Comoé (province)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Comoé
Comoé (province)
Tradipraticiens à Banfora.
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Cascades
Statut Province
Départements 9
Chef-lieu Banfora
Haute-commissaire Mme Salimata Dabal
(8 juillet 2016[1])
Code ISO 3166-2 BF-COM
Code INSD 06
Démographie
Population 632 695 hab. (2019[2])
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 10° 14′ 32″ nord, 4° 23′ 58″ ouest
Superficie 15 405 km2
Divers
Fuseau horaire UTC +0
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Localisation de Comoé
Localisation de la province de la Comoé (en rouge) au Burkina Faso.
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 12.svg
Comoé

La Comoé est une des 45 provinces du Burkina Faso située dans la région des Cascades.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La province de la Comoé est l'une des plus grandes provinces du Burkina Faso située au sud-ouest du pays.

Nature et environnement[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

  • En 1985, la province comptait 178 499 habitants recensés (11,59 hab./km2)[3],[4].
  • En 1996, la province comptait 241 376 habitants recensés (15,67 hab./km2)[3],[5].
  • En 2003, la province comptait 287 543 habitants estimés (18,67 hab./km2)[6].
  • En 2006, la province comptait 407 528 habitants recensés (26,45 hab./km2)[7],[3].
  • En 2010, la province comptait 474 571 habitants estimés (30,81 hab./km2)[8].
  • En 2019, la province comptait 632 695 habitants recensés (41,07 hab./km2)[2] .

Principales localités[modifier | modifier le code]

Ne sont listées ici que les localités de la province ayant atteint au moins 4 000 habitants dans les derniers recensements (ou estimations de source officielles). Les données détaillées par ville, secteur ou village du dernier recensement général de 2019 ne sont pas encore publiées par l'INSD (en dehors des données préliminaires par département).

Ville ou village Coordonnées Altitude Population résidente totale
Rec. 1996[5] Est. 2003[6] Rec. 2006[7]
Banfora 10° 38′ 34″ N, 4° 45′ 09″ O 270 m 49 724 hab. 58 520 hab. 75 917 hab.
Niangoloko 10° 16′ 56″ N, 4° 55′ 00″ O 303 m 12 824 hab. 14 788 hab. 22 310 hab.
Soubakaniédougou 10° 28′ 29″ N, 5° 00′ 15″ O 5 941 hab. 9 423 hab. 9 451 hab.
Dérégoué I 10° 45′ 07″ N, 4° 05′ 10″ O 1 196 hab. 3 699 hab. 7 267 hab.
Sidéradougou 10° 40′ 33″ N, 4° 15′ 27″ O 3 700 hab. 11 443 hab. 6 191 hab.
Mangodara 9° 54′ 12″ N, 4° 21′ 36″ O 3 420 hab. 5 000 hab. 5 915 hab.
Moussodougou 10° 50′ 00″ N, 4° 57′ 00″ O 4 669 hab. 5 890 hab. 5 740 hab.
Bérégadougou 10° 46′ 04″ N, 4° 43′ 52″ O 7 843 hab. 9 036 hab. 5 404 hab.
Madiasso 10° 13′ 05″ N, 4° 19′ 03″ O 2 893 hab. 3 246 hab. 4 929 hab.
Kouendi 2 259 hab. 2 407 hab. 4 762 hab.
Siniéna 10° 32′ N, 4° 46′ O 3 858 hab. 3 702 hab. 4 705 hab.
Touroukoro (ou Torokoro) 13° 03′ 57″ N, 3° 31′ 15″ O 1 687 hab. 4 135 hab. 4 688 hab.
Fabédougou 10° 46′ 56″ N, 4° 37′ 26″ O 602 hab. 920 hab. 4 681 hab.
Tiéfora 10° 37′ 48″ N, 4° 32′ 57″ O 2 821 hab. 4 673 hab. 4 121 hab.
Noumoutiédougou (ou Noumoukiédougou) 9° 55′ 01″ N, 4° 16′ 31″ O 900 hab. 2 625 hab. 3 859 hab.
Gouandougou 1 835 hab. 3 641 hab. 3 846 hab.
Tengréla 10° 39′ 03″ N, 4° 49′ 37″ O 3 261 hab. 3 908 hab. 3 727 hab.
Yendéré 10° 12′ 23″ N, 4° 58′ 33″ O 1 307 hab. 2 851 hab. 3 372 hab.
Koflandé 9° 05′ 51″ N, 3° 09′ 12″ O hab. 2 828 hab. 3 357 hab.
Dandougou hab. 3 291 hab. 3 352 hab.
Ouangolodougou 10° 04′ 14″ N, 4° 48′ 21″ O hab. 3 523 hab. 3 263 hab.
Kimini 10° 06′ 24″ N, 4° 46′ 50″ O hab. 3 449 hab. 3 186 hab.
Bossie 10° 22′ 57″ N, 4° 02′ 23″ O hab. 2 109 hab. 3 181 hab.
Timperba hab. 2 896 hab. 3 181 hab.
Faradjan 10° 22′ 16″ N, 4° 11′ 56″ O hab. 2 196 hab. 3 129 hab.
Toumousséni 10° 39′ 05″ N, 4° 52′ 35″ O hab. 3 245 hab. 3 126 hab.
Sampobien hab. 1 727 hab. 3 112 hab.
Farakorosso 9° 47′ 59″ N, 4° 20′ 12″ O hab. 3 215 hab. 3 088 hab.
Kouéré 10° 28′ 02″ N, 4° 00′ 05″ O hab. 3 195 hab. 2 869 hab.
Koutoura 10° 21′ 00″ N, 4° 50′ 00″ O hab. 2 214 hab. 3 017 hab.
Dégué-Dégué 10° 42′ 42″ N, 4° 19′ 38″ O hab. 3 384 hab. 2 837 hab.
Zangazoli 10° 43′ 00″ N, 4° 19′ 00″ O hab. 3 699 hab. 2 034 hab.
Dérégoué II hab. 4 995 hab. 1 539 hab.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Chef-lieu et haut-commissariat[modifier | modifier le code]

