Corcelles (Berne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie de la Suisse
Cet article est une ébauche concernant la géographie de la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corcelles.
Corcelles
Blason de Corcelles
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Jura bernois
Communes limitrophes
(voir carte)
Crémines, Seehof, Vermes (JU), Gänsbrunnen (SO)
Maire Noémie Koller (PSA SJ)[1]
Code postal 2747
N° OFS 0687
Démographie
Gentilé Les Féfioles[2]
Population 212 hab. (31 décembre 2013)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 10″ Nord, 7° 27′ 15″ Est
Altitude 655 m
Superficie 677 ha = 6,77 km2
Divers
Nom officiel Corcelles (BE)
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Corcelles

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Corcelles

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Corcelles
Liens
Site web www.corcelles-be.ch
Sources
Référence population suisse[3]
Référence superficie suisse[4]

Corcelles est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif du Jura bernois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Corcelles

De 1797 à 1815, Corcelles a fait partie de la France, au sein du département du Mont-Terrible, puis, à partir de 1800, du département du Haut-Rhin, auquel le département du Mont-Terrible fut rattaché. Par décision du congrès de Vienne, le territoire de l’ancien évêché de Bâle fut attribué au canton de Berne, en 1815.

Transports[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Le Gore Virat est un sentier pittoresque et romantique partant de Corcelles et gravissant les pâturages du Cras avant de s'engager assez abruptement dans la forêt du Beuclet pour aboutir à Raimeux. Le site géologique du Gore Virat est l'un des plus sauvages de la région.
  • Le Martinet de Corcelles (ancienne forge) - le plus ancien martinet actionné par l'eau encore en activité en Suisse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :