œuvres dans un dialogue avec l’histoire des lieux et des techniques classiques de mosaïque qu’elle se réapproprie et détourne. Dans une première période, elle crée des compositions au sol à partir d’éléments hétéroclites, issus de recherches patrimoniales des lieux investis qu’elle fait dialoguer entre eux. La pierre est le médium privilégié qui lui permet d’inscrire ce langage dans le temps.

Depuis quelques années la lumière naturelle joue un rôle majeur dans son travail. Ses sculptures verticales ou horizontales sont des capteurs de lumière. Elles changent pendant la journée, sous l’effet du soleil ou de la nuit. Les effets réfléchissants saisissent l’environnement et le spectateur. Ses interventions deviennent - matières vivantes.

Œuvres permanentes dans l'espace public[modifier | modifier le code]

Danielle Justes signe des mosaïques contemporaines uniques, dont le pavement d'accueil de la Résidence Les Thermes de Jean Nouvel à Dax (Landes) en 1992[3] ou le pavement sous la tour du XVe siècle de La Grosse cloche de Bordeaux en 2007[4].

Elle a conçu et réalisé un mobilier urbain en place sur le cours Victor-Hugo à Bordeaux (bancs monolithiques et grilles d'arbre)[5].

Ses sculptures en marbre et granit, fer pur, bronze ou verre s'inscrivent depuis 1994 au parc botanique du Sarrat à Dax, devenu jardin remarquable en 2004[6] ; au parc floral Les Jardins de Colette à Varetz (Corrèze) en 2007[7] ; au Parc de Majolan (Réamenagement du Parc Majolan)[8] à Blanquefort, classé jardin remarquable en 2011.

Ses réalisations recherchent les effets de la lumière naturelle et intègrent les flux de circulation et les propriétés de réfraction des matériaux. Le 1 % artistique du collège Cel-le-Gaucher à Mont-de-Marsan (2012) fait de l'œuvre un lieu dans lequel sont impliqués le passage et la rencontre[9].

Sculptures horizontales[modifier | modifier le code]

  • 1990 Bayonne : place de la Liberté, le blason de la ville de Bayonne, les blasons d’Aquitaine, de Gascogne, du Labourd et de Saint-Esprit.
  • 1992 Dax : résidence des Thermes, Jean Nouvel (architecte), Danielle Justes (artiste) « …Porte le soleil noir de la mélancolie… » [Hommage à Yves Brunier, architecte paysagiste décédé en 1991]. Dax, Résidence des thermes de Jean Nouvel, Parvis d’entrée. Mosaïque en noir et blanc[10]
  • 2002 Poyanne : le parvis de l’église
  • 2006 Bidart : la rue de la Madeleine
  • 2007 Bordeaux : l’Aménagement du Cours Victor-Hugo, Plasticiens : Yann Kersalé (artiste lumière), Danielle Justes (artiste) « Résonance de la Grosse Cloche » (2002-2007). Bordeaux, rue St James. Mosaïque par Danielle Justes. Expansion du son de la cloche sur les parties disparues des fortifications du XIIIe siècle[12].
  • 2010 Toulouse : l’Hôtel Pullman centre[13]
  • 2011 Bayonne : Mission de programmation pour l’aménagement des espaces publics. Parvis et versant sud Résidence Breuer[14]
  • 2012 Urrugne : « Toki parerik gabea » pavement dans un jardin d’hiver, commande privée [15]

Sculptures verticales[modifier | modifier le code]

1 % artistique[modifier | modifier le code]

  • 1988 Mont-de-Marsan : hôtel du département, Danielle Justes et Françoise Beall (artistes associés)
  • 1991 Montfort-en-Chalosse : maison de retraite, aménagement d’un jardin d’hiver, Béatrice Di Giacomo, Danielle Justes (artistes associées)
  • 1993 Dax : collège Léonce Dussarat, Danielle Justes et Jacques Lasserre (artistes associés)
  • 1994 Tarnos : maison de retraite Lucienne Montot-Ponsolle, aménagement du hall d’accueil, fontaine sculptée
  • 1995 Meaux : sous-préfecture, pavement dans le hall d’entrée couverte de smaltes et de marbres
  • 2012 Mont-de-Marsan: collège Cel-le-Gaucher[18]

Signalétique originale[modifier | modifier le code]

Varetz - Les jardins de Colette, parc floral littéraire.

