Hôtel Splendid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Splendid (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Hotel Splendide.
Hôtel Splendid
Splendid Dax.png

L'hôtel, vu des berges de l'Adour

Présentation
Type
Style
Architecte
Construction
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
2 cours de VerdunVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte des Landes
voir sur la carte des Landes
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'Hôtel Splendid est situé sur la commune de Dax, dans le département français des Landes. Le bâtiment, pour ses façades et toitures, ainsi qu'à l'intérieur, le grand hall et son décor, la salle à manger et son décor, le grand salon fumoir avec son décor, les escaliers avec leurs rampes et leurs vitraux, et pour finir, la fontaine thermale dans le petit hall ouest, est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 18 décembre 1991[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

À l'emplacement de l'hôtel actuel s'élevait un château fort édifié au Moyen Âge. Il fut aux XIe et XIIe siècles le siège de la vicomté et à partir du XIIIe siècle, la résidence du gouverneur militaire de Dax. En 1320, il tint lieu de garnison ; il y avait alors cinq chevaliers et quatre-vingt-dix sergents à pied. Modifié aux XVe et XVIIe siècles, il deviendra, par la suite, une caserne. Alfred de Vigny y resta quelques mois en tant que lieutenant. Désaffecté en 1888, le château sera rasé en 1891 pour être remplacé en 1894 par l'établissement Dax - Salins - Thermal, construit par l'architecte prix de Rome Pierre Esquié, que prolongeait un casino. En juillet 1926, un incendie ravage les deux bâtiments.

C'est alors qu'Eugène Milliès-Lacroix, maire de Dax, fait édifier un palace luxueux, le Splendid Hôtel, chef-d’œuvre architectural de l'entre-deux-guerres et fleuron de l'activité hôtelière et thermale des Landes. Les plans d’architecture et les projets de décoration sont signés André Granet, assisté par Roger-Henri Expert. L'édifice est construit en 1928 et inauguré en octobre 1929. Il comporte 162 chambres, et fait partie d'un ensemble avec l'Atrium Casino voisin.

Architecture[modifier | modifier le code]

La hauteur des plafonds et la largeur des pièces rappellent que l’Art déco a vu le jour à une époque où l'on avait la « folie des grandeurs ». Le contraste entre le volume des pièces et le mobilier tassé donne une impression de hauteur encore plus importante. Les lustres du hall et de l'escalier ont été réalisés par les verriers Genet et Michon. L'éclairage en Art déco fait partie intégrante de la conception de l'intérieur. L'escalier lumineux rappelle celui du paquebot Normandie. Le rez-de-chaussée regroupe un grand hall, une salle à manger et un fumoir de style Art déco et le sous-sol comporte des salles de soins thermaux.

Le bâtiment abrite actuellement le Grand Hôtel Mercure Splendid.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur Google Earth
  2. « Inscription de l'hôtel Splendid », notice no PA00084027, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 22 février 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]