La ville de Banfora est le chef-lieu de la province, administrativement dirigée par un haut-commissaire, nommé par le gouvernement et placé sous l'autorité du gouverneur de la région. Le haut-commissaire coordonne l'administration locale des préfets nommés dans chacun des départements. La ville est également le chef-lieu de la région.

Hauts-commissaires de la province de la Comoé.
Période Identité Fonction précédente Observation
8 juillet 2016 En cours Mme Salimata Dabal Administratrice civile [1]
Secrétaires généraux de la province de la Comoé.
Période Identité Fonction précédente Observation
8 juillet 2016 En cours M. Tiga Émile Valéa Administrateur civil [1]

Départements ou communes[modifier | modifier le code]

Localisation des neuf départements ou communes de la province de la Comoé, formant également les districts sanitaires de Banfora et de Mangodara.[8]

La province du Mouhoun est administrativement composée de sept départements ou communes[9],[10].

Six sont des communes rurales, Dédougou est une commune urbaine, subdivisée en six secteurs urbains, est également chef-lieu de la province et de la région :

Département
ou commune
Type de
commune
Subdivisions[9],[10] Chef-lieu Population résidente totale
Rec. 1996[5] Est. 2003[6] Rec. 2006[7] Rec. 2019[2]
Banfora urbaine 1 ville (15 secteurs)
et 22 villages
Banfora
(chef lieu de province et de région)
hab. 88 808 109 824 160 282
Bérégadougou rurale 5 villages Bérégadougou hab. 11 846 11 883 15 162
Mangodara rurale 35 villages Mangodara hab. 44 444 51 799 67 425
Moussodougou rurale 4 villages Moussodougou hab. 9 407 10 440 17 276
Niangoloko urbaine 1 ville (9 secteurs)
et 15 villages
Niangoloko hab. 45 971 54 138 76 840
Ouo rurale 28 villages Ouo hab. 15 594 23 508 45 152
Sidéradougou rurale 40 villages Sidéradougou hab. 11 443 75 397 137 675
Soubakaniédougou rurale 14 villages Soubakaniédougou hab. 24 136 28 073 37 496
Tiéfora rurale 30 villages Tiéfora hab. 35 894 42 466 75 387
9 départements
ou communes
2 villes (24 secteurs)
et 193 villages
Total hab. 287 543 407 528 632 695

Jumelages et accords de coopération[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Santé et éducation[modifier | modifier le code]

Les six communes à l'ouest de la province de la province (Banfora, Moussodougou, Niangoloko, Soubakaniédougou et Tiéfora) forment le district sanitaire de Banfora au sein de la région ; les trois autres communes à l'est de la province (Mangodara, Ouo et Sidéradougou) forment le district sanitaire de Mangodara au sein de la région[8].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Conseil des Ministres : vaste mouvement des hauts-commissaires et des préfets », sur lepays.bf, Gouvernement du Burkina Faso, (consulté le )
  2. a b et c Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2019, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, , 76 p., PDF (lire en ligne), p. 36 et 44-45.
  3. a b et c « Tableau 03.16 : Population et densité par région et province des trois derniers recensements généraux de la population et de l'habitation jusqu'en 2006 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur INSD.bf, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, (consulté le )
  4. « Les 45 provinces du Burkina Faso »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Burkina Kibaré (kibare.club.fr), François Guillerme (consulté le ).
  5. a b et c Direction de la démographie, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 1996, gouvernement du Burkina Faso, , 326 p., PDF (lire en ligne), p. 42-49
  6. a b et c « Liste des villes et villages et démographie de la région des Cascades »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site des communes du Burkina Faso, gouvernement du Burkina Faso,
  7. a b et c « Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 2006 » [xls], sur site HDX–Open data Burkina Faso (consulté le ).
    Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2006, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, , 52 p., PDF (lire en ligne), p. 33 et 40.
  8. a b et c Carte sanitaire 2010, Ministère de la Santé, Burkina Faso, , 133 p., PDF (lire en ligne), p. 17-19.
  9. a et b Mémorandum sur la détermination du nombre de sièges des conseillers municipaux par villages et par secteurs dans le cadre des élections locales du 2 décembre 2012, Commission électorale nationale indépendante (CENI), Burkina Faso, , PDF (lire en ligne), p. 31-38.
  10. a et b Élections municipales du 22 mai 2016 – Statistiques des bureaux de vote par communes/arrondissements, Commission électorale nationale indépendante (CENI), Burkina Faso, , PDF (lire en ligne), p. 56-65.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]