Sculptures et mobilier urbain[modifier | modifier le code]

Restaurations et supervision des savoir-faire[modifier | modifier le code]

  • 1987-89 Biarritz : château Boulard[20] de 1877, découverte et restauration du pavement du grand hall d’entrée
  • 1993 Paris : ministère de l’Agriculture, Étude pour la restauration des mosaïques de la cour d’honneur
  • 1996 Dax : hôtel Splendid (André Granet 1926)[21],
    Dax : hôtel Splendid (André Granet 1926) et l’Atrium Casino (André Granet 1928)
    Élisabeth Drapeaud (architecte d’intérieur), Danielle Justes (artiste)
  • 2005 Dax : l’Atrium Casino (André Granet 1928)
  • 2007 Ahetze : architecture paysagère du début du XXe siècle, commande privée. Restauration à l’identique de quatre fontaines monumentales et d’une assise recouvertes de décors peints à la main par les céramistes Cazaux à Biarritz

Conférences[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Lasserre, « Le Splendid Hôtel de Dax : Vers la splendeur retrouvée », Le Festin: revue et éditions d'art en Aquitaine, no 20, septembre 1996, p. 38–45. (ISSN 1143-676X), [lire en ligne (page consultée le mardi 8 janvier 2013)].
  • « Le marbre au bout des doigts », Maison française, (coll. « extrait Sud-Ouest »), no 488, 1997, p. IV–V. (ISSN 0025-0953).
  • Pierre Dallaire, « Symphonies en sols… », Le Mausolée. Arts et techniques des roches de qualité, no 731, 1997, p. 48–57. (ISSN 0025-6072).
  • Hervé Padrino, « À Dax : Aménagement urbain pour une ville d’eau », Le Festin: revue et éditions d'art en Aquitaine, no 35-36 (L'Eau en Aquitaine), 2000, p. 6. (ISSN 1143-676X).
  • Q. I.(=Quentin, Isabelle), « Mosaïques : cinq techniques de pose selon l'utilisation », Les Cahiers techniques du bâtiment, no 218, septembre 2001, p. 48–57. (ISSN 0241-6794).
  • Nicolas Wiplier et CERTU, Sols urbains. : Pour une approche sensible, Lyon, CERTU (coll. « Dossiers du Certu , 162 »), 2004. p. 41-42, 81, 88, 137 (ISBN 978-2-11-094124-4).
  • Delphine Costedoat, Dax : Art déco, Bordeaux, le Festin (coll. « Guides de l'Aquitaine »), 2005. (ISBN 2-915262-20-9).
  • Eddy Charpol, « Bordeaux cours Victor-Hugo : une rénovation historique », Le Point, Dec. 2007. (ISSN 0242-6005).
  • Claudia Courtois, « Le parc de Majolan renaît au romantisme », Le Monde, 24 juin 2007. (ISSN 0395-2037), [lire en ligne (page consultée le jeudi 17 janvier 2013)].
  • Delphine Costedoat et Laure Perrot, « Majolan : le parc enchanté », Le Festin: revue et éditions d'art en Aquitaine, no 69 (Les magiciens du patrimoine), 2009, p. 70–77. (ISSN 1143-676X).
  • (fr)(en) 2009 Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi (dir.), Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water : L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart, Bordeaux, Éditions Overworld, 2009. (ISBN 978-2-918487-05-0).
  • Gabi Dolff-Bonekämper, « Des œuvres où marcher : Danielle Justes et l'espace public », dans Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi (dir.), Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water : L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart, Bordeaux, Éditions Overworld, 2009. (ISBN 978-2-918487-05-0), p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan).
  • (en) Gabi Dolff-Bonekämper, (trad. Lucy Edwards), « Works to be Walked On: Danielle Justes' Creations for Public Spaces », dans Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi (dir.), Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water : L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart, Bordeaux, Éditions Overworld, 2009. (ISBN 978-2-918487-05-0), p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan).
  • Baudouin Eschapasse, « Danielle Justes : Puzzles de pierre », Le Point, no 2011, 31 mars 2011, p. X. (ISSN 0242-6005), [lire en ligne (page consultée le mardi 8 janvier 2013)].
  • La Direction générale de l'aménagement de la Marie de Bordeaux et Michèle Laruë-Charlus (dir.), Portrait de quartier[s] 6. : Victor-Hugo, Saint-Éloi, Saint-Michel, Sainte-Eulalie, La Victoire, Capucins, André-Meunier, Sainte-Croix, [Bordeaux], "Sud-Ouest"-SAPESO (coll. « Portrait de quartier[s], 6 »), 2012 p. couverture et p. 85. (ISBN 978-2-9537401-4-1).
  • Ville de Blanquefort et Richard Nourry (dir.), Majolan : l'enchanteur de Blanquefort, Bordeaux, Mollat, 2012. (ISBN 978-2-35877-011-8).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Book" Danielle Justes p. 4-5
  2. Parc du Sarrat (Dax) "Book" Danielle Justes p. 28-31; Les Jardins de Colette (Varetz) "Book" Danielle Justes p. 32-33; Parc Majolan (Blanquefort) "Book" Danielle Justes p. 34-39; Plan pour résidence Breuer (Bayonne) "Book" Danielle Justes p. 44-45.
  3. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux : Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p. 22-23
  4. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p. 12-15
  5. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p. 16-21
  6. a et b "Book" Danielle Justes p. 28-31
  7. a et b "Book" Danielle Justes p. 32-33
  8. a et b Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux : cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p. 34-39
  9. "Book" Danielle Justes p. 8-11; http://webetab.ac-bordeaux.fr/college-legaucher/fileadmin/0400774Z/fichiers_publics/Arts_Plastiques/Danielle_Justes/danielle_justes_jyl.pdf
  10. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan) 978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan) 978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p. 22-23
  11. "Book" Danielle Justes p. 24-27 ; Eschapasse, Baudouin (2011) Danielle Justes. Puzzles de pierre. Actualité - Villes/Régions - Des Dacquois passionnés. In : Le Point, 31 mars 2011. En ligne : http://www.lepoint.fr/villes/des-dacquois-passionnes-31-03-2011-1316722_27.php. ISSN 0242-6005; Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. [1]
  12. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = The work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p.12-21
  13. "Book" Danielle Justes p. 40-41
  14. "Book" Danielle Justes p. 46-47
  15. "Book" Danielle Justes p. 42-43
  16. a et b http://www.aviation-francaise.com/EAALAT-DAX-pilote-helico.htm
  17. Émail (verre)
  18. http://webetab.ac-bordeaux.fr/college-legaucher/index.php?id=11985
  19. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Des œuvres où marcher. Danielle Justes et l'espace public. In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 25-28 (Dax: Place de la Cathédrale), 41-44 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 65-70 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. Dolff-Bonekämper, Gabi (2009) Works to be Walked On. Danielle Justes' Creations for Public Spaces. Avec la collaboration de Lucy Edwards (trad.). In : Gabi Dolff-Bonekämper, Danielle Justes, Delphine Costedoat, Pier Fossey et Serge Airoldi, coord.: Art urbain, art humain, de pierres et de métal, d'arbres et d'eaux = Urban art, human art, of stone and metal, trees and water. L'œuvre de Danielle Justes, passagère des mondes = the work of Danielle Justes, bridging worlds apart. Bordeaux: Éditions Overworld, p. 29-32 (Dax: Place de la Cathédrale), 45-48 (Bordeaux: Cours Victor-Hugo), 71-75 (Blanquefort: Parc Majolan)978-2-918487-05-0. "Book" Danielle Justes p. 12-21
  20. [2] [3]
  21. Lassere, Jean-Claude (1996) Le Splendid Hôtel de Dax. Vers la splendeur retrouvée. In : Le Festin: revue et éditions d'art en Aquitaine, n° 20. En ligne : http://www.lefestin.net/archive/article/le-splendid-h%C3%B4tel-de-dax-vers-la-splendeur-retrouve%CC%81e. ISSN 1143-676X.
  22. a b et c "Book" Danielle Justes p. 5