Congrégation de la Passion de Jésus-Christ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Congrégation de la Passion de Jésus-Christ
Image illustrative de l'article Congrégation de la Passion de Jésus-Christ
Ordre religieux
Type congrégation cléricale
Structure et histoire
Fondation 22 novembre 1720 à Castellazzo Bormida
Fondateur Paul de la Croix
Abréviation C.P
Liste des ordres religieux

La Congrégation de la Passion de Jésus-Christ est une congrégation cléricale de droit pontifical. Les membres de la congrégation sont appelés Passionistes.

Origine et brève histoire[modifier | modifier le code]

Retraite du Mont Argentario

En 1720, Paul Danei, connu plus tard en tant que saint Paul de la Croix, à l'âge de 26 ans, se retire dans un ermitage en Toscane et fonde la Congrégation des Clercs déchaussés de la très sainte Croix et de la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ après avoir eu la vision du Christ revêtu d'une tunique noire ornée d'un cœur et portant l’inscription « Passion du Christ » ou « Passion de Jésus-Christ ». Ceci afin de propager la dévotion à la Passion du Christ par la prédication itinérante et les retraites spirituelles.

La première Retraite passioniste (couvent) est érigée en 1737 sur le Mont Argentario (Grosseto).

La règle établie par Paul, approuvée en 1741, basée sur le renoncement total, est exigeante : aux trois vœux habituels (pauvreté, chasteté, obéissance), il ajoute un quatrième vœu, celui de propager le culte de la Passion de Jésus.

En 1771, Paul de la Croix, à l'âge de 77 ans, fonde le premier monastère de moniales passionistes (des contemplatives). Il meurt à Rome quatre ans plus tard.

Développements récents[modifier | modifier le code]

En 1867, Paul de la Croix est canonisé.

En 1995, les religieux passionistes sont environ 2 500, répartis dans 57 pays et le siège de leur congrégation se trouve à la basilique Santi Giovanni e Paolo de Rome.

Figures et saints passionistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ball, Ann (2003). Encyclopedia of Catholic Devotions and Practices. Our Sunday Visitor Publishing. p. 123. ISBN 0-87973-910-X. [1]. page 123-124

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]